Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 04:55

L'écrivain S.S.Van Dine (1888-1939) prétendit jadis codifier les intrigues à suspense. Il affirmait, règle n°3 : “L'amour n'a pas de place dans le roman policier.” Sans doute est-ce un des rares principes à retenir dans ces règles qu'il édicta. Homme ou femme, le personnage central d'un roman est forcément solitaire. Qu'il mène une enquête ou qu'il doivent se défendre face à une accusation, qu'il se venge ou qu'il soit victime, le héros doit parvenir seul à ses fins, ou tout rater. C'est ainsi que, dans les bons romans noirs, le dénouement est plus souvent fatal que vraiment optimiste.

Même Peter Cheney (1896-1951), qui n'était pas le plus inspiré des auteurs, fut capable de jouer avec cette idée. “Un sentimental” est une des nouvelles du recueil “Je suis un grand sentimental” (1950, coll.Un Mystère). Il y est plus question d'amitié que d'amour, néanmoins les dernières lignes de ce texte sont évocatrices : “Sans doute, je ne dois m'en prendre qu'à moi-même. J'avais pleine confiance en Paula. Je croyais candidement à l'amitié d'Hubert. Ils étaient mes amis. Je les croyais sincères et loyaux. Ils m'ont lâchement abusé. Et vous verrez que, dans les journaux, on dira lors de mon procès : «Encore un de ces soi-disant hommes du monde ! Un de ces désœuvrés tarés !» Pourtant ce sera faux. Vous le savez bien. Je n'ai été, et je ne suis qu'un bon garçon trop sentimental.”

Ni amours, ni amis, rester un pur et dur, aller droit au but en évitant les sentiments, telle devrait être la devise du héros de roman noir. Dans son excellent roman “Polarama” (Actes Noirs, 2013), David Gordon nous le rappelle : “Pour tout vous dire, je préfère le suspense à l'ancienne, avec un assassin qui meurt à la dernière page, sans détails à l'eau de rose sur la vie privée du héros. Quand un détective apprend qu'il a une tumeur, ou que des terroristes ont enlevé sa femme, je me dis que la série est sur le déclin, ou que l'auteur est au bord du gouffre. Arrêtez de nous emmerder avec vos problèmes personnels. Faites votre boulot, un point c'est tout. Dans ses premiers romans, Dashiell Hammett, le maître de la vieille école en personne, ne s'embêtait pas à donner un nom à son détective. Le narrateur n'était qu'un type un peu courtaud avec un flingue et un chapeau, qui fumait trop de Fatimas. Il débarquait en ville dans un costume froissé, résolvait l'affaire et repartait par le train suivant...”

"L'Indic" – le n°15 de la revue est disponible !

Aussi noir soit-il, le suspense a pris au fil du temps une dimension autant psychologique que sociologique. Ce qui inclut une grande part de sentiments dans les intrigues actuelles. Y compris de l'amour, et pas seulement dans les polars dits “romantiques”. Pourquoi donc ces digressions ? Pour présenter le n°15 de la revue L'Indic, où il est question d'amour dans le polar. En voici le sommaire complet :

Dossier Polamour (par Jocelyne Hubert, Julien Védrenne, Caroline de Benedetti, Geoffroy Domangeau, Eric Maneval, Emeric Cloche et Julius Marx)

Garde à vue : Hubert Tézenas – La musique adoucit les moeurs : Une épinette dans le tarot (Tarot, William Bayer) par Emeric Cloche

Dernière séance : Scènes d'amour vues par Sophie Loubière, Pascal Dessaint, Jean-Hugues Oppel et Fred Gevart / Nicholas Ray et Billy Wilder (par Julius Marx)

Focus : Brigade Mondaine, par Claude Le Nocher

Verdict : chroniques des livres : Road Tripes, Sébastien Gendron - Sale temps pour les braves, Don Carpenter - La vie est un tango, Lorenzo Lunar - Une histoire d'amour radioactive, Antoine Chainas - L'expatriée, Elsa Marpeau - Chinese Strike, Michel Douard - La ligne de sang, DOA - Une belle saloperie, Robert Littell - La voix des maisons, Jean Songe - Black Coffee, Sophie Loubière - La maison, Nicolas Jaillet - Necroporno, Robert Derval - Maintenant le mal est fait, Pascal Dessaint - La nuit, Frédéric Jaccaud - À l'aube d'une autre guerre, Yann-Fanch Le Fur - Misty, Joseph Incardona - Un long moment de silence, Paul Colize - Du Polar, François Guérif

Affaires classées : L'amour mort ou vif, Richard Lortz – Comparution immédiate – Main courante, la rentrée littéraire – Serial Bobines: Pascal Garnier par Hermance Triay

On se renseigne et on commande en cliquant sur le lien ci-dessous.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

commentaires

Fondu Au Noir 27/06/2013 13:58

Merci Claude, pour ta participation et cette introduction intéressante !

Claude LE NOCHER 28/06/2013 20:06

"La liste qui n'en finit jamais", c'est la bonne formule ! Il faudrait d'ailleurs y ajouter "Les lumineuses" de Lauren Beukes, parmi les récents romans. De bonnes découvertes, il suffit de se montrer un peu curieux pour en faire. Parmi les romans plus anciens comme les récents, en réalité. Tiens, à propos d'Actes Noirs, le prochain Victor Del Arbol "La maison des chagrins" (à paraître le 4 septembre) me semble assez tentant...
Amitiés.

fonduaunoir 28/06/2013 18:36

Nous n'avons rien contre Actes Noirs, bien au contraire, on peut y lire Carlos Salem, Andrew McGahan ou encore Sébastien Rutés ! Ce Polarama a l'air intéressant, il est noté sur la liste qui n'en finit jamais, merci !

Claude LE NOCHER 27/06/2013 15:43

C'est un plaisir, m'sieur-dames ! A ce propos, bien que vous ne soyez pas fans d'Actes Noirs, l'un(e) ou l'autre d'entre vous devrait lire le roman de David Gordon cité ici.
Amitiés.

Oncle Paul 27/06/2013 11:28

Bonjour Claude
Pauvre SS van Dine ! S'il lisait les productions actuelles ! Mais déjà en son temps Agatha Christie avait sérieusement écorné les préceptes de Van Dine, mais dans d'autres règles
Amitiés

Claude LE NOCHER 27/06/2013 11:33

Salut Paul
Les temps ont bien changé, c'est certain, depuis que Van Dine a crû établir ces bases. Outre celle concernant l'amour, il y aurait peut-être une seule autre de ses règles à respecter : ne pas abuser des sosies ou des jumeaux dans le roman policier. Des auteurs ne s'en sont pas privés, pourtant.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/