Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 05:55

On dit de Karl Kane que c'est le meilleur détective privé de Belfast, et le plus discret. Si ce n'étaient des tracas de santé, quelques impayés de longue date et une pension alimentaire à régler, Karl Kane pourrait exercer paisiblement son métier. Il est assisté de Naomi, sa secrétaire et jeune amante, native de Derrybeg dans le Donegal. Différence d'âge notable, car Kane approche de la cinquantaine. Un client, Bill Munday, l'engage pour s'informer sur un cadavre découvert au Jardin Botanique. Ce qui permet à Karl Kane d'apurer un peu ses dettes. Son ex-beau-frère Mark Wilson étant policier, le détective fréquente sans fraterniser son équipe de flics. C'est chez eux qu'il apprend que la victime avait trois impacts dans le crâne.

Selon Chris Brown, un des contacts de Kane, ce Wesley Milligan fut huissier avant une dégringolade sociale. Il devint simple gardien de prison. Il aurait organisé des partouzes avec des détenues junkies pour des gentlemen. Karl s'adresse à l'ancienne épouse de Milligan. Celle-ci a pour amant un jeune ex-taulard du genre agressif. À la fois Jekyll et Hyde, le plus souvent brutal, le défunt ne manquait pas d'ennemis, dit sa veuve. Après avoir rendu son rapport à M.Mundy, le client de Karl cherche des renseignements sur un second meurtre, très récent. Un certain Joseph Kerr est mort après avoir rencontré une femme séduisante et musclée, peut-être une prostituée. En effet, cette “Suzy” paraissait ne rien ignorer de la vie privée de Kerr, et désirait le faire longuement souffrir.

D'après le médecin légiste, ami d'enfance de Karl, la meurtrière a utilisé du phosgène, un produit mortel plutôt rare. Elle s'en est servie de façon aussi astucieuse que symbolique. Quand l'indic Chris Brown est abattu, malgré le passé chargé de celui-ci, Kane doute que ce soit une vengeance de dealers. Le détective visite l'appartement de Chris, récupérant le manuscrit de ses souvenirs, que la victime devait publier. Sentant une menace, Kane fuit précipitamment les lieux. Si le meurtre du petit cambrioleur Andy Fleming passe inaperçu, celui de l'agent immobilier McCully figure dans la même série criminelle. On trouvera trace de la mort d'un nommé Donaldson, qui n'est pas sans lien avec Milligan et Kerr. La piste de la tueuse, ressemblant à une actrice connue, se dessine finalement. Mais le principal coupable de cette affaire reste dangereux...

Sam Millar : Les chiens de Belfast (Éd.Seuil, 2014)

Après d'autres titres de Sam Millar, voici la première aventure de l'enquêteur Karl Kane. “Pour dire la vérité, je ne suis pas tout à fait un civil. Disons un borderline pseudo-flic. Ils n'ont pas encore trouvé exactement dans quoi me ranger.” C'est parmi les détectives de la meilleure tradition, qu'on peut le classer. Encore que ses références puissent étonner : “[Kojak] c'était un flic chauve qui avait toujours une sucette à la bouche et disait : Qui prend soin de toi, beauté... J'ai un noir secret que je vais te confier... J'ai toujours voulu être Telly Savalas, mais avec des cheveux.”

Toutefois, Humphrey Bogart en trench-coat mastic est aussi un de ses modèles : “Je peux faire un Bogart correct dans la pénombre d'un sept heures du soir.” Un détective digne de ce nom ne doit pas manquer d'ironie, se montrant narquois envers la police : “Qu'est-ce que tu as à toujours remonter les gens comme des pendules ? demanda Wilson. ─ Si je le fais, c'est qu'ils ont une clé dans le cul, répondit Karl du tac au tac.” Un personnage qui a de la répartie, on aime ça.

Le “privé” prend une bonne dose de coups, lorsqu'il va farfouiller dans les plus répugnants cas criminels, c'est la règle. Même si son client et sa rémunération disparaissent, il est déjà trop engagé pour stopper net. Vu le niveau de cruauté dont fait preuve l'assassin, nul doute qu'il s'agisse d'une vengeance. Outre le contexte autour de Karl Kane, l'efficace construction du scénario nous apporte, progressivement et en louvoyant, les éléments nécessaires du dossier. Les bonnes histoires de détectives sont toujours aussi excitantes, Sam Millar nous le prouve.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Pierre FAVEROLLE 09/01/2014 09:10

Salut Claude, evidemment, il est dans mes futures lectures ... 2014 est l'année Sam Millar ! Amitiés

Claude LE NOCHER 09/01/2014 10:50

Eh oui, Pierre, une réédition de "Redemption factory" chez Points, et cette nouveauté pour débuter l'année... Sam Millar va encore figurer dans nos lectures prioritaires.
Amitiés.

The Cannibal Lecteur 07/01/2014 20:37

Bonsoir,

Là, tu me cherches... bon, mon carnet que je prenne note... :-))

Claude LE NOCHER 16/01/2014 16:14

Ah, céder à la tentation, tout un programme !
Amitiés.

The Cannibal Lecteur 16/01/2014 14:52

Salute !

Bien entendu, aucun diktat, mais de sérieuses soumissions à la tentation !!! ;-)

Claude LE NOCHER 14/01/2014 16:05

Salut Belette
S'accorder un peu de temps pour la lecture, c'est encore assez simple... S'en offrir plus pour lire davantage, c'est plus difficile, oui. Cela dit, tout ceci n'est destiné qu'à suggérer des idées de lecture, aucun diktat !
Amitiés.

The Cannibal Lecteur 14/01/2014 10:41

Salut Claude,

Non, je ne prendrai pas Messrine pour père spirituel, un peu trop agressif et violent à mon goût (le journaliste battu à mort...).

Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur, à la rigueur ;-) Oui, c'est plaidable en justice, la lecture, c'est de la culture !

J'ai vu la liste de la petite souris... mais vu le nombre d'auteurs que tu nous cites, ma foi, je dois braquer le train Glasgow-Londres !!!

Et encore, le budget, c'est rien, mais le temps, là, c'est un facteur sur lequel je n'ai aucune prise... :-(((

Claude LE NOCHER 09/01/2014 16:34

Ah, j'savais bien que tu étais la fille cachée de Jacques Mesrine ! Braquer des banques pour s'acheter de quoi lire, ça reste une intention parfaitement louable. On doit pouvoir plaider ça en justice, au cas où...
Notre ami Petite Souris - Bruno a recensé 58 poches et 68 grands formats. Bien sûr, nul n'a le budget pour s'acheter 126 nouveautés, mais il y en a quand même bon nombre à retenir. Dont ceux que j'ai déjà chroniqués : Sam Millar, Ron Rash, James Patterson, Olivier Bordaçarre, Olivier Gay, Le juge Ti par F.Lenormand, Maud Tabachnik, Larry Fondation, Thomas H.Cook, Leighton Gage, Odile Bouhier. Et quelques autres pour les jours à venir... L'embarras du choix !
Amitiés.

The Cannibal Lecteur 09/01/2014 12:37

Bonjour, entre deux éclats de rire,

Humour facile, mais qui fait du bien ! Il faut de temps en temps le rappeler à nos compatriotes afin qu'ils n'oublient jamais que si on patauge dedans, c'est de la faute de ces chers banquiers escrocs.

Hé, quand tu soldes ton compte, 10€ de frais !! On fait tout le boulot, mais la banque te pompes 3€ par mois de frais de gestion... Cherchez pas !

Bon, je vais devoir braquer la banque !

Pour ne plus être embêté avec des conseillers de tout poils, menace les de tout retirer s'ils continuent à te téléphoner ! :D ça marche !

Bon, la liste de nouveauté de la petite souris est longue et faut vraiment que je braque une banque si je veux les acheter tous ! :D

Amicalement vôtre... et un gros kiss.
Belette

Claude LE NOCHER 08/01/2014 20:24

Non, Dominique-Sammy, toi je t'embrasse pas... Bon, juste un poutou léger si tu dis un peu de bien de ce roman de Sam Millar. Je crois que c'est un des romanciers actuels qui méritent notre soutien.
Amitiés.

Claude LE NOCHER 08/01/2014 20:22

Ben oui, Belette, tu sais bien que nos amis banquiers sont de braves philanthropes qui distribuent sans compter... sauf si on leur demande du fric, y compris le nôtre. Ouais, je fais de l'humour fastoche, là. Mais vu que j'ai reçu ce soir un appel d'une autre conseillère financière de ma banque, au lieu de mon conseiller attitré, je trouve ce p'tit monde-là un brin lourdingue dès qu'ils voient qu'on a trois sous.
Je t'embrasse.

sammy 08/01/2014 13:55

thank claude fo your review....merde il m'a encore reconnue ^^, je le finis ce soir, bon histoire de détective privé avec plein d'histoires internes
pas mal
a peluche, et bois pas trop

The Cannibal Lecteur 08/01/2014 09:10

Mdr !
Bonjour, en effet, je dirais même que tu mérites plus qu'une pinte de bière, au moins 3 ou 4... Et moi, je mérite un crédit illimité chez mon banquier... ou un ticket gagnant de l'euro couillon ! :-)

Claude LE NOCHER 07/01/2014 20:44

J'espère qu'après cette promo intensive, Sam Millar (ou son éditrice) m'offriront une bonne pinte de bière, en remerciement ! Non, je pense juste sincèrement que ce sont deux des très bons titres de ce début 2014.
Amitiés.

La Petite Souris 06/01/2014 20:51

ah Sam Millar ! voilà un auteur que j'affectionne tout particulièrement ( et qui a du rire de mon anglais hum hum enfin ya qui sait pourquoi huhu ) . J'ai hâte de lire celui ci, en principe ça sera le prochain dans mes mains. ;)

Claude LE NOCHER 07/01/2014 06:30

Salut Bruno
Sam Millar et Ron Rash font partie des romans prioritaires de ce début d'année, je crois. Et une très bonne histoire de "privé", ça ne se refuse pas. Amitiés.

sam millar 06/01/2014 13:21

Merci, Claude. Thank you for such a lovely review.

Claude LE NOCHER 06/01/2014 16:39

I do my best to your readers discover your detective immediately. Huge thank you for your visit, dear Sam !

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/