Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 05:55

Fiona Griffiths est âgée de vingt-six ans. Elle vit à Cardiff, au Pays de Galles. Voilà environ trois ans qu'elle est entrée dans la police. N'ayant pas encore une réelle expérience d'enquêtrice, on lui confie des tâches routinières. Par exemple, en ce moment, elle vérifie les comptes de Penry, un ex-flic devenu escroc. Les relations de Fiona avec ses collègues restent mitigées. Peut-être savent-ils plus ou moins qu'elle a eu de sérieux soucis de santé à la fin de son adolescence. Ou est-ce parce que la jeune femme peu liante ne fonctionne pas à la caféine et aux boissons alcoolisées. L'inspecteur Dennis Jackson est le supérieur de Fiona. Il se montre plutôt bienveillant avec elle. S'il est ferme quand Fiona dépasse les bornes, comme lorsqu'elle cogna un témoin en légitime défense, Jackson sait aussi écouter sa protégée.

Janet Mancini avait le même âge que Fiona. Prostituée occasionnelle, se droguant parfois, elle semblait capable de mener une vie plus normale. Car elle voulait garder sa fille April, six ans, et bien s'en occuper. Suite à un appel téléphonique, on les a retrouvées mortes dans une maison crasseuse d'un quartier pauvre de Cardiff. Le double meurtre apparaît l'évidence, d'autant que la tête de la petite a été fracassée par un évier. Sur les lieux, se trouvait la carte bancaire du riche Rattigan. Cet homme d'affaires a disparu dans un crash aérien, il a quelques temps. Il semblait avoir joué un rôle dans le dossier de l'escroc Penry. Une photo prise sur un hippodrome atteste qu'ils étaient proches. L'inspecteur Jackson accepte que Fiona soit associée à l'Opération Lohan, nom de l'enquête sur le meurtre des Mancini.

Grâce à l'ADN décelé dans la maison du crime, la police cible quatre suspects. Fiona et sa collègue Jane Alexander doivent interroger une cinquième personne, la prostituée Stacey Edwards, qui connaissait Janet Mancini. Après avoir obtenu plus d'infos sur elle, les deux enquêtrices arrivent trop tard : Stacey a été supprimée. C'était bien elle qui avait alerté la police. Jackson ne reproche rien à Fiona, car il la sent déterminée et assez imaginative. La policière essaie de s'imprégner de l'esprit des victimes. Le visage de la petite April l'accompagne au quotidien...

Harry Bingham : La mort pour seule compagne (10-18 Ed., 2014)

Un ordinaire roman d'enquête ? Certainement pas. Certes, il y a des mystères, des pistes, des suspects, et l'intrigue criminelle est permanente, très tendue. Pourtant, ce qui nous donne envie de poursuivre la lecture, c'est la vie de Fiona Griffiths. Une vraie Galloise qui s'éloigne de temps à autres de la citadine Cardiff, pour ne pas oublier ses racines. “Voici le véritable Pays de Galles. Le vieux Pays de Galles. Pas celui créé par les Victoriens, tout en charbon, acier, ports et usines. Mais le pays des Celtes. De l'opposition... Opposition à l'envahisseur. Un grand bras d'honneur multiséculaire. Ici, la population parle le gallois, parce qu'elle n'a jamais parlé autre chose...” Profitons-en pour saluer l'écriture impeccable de l'auteur.

Si Fiona reste quelque peu en décalage, la jeune femme est bien plus inspirée que les forces de police de Cardiff dans cette affaire. On la sait plus fragile que d'autres flics, plus sensible à la mort pour des raisons personnelles. En retrait par rapport à sa famille, aussi, et pas seulement parce que son père n'a pas toujours été très net dans ses activités. À la fois, Fiona ne manque pas de maturité ni d'intelligence, mais elle est encore à la merci des troubles qui ont perturbé son passé. L'aspect psychologique alourdit parfois un récit. Ici, à l'inverse, c'est le moteur qui fait avancer l'héroïne, et qui rend le suspense de plus en plus excitant. La nuit qu'elle passe dans un endroit insolite, par exemple, lui permet d'entamer la dernière étape de cette aventure. On espère la retrouver dans des romans à venir, car Fiona est un personnage très attachant. Un suspense à découvrir absolument.

- A noter, la sortie d'un nouveau roman d'Harry Bingham : "Jusqu'à ce que la mort les réunisse" aux Presses de la Cité -

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/