Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 05:55

"Cité interdite" – Mike Rowland est un détective privé new-yorkais, aussi fauché que tous les enquêteurs de son acabit. Mike a demandé à son ami et collègue Kingchurch, de Highcity Beach (Floride) s'il avait quelque chose pour lui, une affaire en cours. C'est tardivement, par télégramme, que Kingchurch lui a répondu négativement. Malgré tout, intrigué par un détail, Mike Rowland entreprend un voyage en Floride. En chemin, il croise de sales types, appartenant très certainement à une bande de truands.

Pourquoi ceux-ci s'intéressent-ils à lui ? Bizarre, car il est convaincu de ne pas les connaître, et son projet de voyage a été improvisé. Ces bandits ne veulent visiblement pas qu'il arrive à Highcity Beach. Bien que sa voiture soit volée, ça n'empêche pas Mike de parvenir à destination. En Floride, il fait la connaissance d'un journaliste qu'ensuite, on l'accusera d'avoir assassiné. Heureusement que le nommé Bayley, auquel Mike doit de l'argent, se trouvait opportunément dans le même secteur. Serait-ce pour la même affaire, dont Mike ne devine pas encore ce dont il s'agit ?

"Derrière l'usine à gaz" – Artiste de Montmartre, Sébastien Rossignol vient de donner son spectacle pour des étudiants de Montpellier. Par la suite, il est engagé par un étudiant chinois, un certain Tcheng, pour jouer au piano un morceau intitulé “Laura Strageson” dans une étrange maison. C'est là que Sébastien Rossignol aperçoit une jeune femme dont, justement, il devait prendre des nouvelles. Ayant été agressé, il s'adresse à la police. On ne fait aucune difficulté pour le croire, car un meurtre qui vient d'être commis semble concerner Tcheng. Cette maison située derrière l'usine à gaz, il faudra la prendre d'assaut afin de découvrir la vérité.

Léo Malet : Cité interdite – Derrière l'usine à gaz (Editions 12N)

Ces deux romans courts de Léo Malet étaient réunis dans l'édition parue aux éditions NéO. Avec une préface de Léo Malet expliquant l'origine des noms de certains personnages. “Cité interdite” fut publié en 1950 sous le pseudonyme de Frank Harding, dans la collection Allô Police. “Derrière l'usine à gaz” a été publié en 1944 sous le pseudo d'Omer Refreger, dans la collection Carré d'As des Éditions et Revues Françaises. Ces histoires sont des curiosités, mais il serait vain de prétendre qu'elles brillent par leur originalité. Ça ne signifie pas qu'elles soient médiocres, le mystère étant bien présent et les intrigues tenant leurs promesses. Comme toute detective story, “Cité interdite” montre d'ailleurs une part d'humour. Dans “Derrière l'usine à gaz”, qui a pour décor la ville natale de Léo Malet, il faut avouer que les mésaventures du héros sont très convenues. Des œuvres bien moins abouties que les enquêtes de Nestor Burma, mais qui témoignent de l'inspiration de Léo Malet.

Ces livres sont au catalogue des éditions numériques 12N.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

anne 13/03/2014 17:04

j'aime beaucoup cet auteur. Merci de nous le faire découvrir !

Claude LE NOCHER 13/03/2014 18:04

Un grand classique du polar français, chère Anne.
On aime les nouveautés, mais on ne dédaigne sûrement pas ces auteurs-là. Amitiés.

Oncle Paul 11/03/2014 11:20

Bonjour Claude
Je ne suis pas un fana du livre numérique mais pourtant j'apprécie cette initiative qui devrait permettre, peut-être, de faire connaître Léo Malet aux jeunes geeks et aux autres.

Claude LE NOCHER 12/03/2014 07:41

Salut Serge
Autant je ne crois pas que le livre numérique soit "le" bon support pour les auteurs inconnus, autant c'est un moyen peut-être plus ludique d'approcher des auteurs tels que Paul Féval, Gaston Leroux ou Conan Doyle (d'autant plus quand c'est gratuit) ou même les romans noirs de Simenon, comme de Léo Malet. Quand on trouve (rarement) des chiffres sérieux, on s'aperçoit que ce sont ces "fonds d'éditeurs" et quatre ou cinq best-sellers qui se vendent le plus en numérique.
Amitiés.

Serge 31 12/03/2014 00:10

Salut Claude (et Paul).
J'approuve.
A noter que les lecteurs sur tablettes ou liseuses peuvent télécharger gratuitement des classiques tombés dans le domaine public: Gaboriau, Conan Doyle, Leroux, Leblanc...
Amitiés.

Claude LE NOCHER 11/03/2014 11:45

C'est exactement le sens de ma démarche, mon cher Paul.
Si c'est par ce moyen qu'on peut intéresser les "nouveaux lecteurs" à des anciens du polar, pourquoi pas ?
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/