Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 05:20

Il s'agit d'un recueil de dix-neuf nouvelles. Jetons un coup d'œil sur une dizaine d'entre elles...

-“Les gros mensonges”. Jason Updike est l'un des pseudonymes d'un auteur de polars français, qui écrit des romans au kilomètre. Un sacerdoce alimentaire, dit-il. La série Tom O'Flaherty détective compte déjà douze titres. Le prochain est en écriture. Pourtant, un scénario est tellement virtuel qu'on n'est pas à l'abri des surprises.

-“La défaite du dormeur”. Le lycéen Karim est amoureux de la belle Iola. De nos jours, le romantisme façon Rimbaud peut entraîner de fâcheuses conséquences.

-“L'alibi d'os”. Ou le résumé frappant d'une mauvaise rencontre.

-“Cutter”. L'équipe du shérif intervient pour le meurtre d'une femme découpée. Une mise-en-scène macabre dans un lieu isolé. Le coupable, un tueur en série pas encore détecté, est l'un des agents du shérif. Une nonne fantomatique se met à hanter son esprit.

-“Marie-France”. En cette année 1985, Djemi, son amante Kanitha et leurs copines du Celtic sont de fervente militante lesbiennes. Touche pas à ma pote, c'est leur credo. Pour l'instable Djemi, un univers enthousiasmant. Toutefois, le destin ne sera pas tendre envers plusieurs d'entre elles, Djemi en tête.

-“Las des haines”. Léon Rava est un biologiste amateur juif, qui néglige son entourage. Ses expériences génétiques sur une bactérie, et la mémoire de sa chatte Mireille vont bientôt faire de lui un autre homme, ou plus sûrement un monstre.

Max Obione : Les gros mensonges (Éd.du Horsain, 2014)

-“Orphans”. À Growthcastel, en Grande-Bretagne, sont confinées quelques orphelines de la maladie, parias des soins médicaux. La visite d'une princesse charitable n'ajoute qu'une dose d'hypocrisie au sein de ce zoo humain. Étant quoi qu'il advienne des victimes, il n'est pas exclu que certaines finissent par se rebeller, quitte à ce que l'issue soit dramatique.

-“Choc”. Dans les années 1950, c'est le départ en vacances familial dans la 203 paternelle, vers la côte normande. Les passagers d'une Triumph TR3 sont victimes d'un accident mortel. La vue des corps abîmés marque le jeune garçon. Au point d'en faire un criminel.

-“No passaran !”. L'action armée anti-fascistes, digne des républicains espagnols de jadis, c'est un scénario trop peu crédible aujourd'hui.

-“Arte Nera”. Pour passer le temps, deux amis s'invitent à un prétentieux vernissage parisien. Observer les réactions ridicules des initiés, écouter leur vocabulaire abscons, ça offre un certain plaisir. Un vieux monsieur à l'accent alémanique, rencontré là, s'avère mille fois plus intéressant et émouvant.

 

Certains textes s'inspirent ici d'une chanson des Béruriers Noirs, d'une autre de Little Bob, voire d'un célèbre conte de Charles Perrault (devenant un érotique léger). Tel est l'un des buts du recueil de nouvelles, proposer une diversité de sujets. En variant autant que possible les petites intrigues et la tonalité de ces histoires. L'essentiel est de faire mouche à chaque fois, de capter illico l'attention du lecteur, de le surprendre un peu sans doute.

C'est bien ce que réussit à faire Max Obione dans toutes ces nouvelles. Qu'il s'agisse d'un thème imposé (la santé, par exemple, pour “Orphans”) ou de sujets librement choisis, on sent que l'auteur veut à la fois se faire plaisir et convaincre ceux qui le liront. L'écriture est d'une belle souplesse, atout favorable s'il en est. On fait ici et là appel à l'étrangeté, on passe parfois de l'ironie à l'émotion, ce qui ne manque pas de charme. Ce nouveau recueil de Max Obione est diablement excitant.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2014
commenter cet article

commentaires

Alain Emery 05/07/2014 07:20

Je note celui-là. Tu sais mon goût pour les nouvelles... Amitiés.

Claude LE NOCHER 05/07/2014 07:41

Salut Alain
Je pense que ce recueil a de bonnes chances de te plaire.
(Je n'oublie pas tes 13 morts malouins).
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 04/07/2014 06:56

Salut Claude, que c'est tentateur ! Amitiés

Claude LE NOCHER 04/07/2014 11:07

Eh oui, Pierre... J'aime assez lire, de temps à autres, des recueils de nouvelles... quand ils sont aussi sympas que celui-ci. Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/