Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 04:55

Explorons une fois encore les enquêtes de l'avocat Perry Mason, le personnage créé par Erle Stanley Gardner. Il s'agit de deux romans qui, malgré leurs vraies qualités, n'ont jamais été réédités après leur parution initiale. Le premier titre est traduit par Hélène Claireau, le second par Maurice-Bernard Endrèbe. Des intrigues pleines de mystères, de mensonges et d'hypothèses, comme il se doit...

"La brunette bouclée" (Un Mystère, 1951) 

Quelqu'un a publié une annonce pour engager une jeune femme brune correspondant à des critères extrêmement précis, si possible accompagnée d'une dame de compagnie. En apparence, rien d'illégal. Néanmoins, la brune Eva Martell et Adele Winters consultent l'avocat Perry Mason au sujet de cette curieuse annonce. Le comportement des visiteuses ne paraît pas tellement franc. En fait, Eva Martell “remplace” la nommée Helen Reedley. Cela signifie-t-il que cette jeune femme a été assassinée, comme le croit sa tante Adele Winters ? Pas du tout. Finalement, la victime n'est autre que Robert Hines, l'homme qui les avait engagées. Eva et la tante Adele ne possèdent pas d'alibi très clair pour l'heure supposée du meurtre de Hines. L'arme ayant servi au crime appartient à Adele Winters, ce qui ne plaide pas non plus en sa faveur.

D'autres personnes ne sont pas moins suspectes. Helen Reedley, dont le mari Orville est un homme au caractère dur qui refuse de divorcer. Daphne Gridley, qui est la maîtresse d'Orville Reedley. Ou Arthur Clovis, l'amant d'Helen. Ou encore Carlotta Tipton, la jalouse amie de Robert Hines. Il n'est pas simple pour Perry Mason de protéger Eva Martell, tout en assurant la défense d'Adele Winters. D'autant que cette dernière peut être une fieffée menteuse. Gulling, le substitut du procureur, ne fera pas de cadeau à Perry Mason. Il essaie même de le faire sanctionner par le Grand Jury pour parjure. Toutefois, si Gulling est un magistrat adepte de la rigueur, son imagination lui fait défaut. À l'inverse de l'avocat Perry Mason, qui a coutume de jouer avec la loi, et de dénouer des scénarios criminels tortueux…

Erle Stanley Gardner : La brunette bouclée + La reine-mère

"La reine-mère" (Presses de la Cité, 1967)

Ellen Adair affiche incontestablement une allure royale. Néanmoins, l'avocat Perry Mason devine vite que c'est aussi la plus grande des menteuses. S'il existe des parcelles de vérité dans ce qu'elle raconte, il devra opérer un sacré tri. Vingt ans plus tôt, Ellen Calvert fut élue reine de beauté à Cloverville, et obtint de tourner un bout d'essai à Hollywood. Puis elle choisit de disparaître, sous le nom d'Ellen Adair. Elle prétend qu'elle était enceinte, et qu'Harmon Haslett – fils d'un magnat local – l'aurait laissée tomber. Aujourd'hui encore, elle ne tient pas à ce que le journal de sa ville natale retrouve sa trace. Perry Mason va donc s'arranger pour que l'avocat Lovett, le détective Jarmen Dayton et le factotum de la société Haslett, un certain Garland, ne puissent en savoir davantage sur Ellen. Il va les berner grâce à une assistante de son ami le détective Paul Drake.

Mais à cette occasion, il obtient le témoignage d'une ancienne amie d'Ellen, Maxine Edfield. Celle-ci affirme que jamais Ellen n'a été enceinte. À la supposée mort d'Harmon Haslett, les données du problème changent. Il y a maintenant un gros héritage à la clé. Ellen veut prouver que Wight Baird, son fils, est le légitime descendant du défunt. Le témoignage de l'infirmière Agnes Burlington eût été capital, mais celle-ci vient d'être assassinée. Des indices accusent Ellen – ou son fils – de ce meurtre. À l'heure où le camp adverse a toutes les chances de recueillir le fameux héritage, l'avocat Perry Mason doit déterminer le vrai du faux dans les déclarations de sa cliente. Dès l'audience préliminaire, il doit batailler ferme. D'autant que lui-même pourrait douter de l'innocence d'Ellen...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

The Cannibal Lecteur 29/09/2014 20:16

Rhâââ, il me manque "la reine-mère" pour ma collection ! Il ne m'en manque pas beaucoup, mais il en fait partie.

Claude LE NOCHER 29/09/2014 20:43

Salut Belette
Les Perry Mason derniers parus ont été publiés de façon un peu anarchique, après que la collection Un Mystère, puis Mystère, ait disparu. Et les rééditions sont loin d'avoir tout repris. Il m'en manque aussi, mais pas trop. Et puis, c'était vachement plaisant à lire, il faut le dire.
Amitiés.

Philippe 27/09/2014 11:02

Bonjour M. Le Nocher,

Des suspenses de qualité, n'en doutons pas.
Je me permets juste de relever que, comme pratiquement pour chaque histoire de Perry Mason que vous chroniquez, on ne peut s'empêcher de remarquer que Perry Mason est sollicité - et apporte son concours - pour faire des choses n'entrant en principe pas dans le cadre de la profession d'avocat., même américain Telles que protéger une personne y compris physiquement, la cacher, aller sur le terrain, jouer un rôle de détective. Dans " La reine mère " il s'occupe aussi bien d'empêcher qu'on ne retrouve cette femme - ce qui arrivera néanmoins - que d'être avocat pénaliste pour la défense et aussi avocat dans le cadre d'un héritage, donc du droit des successions.
Je sais bien qu'aux Etats-Unis - à la différence d'autres pays dont le nôtre - les avocats ont le droit d'enquêter, mais je trouve que Perry Mason en fait encore plus.
Cela rejoint la discussion d'avant-hier et hier sur le plaisir de lecture à concilier avec la capacité d'analyse du lecteur, se soucier plus ou moins des vraisemblances, du découpage scénique, de la mise en perspective par l'auteur.

Cordialement

Claude LE NOCHER 27/09/2014 11:40

Bonjour Philippe

Ce qui fit le succès (énorme) de cette série, ensuite transposée à la télévision avec Raymond Burr (jeune, avant « L'homme de fer », et bien plus tard, trop âgé), c'est que l'auteur extrapolait à la fois peu et beaucoup.
Les enquêtes proprement dites, donc la collecte de renseignements, étaient confiées à son voisin et ami le détective Paul Drake. Pourtant, toute « l'action » est due à l'avocat (avec sa secrétaire Della Street). Quand il est à la limite de la légalité, ce qui arrive souvent, comme en rencontrant un témoin qu'il ne devrait pas voir hors procès, il ne s'en cache pas aux lecteurs. C'est là que les substituts du District Attorney lui cherchent des noises presque à chaque fois.
Quant à la notion de « protéger » une cliente ou un témoin, elle est forcément élastique. S'il « suggère » de se cacher, ce n'est pas pareil que d'héberger quelqu'un qui se cache. S'il remplace une personne par une autre, il n'est pas en contravention avec la Justice, il dupe seulement l'adversaire. S'il doit intervenir avant la police sur une scène de crime, il prend certaines précautions. Erle Stanley Gardner, avocat de formation, connaissait toutes ces nuances et en jouait habilement. De façon un peu répétitive, mais les scénarios de base restaient variés.
Les débuts de chaque intrigues sont assez emberlificotés, ce qui permet généralement à Perry Mason – sans enfreindre la Loi – de s'en démarquer, d'imaginer une solution provisoire. Bien sûr, c'est de la fiction, mais dans la réalité des juristes américains trouveraient peu de failles (même si leurs lois ont évolué).
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/