Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 04:55

Pour éviter de virer racaille en Seine-Saint-Denis, le jeune Joe est devenu apprenti-curé, “aspirant en herbe” ne délaissant pas tout-à-fait les pétards. Le père Walter lui confie une mission. Le curé Denisov, aussi marginal que Joe à l'origine, était en poste à Montmirail, dans la Marne. Son décès brutal mérite explication. Il s'agira pour Joe d'aller fouiner dans cette bourgade aux confins du pays champenois, vêtu de sa soutane. Inspirer confiance, c'est plus facile en tenue sacerdotale. Joe contacte une amie du défunt curé, Suzanne Hichorn. Ancienne artiste de cirque réputée, elle mesure à peine un mètre. Elle vit dans l'ancienne gare de Montmirail, qu'elle a héritée de sa sœur journaliste, décédée. Suzanne et Joe s'entendent bien, mais l'aspirant prêtre est sûr de n'être pas le bienvenu ici.

À Paris, Daniel Bensila aurait pu devenir un écrivain et scénariste valable, si l'éditeur et producteur de films Krieber avait été plus fiable. Une nuit, au volant de la MG de Krieber, il renverse une jeune femme dans la rue, avant de s'enfuir. Or, il y avait un témoin, ancien flic qui connaît quelque peu la famille de Maria, la victime. À Montmirail, les Affatigati possèdent une entreprise vendant toutes sortes d'objets religieux. Belle clientèle dans le clergé international, pour les trois fils de Cesare Affatigati et leur sœur Maria, même si leur production n'est pas toujours de bon goût. Paris n'est qu'à quatre-vingt-dix kilomètres de Montmirail : les frères ne tardent pas à y régler leurs comptes, avant de ramener chez eux Maria, désormais handicapée. Ce qui n'arrange pas les affaires de Daniel Bensila.

Joe a pu penser qu'un motard défiguré, pilotant un engin décoré d'une flamme rouge et d'une queue verte, pouvait être son ennemi. En réalité, Kevin Cheramy est le fils d'un gendarme local et il fut un vrai ami du curé Denisov. Dans la cave de la gare de Suzanne, Joe découvre le cadavre d'un homme à l'état de squelette. Sa mère pourra ainsi faire une croix sur l'éventuel retour de ce Fabre. L'architecte François Laurens n'apprécie guère non plus la petite enquête de Joe. Ce dernier commence à en avoir marre de la soutane, bien qu'elle l'ait aidé jusqu'à là. À Paris, toujours surveillé par l'ex-flic, Daniel Bensila cherche un éditeur. Ce qu'on lui propose finalement n'est pas de haute volée. Joe va faire éclater un scandale, lorsqu'il trouve des preuves de la vie secrète de Montmirail…

Hervé Mestron : Marionnettes (Éd.Wartberg, 2014)

Les visiteurs qui chercheraient Godefroy de Montmirail dans cette ville de 3800 âmes seraient déçus. Il y a bien un château et le souvenir d'une bataille napoléonienne, mais ce n'est pas la plus attractive des villes de la région, question tourisme. L'ancienne gare est proche du cimetière, dans un décor très campagnard. À cause de l'exode rural, il semble qu'on se résigne à vivoter ici, comme dans beaucoup de bourgades oubliées. L'ambiance est-elle aussi peu animée que nous le décrit l'auteur ? C'est probable. Ça ne s'excite guère que chez les Italiens qui commercialisent des bondieuseries. Quand un curé vient du 93, il a intérêt à prétendre arriver d'ailleurs en France. La tranquillité règne à Montmirail. Ce ne sont pas deux ou trois décès qui viendront la perturber.

C'est un chassé-croisé de personnages insolites qu'Hervé Mestron met en scène. Des curés hors norme, un écrivain sans le moindre avenir, un motard rockeur et sa protégée quasi-muette, une famille où frères et sœur forment une curieuse fratrie, une artiste de cirque naine, et quelques habitants du cru. C'est sur une tonalité enjouée qu'il raconte une histoire fort bien construite. Nul besoin de crimes trash, ni d'enquête façon experts de la police scientifique, juste des morts vaguement suspectes pour alimenter une intrigue où plane un mystère diffus. Au final, un suspense réussi, laissant une excellente impression aux lecteurs.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 29/09/2014 07:55

Bonjour M. Le Nocher, M. Faverolle,

La carte postale représentant je suppose la gare de Montmirail à droite de la couverture du roman est-elle tirée de votre collection personnelle ? Ou d'un livre ou un site ?
C'est la première fois que je vois un livre aux éditions du Wartberg qui est un roman.
Wartberg est surtout connu, j'ai plusieurs des livres en question, pour les ouvrages " Nous, les enfants de " telle année, restituant les expériences de vie en famille, en société, dans le monde, la vision du monde, qu'ont acquise les personnes nées l'année en question.
Des livres le plus souvent écrits par des auteurs eux-mêmes nés cette année-là. Sauf si elle est trop reculée - difficulté de trouver un auteur aussi âgé et écrivant encore - ou trop proche de nous - difficulté dûe au fait que des personnes nées cette année-là sont encore trop jeunes pour écrire ces livres - .
Toujours au Wartberg, il y a aussi des livres plus généraux, ainsi celui sur les années 1960 ou un autre sur les années 1970 en photos.
Ou sur grandir dans telle ville ( Paris, Lyon, Marseille ou autre ) à telle époque ( les années 1940 ou 1950 ).
Ou notre vie en ville / à la campagne dans les années 1960.
Ou " Nous, les garçons " ou " Nous, les filles " des années 1950 ou 1960.

Cordialement

Claude LE NOCHER 29/09/2014 08:09

Bonjour Philippe
Les éditions Wartberg ont créé au printemps dernier une collection de polars intitulée Zones Noires, des romans situés géographiquement. J'ai eu l'occasion d'en parler avec le titre de Jérôme Zolma :
http://www.action-suspense.com/2014/07/jerome-zolma-3-morts-sinon-rien-editions-wartberg-2014.html
Je pense chroniquer d'autre romans de cette collection. Ils sont le mérite d'avoir pour décor diverses régions de France. Pour autant, le qualificatif "polars régionaux" serait erroné.
La gare de Montmirail jouant un rôle dans l'histoire, j'ai trouvé (sur un site) cette vieille carte postale, du temps où elle était encore en activité. Hélas, beaucoup de petites gares ont fermé, au nom de la sacro-sainte rentabilité. Stupides décisions ! Car autour des gares, même petites, il y avait toujours une activité commerciale, fut-ce des bistrots ou de petites épiceries de quartier, parfois des hôtels ou des meublés, des employés qui allaient et venaient, en un mot : de la vie !
Puisque vous évoquiez les ouvrages documentaires publiés chez Wartberg, là, je ne fais pas mon nostalgique, non. On a fait crever des villages, des petites villes, en leur supprimant leurs gares, au profit de l'extension des grandes agglomérations. On en paye le résultat aujourd'hui.
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 29/09/2014 07:10

Salut Claude, j'avais beaucoup aimé Crucifix et crustacés et je vais me laisser tenter. Par curiosité. Amitiés

Claude LE NOCHER 29/09/2014 08:41

Bonjour à l'auteur
Voilà une précision utile... Un roman à savourer dans sa version "revue et corrigée et ce n'était pas du luxe", donc. Amitiés.

hmestron@gmail.com 29/09/2014 08:38

Cher monsieur Faverolle
Marionnettes est une nouvelle version de Crucifix et crustacés. Retravaillée, et ce n'était pas du luxe!
bien cordialement
hervé Mestron

Claude LE NOCHER 29/09/2014 07:16

Salut Pierre
Un roman qui se lit vraiment avec grand plaisir. La noirceur, c'est bien. Une dose d'humour en prime, c'est mieux. Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/