Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 04:55

Sheryl Gibson aurait pu rester vivre à Gallup, au Nouveau-Mexique, où son père tenait un garage sur la Route 66. Mais, en cette seconde moitié des années 1960, la Californie est plus attirante que jamais. Car le LSD et toutes sortes de drogues y circulent. Surtout si on entre dans la Famille, le cercle d'adeptes de Charles Manson. Au Spahn Ranch, autour de celui qui se proclame le nouveau Jésus-Christ, c'est sexe et drogues à volonté. Blonde et bronzée, Sheryl en a profité ces derniers mois. Elle s'avoue plutôt sympathisante, que réellement fascinée par les délires de Manson. Néanmoins, Sheryl fait partie du groupe qui pénètre dans une propriété de Cielo Drive, ce samedi 9 août 1969. Au nom de la Famille, ces prédateurs vont commettre un carnage, massacrant l'actrice Sharon Tate et plusieurs autres personnes présentes. Écœurée, Sheryl s'enfuit dès que possible.

La jeune femme se cache autant des flics, qui mènent une enquête active, que des fêlés de la Famille. Le nommé Cacho Sullivan la fait entrer dans sa troupe de strip-teaseuses, se produisant dans les bleds de la côte Ouest. Un bon job pour une jolie fille. C'est ainsi que Sheryl va rencontrer un jeune Noir appelé Meredith Hunter, dit Murdock. Il se garde bien de lui révéler ses véritables activités. Le trafic d'armes volées est aussi florissant que celui de la drogue en Californie. Avec son fournisseur Travis, les mitraillettes Uzi, les Remington et autres flingues ne sont jamais en rupture de stock. Alors que Sheryl vient habiter chez son amant noir, celui-ci est prêt à livrer un arsenal aux Hells Angels d'Oakland. Leur chef Big Walters paye cash les armes récemment dérobés dans un bled des environs, Lindsay.

Les flics ne tardent pas à repérer les flingues des Hells Angels d'Oakland. Le vindicatif Big Walters est furieux, comptant bien faire payer cette embrouille à Meredith Hunter. Avec sa bande, bien que le Black ait déménagé par prudence, ils vont vite retrouver la planque de Meredith et Sheryl… Tandis que Charles Manson et plusieurs adeptes sont en prison, les Rolling Stones viennent de perdre leur guitariste Brian Jones. Malgré tout leur tournée continue, tel un hommage. Les voici en Californie où, à soixante-dix kilomètres de San Francisco, sur le circuit automobile d'Altamont, ils vont attirer trois cent mille spectateurs. Même si les Stones se déchaînent, la violence et la mort rôdent sur l'évènement. Pour Sheryl, c'est une nouvelle étape dans les épreuves qu'elle doit traverser, pas la dernière…

Marc Villard : Sharon Tate ne verra pas Altamont (Cohen & Cohen Éd., 2014)

Marc Villard reste le grand styliste français de la nouvelle et du roman court. Utiliser pour contexte des épisodes entremêlés de l'histoire californienne, c'est déjà une sympathique idée. À la fin du livre, se place d'ailleurs une chronologie des faits. Toutefois, les lecteurs n'attendent pas une simple reconstitution de l'époque, et l'auteur n'est pas de ceux qui tomberaient dans cette facilité. Ce qu'il nous raconte, c'est le parcours d'une jeune femme dans l'univers débridé qu'était la Californie d'alors. Durant cette décennie, le mouvement hippie s'est développé, fort attirant pour toute une jeunesse.

Goûter aux drogues était une manière de se libérer du conformisme. C'est l'expérience que veut vivre la belle Sheryl. Notre héroïne a la malchance de fréquenter le cercle de Charles Manson, la Famille. Concernant ce personnage halluciné et cruel, soulignons que l'aura satanique de Manson n'a guère faibli quarante-cinq ans après son arrestation. Par ailleurs, si les révoltes de 1968 et Woodstock ont marqué l'apogée du Flower Power, du Peace and Love, Marc Villard n'ignore pas ce que symbolise le concert d'Altamont. Dont il décrit admirablement l'ambiance. Par la suite, la “contre-culture” va se marginaliser, et perdre son caractère rebelle. Avec son habileté coutumière, l'auteur nous plonge dans le bain de ces années-là, pour un roman (d'une centaine de pages) de très belle qualité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 23/09/2014 15:57

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

C'est une rediffusion et peut-être aviez-vous vu la première diffusion de ce téléfilm de 2012, mais vous savez, vous pourriez le regarder, que ce soir ( mardi 23 septembre ) sur France 3 à 20h45 passe " Meurtres à Saint-Malo " ?
Avec Louise Monot ( dans le rôle de Gwenaëlle Garrec, capitaine de la PJ de Rennes ) et Bruno Solo ( dans un rôle non comique donc hors de son registre habituel, mais rappelons qu'il a interprété Pierre Mendès-France à l'époque du procès que Vichy lui fit dans un téléfilm sur Arte ; donc dans le rôle ici d'Eric Vautier, adjudant-chef de la gendarmerie de Saint-Malo ).
Pour regarder ce téléfilm, il faudrait choisir de regarder la télé plutôt qu'autre chose, et ce téléfilm plutôt que " Un jour, un destin " sur France 2 que Laurent Delahousse consacre à Brigitte Bardot. Qui aura 80 ans le 28 septembre ( 80 ans comme Charles Manson, c'est le seul point commun ).
L'annonce du téléfilm montre qu'il sera question d'un parchemin en breton ancien.
Il y a aussi Aurélien Wiik, qui jouait l'Epervier dans le feuilleton également sur France 3 d'après la BD, dans le rôle de Ronan.
Ou encore Patrick Raynal, l'acteur ( " SOS 18 " sur les pompiers ) , pas l'auteur de polars.
Ce que dit le Télé 7 Jours :

" Meurtres à Saint-Malo ( 2012 )
Téléfilm français de Lionel Baillu
Scénario : idem
Le sujet
Un cadavre découvert sur une plage mène la capitaine de la PJ, chargée de l'enquête, sur la piste de la piraterie.
Si vous avez manqué le début
Sur la plage de Saint-Malo, a été trouvé le cadavre d'un homme, portant des marques de tortures qui évoquent les pratiques des pirates du XVIIIe siècle. Gwenaëlle Garrec, capitaine de la PJ de Rennes, est dépêchée sur les lieux où elle doit faire équipe avec Eric Vautier, adjudant-chef de la gendarmerie locale. Leur collaboration s'annonce tendue tant leurs méthodes d'enquête semblent opposées...
Notre avis
Thriller
Dans ce polar lié à la ville de Saint-Malo, le duo, a priori étonnant, formé par Louise Monot et Bruno Solo, se révèle juste et très attachant. L'intrigue, qui mêle passé et présent, et insuffle un parfum d'aventure sur fond de chasse au trésor, nous embarque.
Emmanuelle Touraine "

Claude LE NOCHER 23/09/2014 16:53

Bonjour Philippe
Ah, Bruno Solo, je l'aimais bien à l'époque de Caméra Café, avec Yvan Le Bolloc'h (tiens, encore un Breton, et même un Brestois)... Saint-Malo, quel décor ! en effet. Je n'en ai guère profité à mon dernier passage, au printemps... Jean Failler y plaça l'intrigue de "La cité des dogues", une des aventures (la 8e) de Mary Lester. Traduite en anlais sous le titre "Mayhem in Saint-Malo" par William Rodarmor. Je vois que le réalisateur Lionel Baillu a récidivé avec "Meurtres à Rocamadour", autre bien joli décor.
Amitiés.

Oncle Paul 23/09/2014 14:16

Bonjour Claude
Coïncidence ? Nous chroniquons ce roman le même jour ! Toujours un plaisir de retrouver la prose tortures de Marc Villard.
Amicalement

Claude LE NOCHER 23/09/2014 16:41

Salut Paul
J'ai ajouté le lien avec ta chronique. En effet, les textes de Marc Villard sont toujours un bonheur de lecture. Amitiés.

Oncle Paul 23/09/2014 14:17

Je voulais écrire Torturée évidemment mais le clavier va plus vite que ma pensée...

Philippe 23/09/2014 06:24

Bonjour M. Le Nocher,

J'avoue que j'avais laissé en suspens il y a déjà un certain temps la lecture de la première édition ( Biro, 2010 ) de ce livre pourtant de seulement une centaine de pages en effet et d'une grande qualité d'écriture. Simplement que je m'étais tourné vers autre chose à lire.
Je vais peut-être acquérir cette nouvelle édition et reprendre ma lecture.

Cordialement

Claude LE NOCHER 23/09/2014 06:43

Vous qui, cher Philippe, connaissez bien les faits divers célèbres, la thématique de ce livre ne peut pourtant pas vous laisser indifférent. Le meurtre de Sharon Tate et d'autres personnes par les dingos de l'entourage de Charles Manson, sacrée affaire. Rappelons que ce brave Charlie fêtera ses 80 ans le 12 novembre :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Manson
Un autre livre de l'ami Marc Villard sera bientôt disponible, début octobre. Un ouvrage qui ne manque pas d'originalité, dans un autre genre.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/