Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 05:10

Au début de la décennie 1990, Ray Lamar est un quinquagénaire ayant pas mal bourlingué ces dix dernières années. Dans son activité de porte-flingue, il a montré qu'il était un pro. Il effectua de nombreuses missions pour Memo père et fils, des caïds du trafic de drogue. Aujourd'hui, Ray a besoin de raccrocher, de retourner dans sa ville d'origine, Coronado au Nouveau-Mexique. Il l'a quittée il y a dix ans, suite à une affaire dramatique, mais Ray a encore des proches là-bas. Coronado est un de ces endroits qui se sont développés grâce au pétrole. Un essor qui attira des travailleurs, pour lesquels on construisit des maisons désormais désertes. Car les puits de pétrole se sont bientôt épuisés, et Coronado perd de la population au fil des ans. Toujours en vie, Gus, le vieux père de Lamar, en a fait l'amère expérience. Il s'est enrichi avec le pétrole, puis a tout perdu en espérant une embellie.

Après l'armée, Ray travailla un temps avec son père. Il épousa Marianne, ils eurent un fils. À l'époque, c'était Angela Lopez qui gérait à Coronado le trafic de drogue pour un cartel. Le shérif du comté était alors Tomás Herrera, le cousin germain de Ray, fils de son oncle Luis. Un accident de voiture, provoqué selon Ray, causa la mort de sa femme Marianne. À cause de ça, son fils est resté handicapé depuis. Il a été élevé par Gus, depuis que Ray a fui Coronado. Il se produisit une seconde affaire, parallèle à la première. Qu'elle ait été ou pas responsable de l'accident de Marianne, Tom Herrera soupçonna Angela Lopez. Il finit par abattre malencontreusement cette trafiquante. Qui laissa une orpheline, Elena, depuis adoptée par des amis de Tom. S'il échappa à une condamnation, le shérif Herrera perdit son poste. Devenu presque un paria, ces dix dernières années ont été cruelles pour lui.

Ray accepte une ultime mission pour le fils Memo, parce que ça va se passer à Coronado. Il est accompagné de Jimmy Sanchez, vingt-six ans, le neveu de Memo. Intercepter une livraison de douze millions d'héroïne du cartel adverse, pas si difficile pour Ray. Mais il est obligé de buter un des hommes, tandis que le jeune Sanchez laisser filer le second qui n'est que blessé. Le type hospitalisé, Ray devra le supprimer. Edna Kelly est l'actuelle shérif de Coronado. Elle fut l'adjointe de Tom. Edna reste amicale envers lui, même si le maire de la ville déteste toujours son ex-shérif. D'ordinaire, il n'y a pas de crimes aussi spectaculaires ici. Certes, elle sait que le patron de bar Dario Campo a succédé à Angela Lopez, pour diriger les trafics. L'aide de Tom Herrera ne lui serait pas inutile. Les cousins Ray et Tom se retrouveront fatalement. Quant à assainir cette ville, c'est improbable…

Urban Waite : Les charognards (Actes Noirs, 2014)

Après “La terreur de vivre” (2010, disponible dans la collection Babel), voici le deuxième roman noir d'Urban Waite. Une pure noirceur hante effectivement cette histoire. D'abord, par son décor. Coronado est une ville subissant un déclin industriel inexorable, qui aura peut-être disparu vingt ans plus tard. Maisons vides, terrains vagues, boulots rares. Ce qui n'empêche pas une bataille de territoires entre deux gangs du trafic de drogue. Même en temps de crise, ce bizness continue. Et cause des morts. Un scénario autour d'une guerre entre bandes, aussi acharnée soit-elle, n'offrirait pas grand-chose de nouveau. Ce que l'on retient, ce sont les personnages, et les liens entre eux.

Le fataliste Gus, père de Ray. L'oncle Luis, alcoolique invétéré. Tom Herrera, ancien shérif qui paie toujours sa faute. Edna Kelly, essayant de ne pas être trop larguée dans son rôle de policière. Le jeune Sanchez, plus frimeur que tueur à gages compétent. Et surtout, Ray Lamar, qui n'est “plus le même homme” depuis le drame qui l'a éloigné de sa ville. Ce n'est pas seulement un froid professionnel du crime. Son fils, ses proches, malgré ce qu'ils ont tous subi, Ray garde un lien viscéral avec eux. Bien sûr, son retour s'annonce sous le signe du sang, de la cruauté. Dès le début de la mission, le meurtre du vieux Burnham donne le ton.

Urban Waite nous invite chez les durs, les desperados, marqués par un sombre destin : un roman noir authentique, sans pitié.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 26/09/2014 07:28

Je viens de tomber sur PriceMinister sur des annonces pour le DVD de " Marie-Octobre " , le film avec Danielle Darrieux dont vous connaissez l'histoire comme moi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Octobre

Je sais que vous n'êtes pas fou des remakes, mais j'avoue regretter que n'existe pas en DVD le téléfilm avec Nathalie Baye.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Octobre_(t%C3%A9l%C3%A9film,_2008)

Cordialement

Claude LE NOCHER 26/09/2014 07:39

Autant j'ai beaucoup d'admiration pour Nathalie Baye, autant une adaptation / remake par Josée Dayan m'effraie carrément. Cette réalisatrice est efficace, c'est sûr, mais efficace façon bulldozer, pas trop dans la nuance.
Quant à Danielle Darrieux, 97 ans, on m'a dit qu'elle gardait son impétuosité. Vous vous souvenez de la série d'incendies qui entraîna une enquête à Baden, près du Golfe du Morbihan. Prise d'ADN pour tous les hommes, y compris ceux qui y résident ponctuellement. Ce qui était le cas du compagnon de Danielle Darrieux (ce n'était pas le coupable). L'actrice se serait un peu emportée contre les gendarmes, avant de reprendre son calme. Danielle Darrieux a toujours été une "femme de caractère", c'est ce qui fait son charme... et sa longévité.
Amitiés.

Philippe 26/09/2014 07:10

Bonjour M. Le Nocher,

Un truand qui revient sur les lieux de sa jeunesse, vous me direz que c'est un thème en soi assez classique. Mais je pense au film " Little Odessa " ( 1994 ) où un tueur à gages américain d'origine russe revient dans le quartier new-yorkais de son enfance. Au demeurant il me semble, je ne le vérifie pas, que quelqu'un dans ce film, rôle ou acteur, se prénomme Ray.
A propos de pétrole, il serait facile de citer le feuilleton " Dallas " . Mais avez-vous eu l'occasion de voir - moi pas, je ne connaîs ce film que pour en avoir entendu parler dans le livre que Gabe Essoe consacra autrefois à l'acteur Clark Gable traduit en français aux éditions Henry Veyrier dans les années 1970 ou 1980 - un film ?
J'avoue que le titre m'échappe. Je pourrais le retrouver à l'instant, j'ai assez d'éléments. Mais voyons si vous voyez de quel film il s'agit. Sinon, on pourra regarder sur Wikipédia ou autre.
Donc c'est un film de 1940 réalisé par Jack Conway, avec à coup sûr Clark Gable et je crois Spencer Tracy. Qui raconte l'amitié, qui connaîtra des épreuves mais survivra jusqu'à la fin du film, entre deux hommes qui ensemble prospectent des gisements de pétrole découverts ici et là. Avec l'environnement, les femmes, les petites villes alentour.
Avez-vous vu ou pouvez-vous identifier ce film, avant autrement de faire une recherche ?

Cordialement

Claude LE NOCHER 26/09/2014 07:30

Bonjour Philippe
Wikipédia nous dit que c'est "La fièvre du pétrole" (Boom Town), un film que je ne crois pas avoir vu, ou qui ne m'a pas marqué.
"Ray" pourrait être tout bonnement un hommage à Raymond Chandler, qui n'est pas oublié par les jeunes générations d'auteurs américains, il me semble.
Sujet classique, en effet. Qui permet de multiples variations. Souvent dans la dureté, comme il se doit. Dans ce roman, c'est d'autant plus convaincant que le passif des personnages était déjà tendu.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/