Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 05:55

Ancien grand reporter, Clovis Narigou s'est retiré dans ses paisibles collines de La Varune, non loin de Marseille. Pourtant, certains crimes le replongent dans la sombre réalité. Son amante Emma Govgaline, policière marseillaise à l'allure assez androgyne, lui soumet une nouvelle affaire pour laquelle elle a besoin d'un sérieux coup de main. Un cadavre calciné a été découvert sur la plage, dans la calanque des Pierres Tombées. Le coupable, aux airs de Fantomas, a adressé une vidéo à la police, montrant les tortures infligées à la victime. Clovis y remarque un drapeau pouvant rappeler celui de la Serbie. Le lieu où l'on a trouvé le corps n'est pas loin du Fort Caffagne, devenu propriété privée après que l'Armée l'ait vendu. Clovis connaît ceux qui y vivent, l'artiste-peintre JAD et l'employé russe Micha.

À l'Argus des peintres, Jean-Antoine Dieudonné (dit JAD) possède maintenant une certaine cote. Une de ses toiles vient d'être vendue fort cher à New York. Dans un lot comprenant surtout quatre tableaux de Derain, il est vrai. Propriétaire d'une galerie d'art parisienne, la comtesse hongroise Zoltána Báthory serait une descendante d'Erzsébet Báthory, célèbre figure historique du crime. Son habileté pour présenter dans les salles d'enchères réputées des tableaux rares, certifiés par leurs propriétaires, en fait une reine de ce négoce. Le cas de JAD est différent, toutefois. Le Fort Caffagne où il vit et peint appartient à M.Sacha, un homme d'affaires russe qui trempe dans bon nombre de malversations. On suppose que c'est M.Sacha qui achète discrètement les tableaux de JAD pour faire monter sa cote.

Absent du Fort Caffagne, Micha séjournerait en ce moment à Moscou. Un galeriste cannois aristocratique révèle à Clovis que ce Micha n'est pas Russe, mais Serbe. C'est un artiste et non un simple employé. On pense qu'au temps de la guerre en ex-Yougoslavie, ce copiste de tableaux très doué aurait produit de la fausse monnaie, pour la cause Serbe. Comme le pensait Clovis, il n'y a bientôt plus de doute sur l'identité du cadavre immolé. JAD étant le fils du défunt Nando Fratigacci, truand ayant eu son heure de gloire et premier acheteur du Fort Caffagne, Clovis s'interroge aussi à ce sujet. Tandis que ses amours avec Emma sont au beau fixe, il se renseigne sur les faussaires actuels, héritiers de Fernand Legros. C'est probablement du côté de l'ex-milice serbe au service de Milošević, les Scorpions, que Clovis trouverait la meilleure piste…

Maurice Gouiran : La mort du Scorpion (Éd.Jigal - poche, 2014)

Maurice Gouiran est un des rares auteurs capables réussir l'amalgame entre le roman d'aventure riche en péripéties et l'enquête historique précise, sans négliger la vie privée de son héros. Le dosage harmonieux n'a pourtant rien de si facile, surtout quand sont évoqués des épisodes cruels d'un passé encore proche. L'explosion de la Yougoslavie du maréchal Tito a entraîné pendant une dizaine d'années un imbroglio guerrier destructeur. Le nationalisme exacerbé, avec son prétexte religieux, a brouillé les cartes. Bosniaques, Slovènes, Kosovars, Croates et Serbes, se sont entre-tués sous le regard autoritaire et cynique de généraux autoproclamés.

Les Balkans ont longtemps été laminés par les guerres. Comment penser que, même si le TPI de La Haye a jugé aussi correctement que possible les responsables, les rancœurs soient éteintes ? Les pays de l'est de l'Europe ont eux, dès la chute du Mur de Berlin, développé la corruption et tous les trafics possibles. Mafia russe, une formule commode pour masquer des méthodes criminelles. Dans cette histoire, qui ne se borne pas au décor marseillais, se mêlent le bizness de ces Slaves et les suites du conflit en Yougoslavie. Sale guêpier pour Clovis, car il n'est jamais aisé d'éclaircir des cas aussi complexes. Voilà un suspense de très belle qualité. (Roman de 2012, aujourd'hui en version poche).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2014 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

The Cannibal Lecteur 31/10/2014 22:04

Hello !

Noté déjà depuis un petit temps... les autres titres aussi ! :lol:

Claude LE NOCHER 01/11/2014 06:04

Salut Belette
Maurice Gouiran est un auteur qui mérite d'être découvert, lu et bien lu, si ce n'est pas encore le cas. Amitiés.

Philippe 28/10/2014 14:45

Rebonjour,

Je suppose que vous suivez ce drame qu'est la mort du jeune Rémi Fraisse dans le cadre du mouvement d'opposition à la construction du barrage de Sivens ?
Tout en ne perdant pas de vue que le jeune homme semblait ne faire partie d'aucun groupe de militants mais être plutôt là en observateur.

Je me permets d'indiquer un roman jeunesse intéressant, que j'avais acquis l'année dernière, par la bien connue Sylvie Deshors, inspiré par la polémique autour de la construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes près de Nantes.
L'histoire de deux adolescentes amies d'enfance qui, en butte à des problèmes familiaux, fuguent et se retrouvent parmi les militants opposés à la construction, dans le camp établi aux alentours.

Fugueuses
Sylvie Deshors
Rouergue, collection Doado, octobre 2013

Synopsis :

http://www.amazon.fr/gp/product/2812605847/ref=olp_product_details?ie=UTF8&me=

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/10/2014 18:08

En effet, le roman de Sylvie Deshors s'inspire de l'histoire vraie - qui fit l'"actualité - de deux jeunes fugueuses qui rejoignirent ce mouvement au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Pour plaisanter, je dirais qu'elles arrivaient trop tôt pour prendre l'avion. Sauf erreur, l'une retourna chez sa mère, l'autre resta là avec l'approbation de la sienne. (Précisons, sans prendre parti, qu'il n'y avait rien du tout sur ce site quand le projet d'aéroport fut lancé.)

L'affaire Rémi Fraisse m'en rappelle une autre, datant de juste un an, qui eût pu se terminer aussi mal. Parmi les Bonnets Rouges, un homme de 33 ans - Mickaël Cueff - a perdu une main en attrapant une grenade qu'il espérait relancer vers les policiers.
http://actualite.portail.free.fr/toute-l-actu/01-09-2014/la-belle-histoire-du-jour-mickael-le-jeune-bonnet-rouge-ampute-retrouve-une-main-myoelectrique/

Pour une fois, permettez-moi de faire référence au catholicisme (Evangile selon Saint Matthieu, chap 26 ; verset 51 - 54) :
"Et voilà qu’un de ceux qui étaient avec Jésus, mettant la main à son glaive, le tira et, frappant le serviteur du grand prêtre, lui emporta l’oreille.
Alors Jésus lui dit : « Remets ton glaive à sa place ; car toux ceux qui prennent le glaive périront par le glaive... »
Défendre une cause, oui si l'on est sincère. Mais la violence engendre la violence. Ce que je dis là n'absout personne. S'il y a responsabilité (policière ou de la part de meneurs), qu'elle soit établie.
Ce qui, pour finir sur une note plus gaie, me rappelle un vieux sketch de Guy Bedos :
"- Tu es pour la paix ou pour la violence ?
- Pour la violence.
- Voilà une baffe pour te faire comprendre. Et maintenant, la paix ou la violence ?
- Pour la violence.
- Et voilà une autre baffe, puisque tu n'as pas compris. Alors, tu est pour la paix ou pour la violence ?
- Euh, pour la paix.
- Voilà une baffe quand même, tu n'avais qu'à le dire plus tôt."
Amitiés.

Philippe 28/10/2014 13:29

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

Souvenons-nous que c'est déjà à Marseille que fut assassiné par des Oustachis le roi Alexandre Ier de Yougoslavie en 1934. Le Ministre de l'Intérieur français de l'époque Louis Barthou bien que non directement visé fut tué aussi car se tenant à côté du roi.
Le futur grand avocat Paul Lombard, alors âgé de sept ans,n'assista pas à la scène, mais l'appartement familial était géographiquement assez proche pour qu'il entende les émois de la foule réagissant aux détonations.

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/10/2014 17:49

Bonjour Philippe
Louis Barthou fait partie de ces hommes politiques totalement oubliés de nos jours et depuis longtemps, alors qu'il eut un rôle très important dans notre pays. "Sic transit gloria mundi" comme disait toujours ma grand-mère. Amitiés.

Oncle Paul 28/10/2014 10:01

Bonjour Claude,
Si j'ai bien aimé ce roman, j'ai préféré Sur nos cadavres ils dansent le tango, L'hiver des enfants volés ou encore Le jour ou Franco est mort. Mais tout cela est subjectif...
Amitiés

Claude LE NOCHER 28/10/2014 11:09

Salut Paul
J'aime assez retrouver ponctuellement Maurice Gouiran (et son héros Clovis). Pas tout lu, mais jamais vraiment déçu. Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/