Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 05:55
Rencontres littéraires "Impressions d'Afrique" du 6 au 9 novembre 2014 à Nantes

Rencontres littéraires "Impressions d'Afrique" du jeudi 6 au dimanche 9 novembre à Nantes et dans la région.

Pour ces dixièmes Rencontres littéraires, Impressions d’Europe a décidé de franchir les frontières. Cap sur l’Afrique tout en gardant un pied, ou plutôt un œil, sur notre Vieux continent – avec des regards croisés d’auteurs d’ici ou là-bas. De l’Algérie à l’Afrique du Sud, du Nigeria au Mozambique, l’Afrique est vaste et diverse. Comment parler aujourd’hui de cet espace culturel foisonnant ? Alain Mabanckou, Janis Otsiemi, Florent Couao-Zotti Ken Bugul, Helon Habila, Noo Saro-Wiwa, et Suleiman Cassamo sont quelques-uns des écrivains qui diront quels regards ils portent sur l’Europe, sur leur propre continent et qui échangeront avec leurs homologues Nigel Barley, Dulce Maria Cardoso, Hervé Juvin ou Michel Chandeigne. Il s’agira, au cours de ces quatre jours de débats, discussions, lectures à voix haute, théâtre, films, d’évoquer une Afrique en mouvement, nouvelle, pas une «Afrique fantôme» ou «mal partie». Une Afrique au contraire qui fait irruption avec une formidable énergie sur la scène du monde.

Une manifestation organisée par Impressions d’Europe en partenariat avec Le Grand T (84 Rue Général Buat, Nantes (02.51.88.25.25) théâtre de Loire-Atlantique, Mémoire de l’Outre-Mer et la librairie Coiffard.

Téléchargez ci-dessus le programme complet.

Rencontres littéraires "Impressions d'Afrique" du 6 au 9 novembre 2014 à Nantes

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

commentaires

Philippe 03/11/2014 14:09

Bonjour Yv ( et M. Le Nocher ),

Oui, c'est vrai que vous êtes nantais.
Merci beaucoup pour cette recommendation.

En parlant encore de Nantes, il me revient que j'avais acquis, paru en 2013, le guide " Nantes des enfants " aux Editions Bonhomme de Chemin :

http://www.bonhommedechemin.fr/nantes-des-enfants-page-21-1

Sur cette page on peut cliquer sur la couverture pour voir des extraits.
Dans cette collection " Tel lieu ... des enfants " , dans chaque guide, un garçon et une fille, parfois frère et soeur parfois amis, présentent au lecteur l'endroit où ils vivent.

Une fois, M. Le Nocher a corrigé mon erreur en indiquant qu'Eric Tabarly était né à Nantes, et non pas à la Trinité-sur-Mer comme je le croyais.

Jacques Demy était né à Nantes ou alors Nantais d'adoption ?
Peut-être l'ai-je su en le perdant un peu de vue.
Mais j'ai remarqué qu'un coffret prestige DVD de son film " Peau d'Ane " ( 1970 ) avec Catherine Deneuve et Jacques Perrin allait sortir, ce mois de novembre je crois.
Sont déjà parus en septembre et octobre deux " beaux livres " sur ce film, avec beaucoup de photos, textes de commentaires, archives, etc.

Cordialement

Claude LE NOCHER 03/11/2014 20:28

Caprices de l'ordi, je présume... ou mauvaise manip', allez savoir, cher Philippe. Quant à la tour LU, il me semble qu'elle dominait l'usine.
Ce fameux Guide de la Bretagne mystérieuse, dont j'ai évidemment un exemplaire dans l'édition originale, fut racheté in-extenso par je ne sais quel éditeur parisien, avant d'être réédité en poche. Ce qui déplut fortement à beaucoup de Bretons, ne le cachons pas. Car des contributeurs avaient accordé leur confiance à Tchou, pas à d'autres.
On parle davantage de "troménies" en basse-Bretagne (Finistère) que chez moi. Vous avez forcément entendu parler du "Pardon" de Saint-Anne d'Auray, par exemple. Les deux notions de pèlerinage se valent, sans peut-être qu'elles soient identiques. Je ne suis pas assez compétent pour comparer, pour expliquer, pour en débattre.
Mais que mes ancêtres gravissaient à genoux la Scala Sancta de Ste Anne, récitant une prière à chaque marche en rémission de leurs péchés de l'année, ça c'est vrai... qu'on ait obligé les mômes à faire ça en ce temps-là, c'est vérifié... et c'est autre chose que certaines clowneries néo-traditionnelles actuelles. Les "troménies" qui ressemblent à des randonnées équipées pour marcheurs citadins cathos dans la cambrousse, pas vraiment client.
Amitiés.

Philippe 03/11/2014 19:13

Je suppose que ce double " Amitiés " au lieu de l'habituel simple - mais on ne dit jamais assez le mot amitiés - est un caprice du clavier, et non le résultat d'un verre de rhum de trop pris sur la Route du Rhum ?
La tour LU a-t-elle été construite par l'entreprise des fameux biscuits ?
A propos de parcours de calvaire, je me souviens d'avoir appris autrefois un mot que je ne connaissais pas, en feuilletant le Guide de la Bretagne mystérieuse - vous savez, cette collection chez l'éditeur Tchou ( d'origine chinoise, éditeur disparu je crois aussi bien la personne que la maison d'édition ) de guides de tel lieu, région ou ville, mystérieuse - .
Il était question de " petite Troménie " et " grande Troménie " , l'une annuelle, l'autre n'ayant lieu qu'une fois tous les tant d'années, peut-être six ans. Une " grande Troménie " a eu lieu en 1995.

Cordialement

( Oui, je sais que le cordial est une boisson. )

Claude LE NOCHER 03/11/2014 16:54

Bonjour Philippe
Selon Wikipédia, Jacques Demy était plutôt né à Pontchâteau, situé à quelques dizaines de kilomètres de Nantes. Si vous y passez un jour, je vous recommande de faire le parcours du "Calvaire de Pontchâteau". Pas forcément par sentiment religieux, mais parce que c'est une jolie reconstitution historique (ou plutôt biblique).
J'ai honte d'avouer que je connais mal Nantes. Le passage Pommeraye, la place du Bouffay, le château des Ducs et d'Anne de Bretagne, la tour LU, et le Quai de la Fosse, je situe à peu près, mais les ouvrages documentaires de Stéphane Pajot vous guideraient dans les côtés insolites de cette ville.
A propos de Nantais, encore que sa famille semble plutôt des environs de La Baule (Le Pouliguen), le skipper Loïck Peyron est en tête de la Route du Rhum.
Amitiés.
Amitiés.

Philippe 01/11/2014 14:44

Bonjour M. Le Nocher,

A propos de mémoire d'outre-mer, on ne redira jamais assez que Nantes fut avec Bordeaux et d'autres villes côtières l'un des principaux ports de la traite négrière, du commerce triangulaire entre l'Europe, l'Afrique et les Amériques.

Noo Saro-Wiwa est je suppose parent avec Ken Saro-Wiwa, ce grand écrivain nigérian, pendu en 1995, un crime ignoble, avec d'autres opposants ou perçus comme tels par le régime de dictature, militaire ou même civile, que connaissait alors le Nigéria ?
Regardez cet article déjà assez ancien de 2007 consacré à Ken Saro-Wiwa :

http://www.executedtoday.com/2007/11/10/1995-ken-saro-wiwa-and-the-ogoni-nine/

Cordialement

Claude LE NOCHER 03/11/2014 16:37

Salut Yves
Nantes ne manque pas de sites à découvrir, en effet. Entretenir la mémoire historique (en particulier grâce à ce mémorial récent) est essentiel pour tirer les leçons du passé. Le programme de ces "rencontres africaines" est franchement alléchant, si on dispose d'un peu de temps. Amitiés.

Yv 03/11/2014 08:36

A propos du passé négrier de Nantes, si vous venez visiter la ville, passez voir le Mémorial contre l'esclavage en sous-sol, au niveau de la Loire et sur le parvis, plus haut sont inscrits les noms de tous les bateaux qui ont transité par la ville avec à bord des futurs esclaves. Quant à la manifestation autour des livres, ja vais tenter d'y aller, mais ma semaine est déjà fort occupée...
Amicalement,

Claude LE NOCHER 01/11/2014 17:52

Hélas, cher Philippe, la dictature de l'argent expliquait déjà le trafic négrier, comme elle explique la situation au Niger, dans le delta du Niger, appartenant à une compagnie pétrolière qui n'enrichit guère la population locale. Quand viennent se greffer des idéaux politico-religieux, tels ceux des djihadistes de Boko Haram, rien ne peut éclaircir l'avenir... Par ailleurs, si l'on peut remédier au virus Ebola pour les soignants touchés, on doit pouvoir le faire pour les gens de là-bas, non ?
Et pourtant, je suis convaincu moi aussi que l'Afrique est un continent qui mérite bien mieux qu'une image souvent négative. La population y est jeune, donc capable d'énergie. A l'exemple de l'ami Janis Otsiemi, que je suis depuis plusieurs années, et qui méritait le soutien d'un éditeur tel que Jigal. Idem pour Florent Couao-Zotti. Et bien d'autres, évidemment, que le festival Etonnants Voyageurs (reconnaissons leur cette belle qualité) a su mettre en valeur.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/