Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 05:55

Entre Phil Siren, saxophoniste au club Le Banana, et la junkie pleurnicharde Lisa Kapler, existait une relation amoureuse embrouillée qui dura pendant six mois. Sortant d'un petit séjour en prison, Phil découvre Lisa en pleine copulation avec un Elvis à deux balles. Son nom est Bernard Reboul, mais il cultive son allure de rockeux. Deux jours plus tard, le dealer Elvis rôde de nouveau dans leur piaule, avant que Phil retrouve Lisa victime d'une overdose. Le saxophoniste ne voit pas de raison de déranger les flics, souvent peu compréhensifs. Phil préfère opter pour l'incinération, dans le cas de Lisa. Il suffira de prétendre qu'elle est partie explorer l'Amérique mythique. De sa part, c'est plausible.

Pour Phil, il est souhaitable de prendre le large dans les plus brefs délais. Au Temple, il se fera remplacer par un collègue saxophoniste, un certain Slocombe. Au Banana, il s'en tire avec un bœuf d'adieu entre potes musicos, avant de prendre le maquis. Phil se doit de faire un détour par Reims, chez son père qu'il n'a pas vu depuis cinq ans. Veuf, il bricole toujours de la menuiserie, pour faire passer le temps. Les souvenirs d'enfance et de sa mère sont de rigueur. Direction le Nord-Pas-de-Calais, pour retrouver à Rorbeck son copain d'autrefois Richard Minet, dit La Bamba. Phil y est plutôt bien accueilli par sa compagne serveuse Marouche, une Cambodgienne d'origine, et son fils Tan.

La Bamba est éleveur de coqs de combat, une activité fort lucrative. Logé au bistrot local, Phil ne tarde pas à goûter à l'excitation autour de ces combats de coqs. En outre, avec La Bamba et un jeune postier, Phil se produit dans un trio de jazz au club Le Flamingo. Entre coqs et jazz, la vie à Saint-Amand-des-Eaux peut s'avérer animée, finalement. Phil hérite même d'un coq antillais nommé Charlie, comme Parker. Plus inquiétant, il reçoit des courriers interrogateurs au sujet de Lisa et de la drogue qu'il a détruite. Quelqu'un a dû renseigner Elvis sur sa présence par ici. Quand ils sont à nouveau face à face, le sosie rockeux en arrive bientôt à la menace directe. Il promet d'y mêler les flics, cette fois...

Marc Villard : La vie d'artiste (NéO, 1982 – Rivages.Noir, 1993)

Après “Corvette de nuit”, c'était le deuxième roman en solo de Marc Villard. Du Barbès d'alors jusqu'au Nord de la France, puis retour à ses quartiers parisiens, il nous fait partager les tribulations d'un jazzman perturbé par quelques ennuis. Un récit émaillé de références musicales, comme il se doit. De découvertes pour le héros aussi, qui va jouer au coqueleux. On ne peut pas considérer Phil Siren tel un paumé, un loser définitif. Tant qu'il a la musique et des amis, une dernière attache familiale aussi, il vivote assez bien en espérant ne pas retomber dans le pétrin.

Si certains polars ne privilégient que les péripéties de l'histoire, Marc Villard apporte aussi un grand soin à l'écriture : “La 2CV s'enfonce dans la campagne rase, qui révèle au clair de lune des façades uniformes de briques rouges. Seule la fumée qui s'échappe des tuyères révèle que derrière cet univers de poussier des hommes et des femmes vivent et se consument, pareillement à ceux qui se calcinent sous le soleil. Et pour la première fois, confusément, j'ai l'impression de faire corps avec les lieux et les habitants. Je me sens bien tout d'un coup, sans passé, un homme neuf.” Un roman très vivant, à redécouvrir.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Philippe 27/12/2014 11:59

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

Vu la date de parution originale de 1982, le fait qu'un personnage s'appelle Slocombe est fortuit, ce ne peut pas être un clin d'oeil à l'auteur Romain Slocombe qui n'écrivait pas encore, à moins que Marc Villard ne le connaisse déjà personnellement à l'époque ?

Le coq qui se nomme Charlie, c'est vous - M. Le Nocher - qui faîtes le jeu de mots Charlie comme Parker ( le musicien ), ce n'est pas dans le texte ?

A propos du Nord-Pas-de-Calais, région d'origine du héros Phil Siren, et tout en sachant que ce n'était pas la seule mais la principale région minière, vous avez remarqué qu'aujourd'hui c'est le quarantième anniversaire de la catastrophe minière de Liévin, 27 décembre 1974, qui fit 42 morts, des mineurs engloutis au fond ? Manuel Valls en tant que Premier Ministre est sur place pour assister à l'hommage qui est rendu à ces victimes.

Je fais ici une digression pour attirer votre attention sur un sujet qu'on peut ne pas connaître, bien spécifique, auquel on ne pense guère et peu abordé généralement.
Voici le livre ( regardez le résumé et le sommaire dans le lien ):

Les Chevaux de mine retrouvés
Sylvain Post
Editions du Lion couronné, 2007

http://www.priceminister.com/offer/buy/58471376/Les-Chevaux-De-Mine-Retrouves-Livre.html

Cordialement

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/12/2014 13:39

Salut Pierre
Absolument, "Scènes de crime" est un ouvrage aussi séduisant que réussi en ce qui concerne les textes. Marc possède (de longue date) un sens de l'image très "parlant". Même ses livres plus anciens sont à redécouvrir. Amitiés.

Pierre Seguelas 28/12/2014 13:31

Marc Villard ou l'art d'embarquer le lecteur en deux temps trois mouvements...l'imagination fera le reste. Du grand Art! Les textes de Scènes de crime, que tu viens de chroniquer, en sont l'illustration parfaite http://www.action-suspense.com/2014/10/marc-villard-hermance-triay-scenes-de-crime-le-bec-en-l-air-2014.html
*Marc Villard–Hermance Triay : Scènes de crime (Le bec en l'air 2014)
Amitiés
Pierre

Claude LE NOCHER 27/12/2014 16:02

Bonjour Philippe

Concernant cet ouvrage sur les chevaux de mine, c'est une page de notre Histoire qu'évoque ce livre, effectivement. Il faudrait se souvenir aussi que des chevaux tiraient les péniches (« Le charretier de la Providence » de Simenon). De nos jours, pour des travaux forestiers en terrains pentus, on réutilise des chevaux, sans polluer et en allant plutôt plus vite. Sans parler de la surveillance, de falaises ou de plages par exemple, à cheval.
Marc Villard nous parle d'un saxophoniste. C'est donc bien lui qui « baptise » ce coq du nom de Charlie (Parker).
Est-ce un hasard si Marc Villard évoque un nommé Romain Slocombe dans ce livre ? Oh ben oui, c'est un patronyme tellement courant ! Il faut savoir que Marc a étudié à l'Ecole Estienne et, ayant pas mal bourlingué, a été graphiste à une époque. Slocombe a débuté lui aussi par l'illustration. Ensemble, ils ont publié en 1987 « Cauchemards climatisés » et en 1989 « Cité des Anges » :
http://www.action-suspense.com/article-romain-slocombe-marc-villard-cite-des-anges-1989-95816663.html Ils se connaissent de longue date, en effet.
Amitiés.

blʌd 27/12/2014 11:46

Bonjour Claude, voilà un moment que je surveille cet auteur dans les rayonnages de la librairie au coin de la rue. J'apprécie ses interventions dans ma revue préférée. J'attendais que le feu passe au vert. C'est fait. Amitiés. blʌd

Claude LE NOCHER 27/12/2014 11:55

Bonjour blʌd,
J'ai un faible pour les nouvelles et romans de Marc Villard qui, à mon sens, font toujours "mouche". Relire ces jours-ci ses deux premiers romans, c'est un retour aux sources qui m'a fait grand bien. Amitiés.

Oncle Paul 27/12/2014 11:00

Bonjour Claude
Un des rares Marc Villard que je ne possède pas... Honte à moi...
Amitiés

Claude LE NOCHER 27/12/2014 11:53

Salut Paul
Je viens de le relire dans la version NéO d'origine, ce qui ne peut qu'ajouter à mon plaisir ! Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/