Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 05:55

Poplar Bluff est une ville de vingt mille âmes, dans le Missouri. Âgé de trente-quatre ans, le lieutenant Dany Myers est le moins bien intégré de la police locale. Si son père fut flic autrefois ici, lui n'apparaît que tel un parachuté, imposé par sa mère, femme autoritaire. Dany manque autant de caractère que d'ambition. Il est vaguement ami avec Beth, serveuse de bar qu'il connaît depuis l'enfance. Quand le chef de la police Sean Elliot et son épouse sont retrouvés morts chez eux, Dany pourrait viser sa succession. Mais c'est Ben Rooster qui est nommé capitaine par le maire. Selon la version du médecin légiste, la frêle et soumise May Elliot aurait tué et mutilé son mari, avant de se suicider. Explication douteuse aux yeux de Dany, mais que les faits semblent confirmer.

Quelques temps plus tard, c'est la famille Dugan qui est exterminée à son domicile. Le fils David les a tous empoisonnés avec de l'antigel, avant de se donner la mort. Selon le légiste, c'est plausible : l'effet lent de ce poison était souhaité par l'assassin, voulant se venger des siens. Bien que ce soit Dany qui ait établi la vérité, c'est une fois encore Ben Rooster qui en tire bénéfice auprès de la mairie. Cette série de mort se poursuit, avec accident ferroviaire où l'on frôle la catastrophe. Selon des témoins, dont un diacre, il ne peut s'agir que d'un suicide. Dans leur voiture ayant heurté le train, les Jenkins père et fils sont les deux victimes. Même si Ben Rooster n'y croit pas, Dany pense avoir affaire à un troisième cas similaire. À chaque fois, en effet, c'est un policier ou ex-policier qui a été visé par un de ses proches, lequel s'est suicidé dans la foulée.

Dany reste la cible des vexations de Ben Rooster, soutenu par les autres de l'équipe. En fouillant dans les archives, il s'aperçoit qu'aucune enquête sur les dérapages passés des trois flics victimes n'a jamais été menée. Pourtant, leurs comportements étaient loin d'être sains et honnêtes. Dany retrouve les noms d'autres policiers, qui furent en poste au temps de son père. Les morts de deux d'entre eux, Ned Taggert et de Jack Farrow, auraient dû apparaître beaucoup plus suspectes que ce ne fut le cas. Ils ont été victimes de proches, également. De même qu'Alvin Jordan, qui a survécu à une agression par son fils, lequel s'est supprimé à cette occasion. Trop de coïncidences : “Et de six ! Avec la disparition de son père en 1986, pas un seul membre du département de police de cette période n'a été épargné par cette vague vengeresse...”

Le maire Dwight Ackerwood, ami de sa mère, reste hermétique aux hypothèses de Dany. Celui-ci risque fort de perdre son job dans la police. En déplacement à Jefferson City, il consulte des archives concernant Poplar Bluff. Certains cas criminels furent mal traités par les flics, à l'époque de son père. Dany rencontre Alvin Jordan, qui lui confirme que la corruption régnait dans tout le service en ce temps-là. Il lui fait de terribles révélations au sujet de son père. Dany va suivre la piste de Sam Wood, un gamin kidnappé durant cette période, qui eut la chance de s'en sortir…

Claire Favan : Miettes de sang (Éditions du Toucan, 2015)

Claire Favan a été récompensée par le Prix VSD du polar pour son premier titre, “Le tueur intime” (2010). Elle a publié depuis “Le tueur de l'ombre” (2011) et “Apnée noire” (2014), des romans disponibles en format poche. Il s'agit ici de son quatrième roman. Ce qui frappe dès le départ, c'est la fluidité du récit. L'auteur a souhaité donner un vrai tempo à son intrigue. Au centre, Dany Myers est un personnage de solitaire, “protégé” par une mère directive, ne cherchant pas à s'imposer dans la vie. Son portrait est suffisamment nuancé pour éviter le caricatural : il est le candide de l'affaire. Ne sachant rien ou n'ayant rien compris jusqu'à là, il est confronté aux secrets de sa ville natale.

Quand un auteur français raconte une histoire se déroulant aux États-Unis, on peut hésiter à adhérer. Mais, puisque Claire Favan nous présente une petite ville américaine typique, sans chercher à renchérir sur les décors et l'ambiance, on se laisse aisément convaincre. L'essentiel, c'est la ligne de l'intrigue, ce “fil rouge” qui conduit le héros vers la vérité. En sortira-t-il plus fort, sûr de lui ? Le dénouement le dira. Voilà un thriller qui s'inscrit dans la bonne tradition des romans à suspense, se lisant avec un plaisir certain.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2015 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Pierre FAVEROLLE 01/03/2015 14:09

Salut Claude, pour ma part, je n'ai raté que son deuxième roman, qui est une suite du tueur de l'ombre. Et faire une suite au premier ne me tentait pas. Je ne peux que t'encourager à lire Apnée noire, qui joue sur un duel de flics et qui, comme d'habitude, présente des personnages très bien dessinés. Et sans une goutte de sang, s'il vous plait ! Tu l'auras compris, je suis fan. Amitiés

Claude LE NOCHER 01/03/2015 16:30

Oui, Pierre, je suis vivement tenté par "Apnée noire". On ne peut pas suivre tous les auteurs, mais il n'est pas interdit de se rattraper si on en a raté un(e). Amitiés.

Philippe 27/02/2015 16:14

Bonjour M. Le Nocher,

Dans le western " 100 dollars pour un shérif " ( 1969 ) d'Henry Hathaway avec John Wayne, le rôle de ce dernier s'appelle le marshal Rooster Cogburn. Le mot rooster désignant dans une basse-cour un coq costaud et agressif.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cent_dollars_pour_un_sh%C3%A9rif

A propos du patronyme Elliott mais avec deux T, il est certes répandu, mais c'était celui de Robert Elliott, le plus célèbre - et le plus humain - des exécuteurs publics américains. Qui exécuta entre autres Sacco et Vanzetti, Ruth Snyder et Judd Gray - dont il a été question dans votre chronique de " New York Crime Blues " - ou Bruno Richard Hauptmann condamné à tort ou à raison pour la mort du fils de l'aviateur Charles Lindbergh.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_G._Elliott

Quant au nom Dugan, voyez cet article de 2011 du blog Executed Today sur Eva Dugan, une femme pendue en Arizona en 1930, d'une façon bâclée qui provoqua sa décapitation.

http://www.executedtoday.com/2011/02/21/1930-eva-dugan-her-head-jerked-clean-off/

L'article indique qu'une autre femme à la même époque dans le même Etat eut la chance d'échapper à la peine de mort : Winnie Ruth Judd.
Sujet sous un autre nom du roman " Envoûtée " de Megan Abbott que vous aviez chroniqué.

http://en.wikipedia.org/wiki/Winnie_Ruth_Judd

http://www.action-suspense.com/article-megan-abbott-envoutee-le-masque-2013-116285782.html

Cordialement

Claude LE NOCHER 27/02/2015 17:10

Bonjour Philippe
L'auteure a probablement utilisé le nom Rooster à dessein, en effet. Pour les autres, ce sont des patronymes pouvant passer pour ordinaires aux Etats-Unis. A l'exemple de Dany Myers, du nom d'une ville de Floride.
J'avoue ne pas m'être intéressé aux romans de Claire Favan jusqu'à présent, le Prix VSD du polar n'ayant pas suffi à exciter ma curiosité. Sans doute ai-je eu tort, car nous sommes là dans une bonne tradition du suspense, très plaisant à lire. Il est possible que je revienne sur le précédent roman de cette auteure.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/