Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 05:55

Le repas dans cette auberge du vieux Tours ne tarde pas à tourner à la rupture entre Laure et Olivier : “J'ai bien réfléchi à nous deux, Olivier. Ça ne donnerait rien de bon. Nos caractères sont trop dissemblables et je ne supporterais pas longtemps de vivre à côté d'un homme qui céderait à toutes mes volontés.” Il est vrai qu'Olivier, copropriétaire d'un laboratoire pharmaceutique, affiche une froideur qui confine à l'indifférence. Néanmoins, il est plus marqué qu'il paraît par cette rupture. Marianne Fontainet est la petite amie de Cyrille, l'associé d'Olivier Martinière. C'est elle qui lui révèle la vérité, d'autant qu'elle est aussi concernée. Laure Saint-Louet l'a tout simplement quitté pour entamer une histoire d'amour avec le séduisant Cyrille. Marianne en a été témoin.

Puisque Cyrille Maiseray n'habite pas très loin de chez Olivier, ce dernier décide d'avoir une franche explication avec son associé. La discussion est rapidement tendue entre eux, et ça se termine en bagarre, à l'avantage d'Olivier. Dès le lendemain, Olivier apprend que son associé a été abattu de deux balles de pistolet. Certes, il se sait innocent, mais la prudence s'impose face à la police. Des suspects, le commissaire Jean-Paul Moncel peut en trouver plusieurs. Les premiers étant évidemment Olivier et Marianne, tous deux victimes de ruptures amoureuses brutales. Cyrille ne fut guère courtois envers Marianne, en l'occurrence. De son côté, Laure pouvait également s'être aperçue que son amant n'incarnait pas la franchise personnifiée.

Le policier devrait encore s'intéresser au cas de Sandrine Rosel, secrétaire du laboratoire. Cyrille était sur le point de la renvoyer. Or, elle fut pendant longtemps la maîtresse de son patron, sans vraie passion. Dans cette situation, elle craint que des ragots interviennent lors de l'enquête. Il ne faudrait pas oublier Jocelyn, le frère quelque peu mollasson de Cyrille, et son épouse Karine. Car ceux-ci vont hériter des parts du défunt dans le labo. Laure tente de se rapprocher à nouveau d'Olivier. Difficile de croise en sa sincérité, vu les évènements. Quant à Marianne, il se peut qu'elle joue son propre jeu, elle aussi. Sandrine fait profil bas, plaidant la discrétion. L'enquête n'avance guère : “De quelque côté qu'il se tournât, le commissaire Moncel avait de plus en plus l'impression de se heurter à un mur.” Toutefois, l'énigme ne restera pas sans réponse…

Pierre Courcel : La langue trop longue (Fleuve Noir, 1977)

Action-Suspense a déjà consacré une chronique à Pierre Courcel, qui fut un des auteurs attitrés du Fleuve Noir Spécial-Police de 1963 à 1983. Dans ce précédent article, étaient évoqués quatre romans : “Dernière revanche”, “Redoutable banco”, “L'épreuve du passé”, “Une sacrée diablesse”. En voici donc un cinquième, qui témoigne de caractéristiques semblables : un marivaudage qui aboutit au crime, assorti d'une enquête parfaitement classique, rencontre avec les témoins et hypothèses, et un dénouement offrant des aveux circonstanciés. Tout cela se passe dans le décor tranquille du val de Loire, dans un milieu bourgeois durant la décennie 1970. L'auteur ne vise pas une superbe originalité, mais élabore un petit suspense qui se lit avec certain plaisir. Un roman témoignant des intrigues utilisées alors, et qui reste fort agréable.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Philippe 15/03/2015 01:53

Rebonjour M. Le Nocher,

Voyez ces deux articles.

http://www.lefigaro.fr/theatre/2015/03/14/03003-20150314ARTFIG00031-une-piece-ecrite-par-un-enfant-dans-un-camp-nazi-retrouvee.php?a1=DOL-1727353&a3=77-3545094&a4=DOL-1727353-77-3545094

http://www.lefigaro.fr/bd/2014/10/21/03014-20141021ARTFIG00017-mickey-mouse-une-figure-de-l-innocence-au-camp-de-gurs.php

Cordialement

Claude LE NOCHER 15/03/2015 08:43

Bonjour Philippe
Cette pièce n'est visiblement pas tout à fait une découverte, puisqu'il est précisé : "Conservée grâce à un rescapé de Terezín, Zdeněk Taussig, la pièce dont l'auteur est mort quelques mois plus tard à Auschwitz-Birkenau, a été montée pour la première fois en 2001 par un Australien, Garry Friendmann." Néanmoins, ça reste très touchant.
Quant à "Mickey à Gurs", ça fait un peu penser à "La vie est belle" de Roberto Begnini. Amitiés.

Philippe 14/03/2015 13:06

J'ai reçu tout à l'heure le DVD du film " Pandora " ( 1951 ) avec Ava Gardner ( originaire de Virginie il me semble ) et James Mason, très beau film que je n'ai vu qu'il y a très longtemps.
Comme on sait, c'est une version moderne de la légende du Hollandais Volant ( qui était allemand ). Nous voici de retour sur les mers.

Cordialement

Claude LE NOCHER 14/03/2015 15:58

Avec Ava Gardner, nous sommes en plein dans le mythe hollywoodien, cher Philippe.
Quand je vois, de temps à autre, des concours de miss ou des femmes d'aujourd'hui supposées représenter les critères de la beauté, je trouve que ce sont bien souvent des laiderons à côté d'Ava Gardner. Désolé de paraître sévère, mais elles n'ont pas cette "luminosité" qui émanait de la merveilleuse Ava Gardner. Amitiés.

Philippe 14/03/2015 12:30

Bonjour M. Le Nocher,

Si je vous parle de la Tempête de Shakespeare, vous allez citer les deux phrases célèbres tirées de cette pièce.
" How beautiful mankind is ! "
" Oh ! Brave New World that has such wonderful people in it ! "
Vous rappellerez que c'est la source d'inspiration inattendue du film de science-fiction " Planète interdite " ( Forbidden Planet ) ( 1956 ) avec Walter Pidgeon et Anne Francis. Qu'on y voit Robby le robot, qui préfigure le R2D2 de la " Guerre des étoiles " .

Mais vous ne saurez peut-être pas - et je ne connaissais pas cette histoire jusqu'à ce matin - que Shakespeare a pu s'inspirer pour écrire la Tempête de l'histoire du naufrage du Sea Venture en Virginie en 1610 ( Shakespeare est mort en 1616 ).

Voyez l'article d'aujourd'hui du blog Executed Today :

http://www.executedtoday.com/2015/03/14/1610-henry-paine-shipwrecked-mutineer/

The story of the Sea Venture is often cited as a possible inspiration for William Shakespeare’s The Tempest, which was written around the same time period and includes a similar storyline of a shipwreck and disputed leadership … but has a lot more magic in it.

http://en.wikipedia.org/wiki/Thomas_Gates_%28governor%29

http://en.wikipedia.org/wiki/William_Strachey

Incidemment, il est indiqué :

Two of those lost on Bermuda in the interim were the wife and infant daughter of John Rolfe, who would later go on to famously marry Pocahontas.

Cordialement

Claude LE NOCHER 14/03/2015 15:53

Merci pour ce lien, cher Philippe
Ah, d'où viennent les sources d'inspiration des auteurs ? de faits réels ? Prenons un exemple : si vous-même essayez d'écrire une nouvelle sur un personnage tout à fait imaginaire, à la relecture, vous allez vous apercevoir que vous lui avez octroyé des caractères ou des actions s'inspirant de gens que vous connaissez. Idem si vous décrivez un fait "de fiction", dont une bonne partie sera issu de souvenirs que vous extrapolez.
Quant à Shakespeare, vous connaissez la vieille blague : ce n'est absolument pas lui qui a écrit les chef d'œuvres signés de son nom. Ils étaient dû à un autre auteur, qui se nommait aussi Shakespeare.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/