Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 10:00

Depuis 2012, les Espaces Culturels E.Leclerc ont leur prix littéraire polar. Ils ont déjà récompensé Caryl Férey pour “Mapuche” (2012), Paul Colize pour “Un long moment de silence” (2013), Hervé Le Corre pour “Après la guerre” (2014). Cette année encore dix libraires des Espaces Culturels, Michel-Edouard Leclerc et Paul Colize (président du jury en 2015) ont dû choisir parmi les ouvrages sélectionnés : Maxime Chattam “Que ta volonté soit faite” (Albin Michel), Dominique Manotti “Or noir” (Série Noire), Bernard Minier “Une putain d'histoire” (XO Éditions), Fred Vargas “Temps glaciaires” (Flammarion), et Gilles Vincent “Hyenae” (Éd.Jigal).

La lauréate du Prix Landerneau Polar 2015 est Fred Vargas pour “Temps glaciaires”.

On est ravi que soit récompensée une fois de plus une romancière méritante, dont l'œuvre a été maintes fois mise à l'honneur : “Les jeux de l'amour et de la mort Prix du festival de Cognac 1986 ; L'homme aux cercles bleus Prix du festival de Saint-Nazaire 1992 ; Debout les morts Prix polar Michel Lebrun de la ville du Mans 1995, Prix Mystère de la critique 1996 ; Salut et liberté Trophée 813 de la meilleure nouvelle 1997 ; L'homme à l'envers Grand prix du roman noir de Cognac 2000, Prix mystère de la critique 2000, Prix Sang d'Encre des lycéens 1999, Trophée 813 (1999) ; Pars vite et reviens tard Prix des libraires 2002, Prix des lectrices ELLE 2002, Trophée 813 (2002), Deutscher Krimipreis 2004 ; Sous les vents de Neptune Trophée 813 (2004) ; Dans les bois éternels Trophée 813 (2006). Sans oublier la BD Les quatre fleuves scénario de Fred Vargas, dessins de Baudoin 2000, Prix ALPH-ART du meilleur scénario Angoulême 2001. Et aussi le Duncan Lawrie International Dagger en 2006 et en 2007 (meilleur roman policier traduit en anglais). Il se peut qu'on ait oublié ici d'autres prix littéraires reçus par Fred Vargas.

Au regard de ce palmarès impressionnant, saluons la belle originalité du jury qui a choisi de confirmer pour la énième fois qu'une de nos plus grosses vendeuses de polars méritait un coup de pouce supplémentaire grâce à ce Prix Landerneau. N'ayant lu dans cette sélection finale que le roman noir de Maxime Chattam “Que ta volonté soit faite”, je me garderai bien de donner une opinion sur les quatre autres titres.

Il est vrai que la Série Noire (avec Caryl Férey) a déjà reçu ce prix, ce qui limitait peut-être les chances de Dominique Manotti pour “Or noir”. Il est certain que Bernard Minier (“Une putain d'histoire”) connaît un beau succès dans les ventes de ses précédents titres (Glacé” qui s'est vu décerner plusieurs prix, Le Cercle, N'éteins pas la lumière”). Publié chez Jigal, auteur d'une dizaine de livres, Gilles Vincent reste le plus discret de cette sélection, encore que son roman “Sad Sunday” ait obtenu le Prix Marseillais du Polar en 2010. Quant à Maxime Chattam, lui aussi multi-récompensé, il aborde dans son polar une autre manière, c'était l'occasion de le souligner.

Prix Landerneau Polar 2015 : Fred Vargas “Temps glaciaires”

Question qualité des romans et des auteurs, rien à redire. L'indépendance des jurés, on la suppose entière. L'excellente Fred Vargas de nouveau primée, ça fait toujours plaisir. Peut-on néanmoins s'autoriser à noter que, comme tant d'autres, le Prix Landerneau du polar “vole au secours de la victoire” ? Qu'il ne dépasse guère le degré zéro dans la mise en valeur des talents français actuels ? Les premiers mois de 2015 n'en ont pourtant pas manqué. Il suffit de consulter les catalogues des éditeurs pour s'en apercevoir, autant chez les “grands” que chez le plus modestes.

On me répondra qu'il faut bien choisir. Ou (c'est du vécu) que tel prix doit être réservé “au meilleur du meilleur du roman noir” (la suite ne le démontra pas). Sauf qu'on pourrait citer une douzaine de titres sûrement égaux en qualité à celui récompensé. Sauf que les responsables de ce Prix Landerneau, minimisant tout risque sans doute, ne misent surtout pas sur des auteurs moins connus. Alors que ceux-ci auraient besoin d'une visibilité, de la promotion de grands réseaux de vente. Autant on est heureux de l'initiative de Michel-Edouard Leclerc, autant cet ultra-conformisme vers lequel s'est dirigé ce prix est carrément décevant, pour ne pas dire très discutable. On espère qu'en 2016, davantage de chances seront accordées à de nouveaux talents actuels.

Prix Landerneau Polar 2015 : Fred Vargas “Temps glaciaires”

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements Polar_2015
commenter cet article

commentaires

concierge masque 05/05/2015 23:11

Bonsoir Claude
Je suis complètement raccord avec toi.Ya tellement de très bon écrivains à faire connaître.
Je pense qu'un prix doit servir à ça.
Mon plus beau balai en hommage

Claude LE NOCHER 06/05/2015 07:44

Bonjour Richard
Même si nous aimons tous beaucoup les auteurs connus, mettre en valeur les talents naissants, moins confirmés, moins "en vitrine", reste un plaisir pour nous. Souhaitons (une fois encore) que les décisionnaires des Prix polars se décident à suivre la même voie. "Rêver, c'est déjà ça, c'est déjà ça" dit une chanson d'Alain Souchon (bon, sur un tout autre sujet).
Amitiés.

Nicolas Lebel 05/05/2015 19:02

"Le Prix Landerneau du polar “vole au secours de la victoire" ! Tout est dit !

Claude LE NOCHER 05/05/2015 20:13

Bonjour Nicolas
En plus des jurys de prix dédiés au polar, cette formule est applicable à quelques journalistes (ou rédactions). Pas tous, heureusement. N'accablons personne, demandons-leur juste d'être plus ouverts à des talents actuels. D'une certaine façon, ce serait miser sur l'avenir, encourager des auteurs - qui ne souhaitent que confirmer en continuant à écrire. Certains sont bien soutenus par leurs éditeurs, d'autres moins. Un prix donnant accès à une grande visibilité serait un "bonus".
Je plaide pour tout ça depuis longtemps. Je n'aurai sûrement pas gain de cause. Mais, dans la mesure du possible, je continuerai à chroniquer autant les moins connus que les plus confirmés.
Amitiés.

Philippe 02/05/2015 00:25

Rebonjour M. Le Nocher,

Vous savez sans doute que l'auteur Elise Fontenaille - depuis peu Fontenaille-N'Diaye - a l'habitude de traiter un même sujet en écrivant deux romans, l'un en littérature adulte, l'autre en jeunesse.
Ainsi a-t-elle rendu hommage aux femmes amérindiennes disparues et/ou assassinées dans la province canadienne de Colombie-Britannique, certaines sans doute victimes du tueur en série Robert Pickton. Dans " Les Disparues de Vancouver " , chez Grasset dans la collection " Ceci n'est pas un fait divers " . Et en jeunesse dans " La Cérémonie d'hiver " , aux éditions du Rouergue, collection Doado.
Fin 2014, elle a abordé un événement historique très peu connu : le premier génocide du 20ème siècle, avant l'Holocauste, le Cambodge ou le Rwanda, mais même avant le génocide arménien de 1915 dont on commémore en ce moment le centenaire.
En 1904, le général allemand Lothar von Trotha fit massacrer ou déporter une grande partie du peuple Herero en Namibie, à côté de l'Afrique du Sud.
Un rapport fut commandé par les Britanniques en 1926, le Blue Book, visant à établir le détail des atrocités. Ce rapport fut empêché d'être rendu public, et presque toutes les copies détruites au pilon.
L'auteur française Elise Fontenaille, qui vit une partie de l'année au Québec, mariée depuis peu à un homme d'origine africaine, descend du général Charles Mangin, tristement célèbre pour avoir créé et dirigé la Force noire pendant la guerre de 14-18, qui amena les combattants noirs des colonies françaises, tirailleurs sénégalais et autres, à servir de chair à canon pour les Allemands.
Elle a pu exhumer un exemplaire du Blue Book et en a tiré deux livres : " Blue Book ", chez Calmann-Lévy, pour la version adulte. C'est un récit, pas un roman. Et " Eben ou les yeux de la nuit " , au Rouergue.

http://www.amazon.fr/gp/product/2812607424/ref=olp_product_details?ie=UTF8&me=

http://www.amazon.fr/gp/product/2702144128/ref=olp_product_details?ie=UTF8&me=

M. Le Nocher, lisez cette chronique sur Amazon.fr par un lecteur de " Blue Book " :

http://www.amazon.fr/review/R3D2N5ZTOU77UH/ref=cm_cr_pr_viewpnt#R3D2N5ZTOU77UH

http://www.executedtoday.com/2013/10/03/1904-herero-prisoners-at-the-command-of-lothar-von-trotha/

http://en.wikipedia.org/wiki/Lothar_von_Trotha

http://en.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Ernst_G%C3%B6ring

http://en.wikipedia.org/wiki/Herero_people

http://en.wikipedia.org/wiki/Herero_Wars

http://en.wikipedia.org/wiki/Herero_and_Namaqua_Genocide

http://en.wikipedia.org/wiki/Samuel_Maharero

Cordialement

Claude LE NOCHER 02/05/2015 18:40

Je vais aller lire ça, cher Philippe.

Philippe 01/05/2015 23:01

Bonjour M. Le Nocher,

Juste pour dire que ce matin ce qui m'a réveillé c'est le bruit d'une - plutôt petite, c'est arrangé - pile de livres près de mon lit.
Mais cela a eu le résultat de me remettre sous les yeux un roman qui n'était pas en surface et dont j'avais laissé la lecture en suspens : " La Vallée des disparus " , de Bente Porr, que j'avais acheté et commencé à lire suite à votre chronique en 2012.
Voilà un auteur qui malgré son réel talent - et ce premier roman à plus de 60 ans, qui pour l'heure reste son seul livre - ne risque guère d'attirer l'attention des jurés du Prix Landerneau ou autres de tendance classique.
Dans cette pile se trouvent aussi quelques titres des éditions Papillon Rouge, les Histoires vraies de telle région, dont il me revient que vous en aviez chroniqué. J'ai Paris, la Bretagne, la Bourgogne, la Champagne-Ardenne, les histoires du rail - dont Oncle Paul avait parlé je crois - .
Il y a aussi le livre sur les dossiers oubliés de la Seconde Guerre mondiale par Philippe Valode.

Cordialement

Claude LE NOCHER 02/05/2015 18:39

En effet, Philippe, j'ai chroniqué ce roman à sa sortie :
http://www.action-suspense.com/article-bente-porr-la-vallee-des-disparus-l-archipel-2012-98135350.html
Amitiés.

Pierre seguelas 01/05/2015 15:34

Cher Claude, En accord total avec toi! Je pense qu'on doit être un peu con! Amitié, Pierre

Claude LE NOCHER 01/05/2015 15:50

C'est même probable, mon cher Pierre.
Il est vrai que nous songeons avant toute chose à mettre en valeur les auteurs dans la plus variée des diversités. Est-ce le cas de tous et partout, je me le demande.
Amitiés.

wollanup 01/05/2015 10:35

Salut Claude,
En cette journée de luttes,je suis déçu d'apprendre que Manotti ne soit pas récompensée.Trop sérieuse,peut être?
Amitiés.
Wollanup

Claude LE NOCHER 01/05/2015 11:16

Salut W.
Quels sont les "critères" de tel ou tel jury ? Vaste question.
Amitiés.

wollanup 01/05/2015 10:37

Bien vouloir lire,"Que Manotti n'a pas été récompensée"...

Pierre FAVEROLLE 30/04/2015 20:57

Salut Claude, si je suis content pour Fred Vargas et son succès après son déménagement chez Flammarion, j'avais espéré que Gilles Vincent gagne ce prix car son roman est formidable. Je suis de ton avis, des auteurs moins connus auraient pu être mis en avant. Espérons qu'ils t'entendront. Au fait, je viens de finir le Bernard Minier qui est excellent, avec sa fin qui remet tout les compteurs à zéro. Amitiés

Claude LE NOCHER 30/04/2015 21:03

Salt Pierre
Hélas non, ils ne m'entendront pas, ni les uns ni les autres, puisque ça fait déjà une bonne dizaine d'années que je répète : place aux talents actuels, au renouvellement. Parfois, on constate de vrais-faux efforts, je veux dire parler d'un auteur qu'ils oublieront aussi vite qu'ils l'ont mis en avant. Décevant, même si l'on se réjouit pour Fred Vargas, ce refus d'innovation.
Amitiés.

Yv 30/04/2015 20:45

Salut Claude,
Oh combien je te suis dans ton raisonnement... Je ne crois pas qu'un tel livre avec toutes ses qualités sûrement nombreuses, ce que j'ai lu de Fred Vargas m'a plu, ait besoin d'un prix. Combien j'aimerais que ces petits Prix soient donnés pour pulser un titre, un auteur qui fait de bons romans et qui n'est pas très connu. En cela Hyenae était sans doute bien placé, mais je dois dire que c'est le seul que j'ai lu.
Amicalement,

Claude LE NOCHER 30/04/2015 20:58

Salut Yves
J'éprouve beaucoup de tendresse pour le commissaire Adamsberg, et pour les romans de Fred Vargas. De même, ce Prix Landerneau m'a semblé un peu plus ouvert que d'autres. Donc, je n'accable rien ni personne. Mais, car il y a bien un « mais », il devient fatigant de répéter aux divers jurys des prix polars : vous nous cassez les pieds à force de manquer d'originalité, de ne sélectionner que les mêmes dix à vingt titres partout. Non, il n'est pas vrai qu'ils recherchent le summum de la qualité. Oui, il est rare qu'ils « fasse l'effort » de soutenir des auteurs moins connus. Dommage, en effet, et c'est à nous (lecteurs) de ne pas être trop complices de ce conformisme.
Amitiés.

Bernieshoot 30/04/2015 19:14

génial, je l'ai lu (en fait j'ai lu tous les romans de Fred Vargas) et ma chronique sur temps glaciaires paraît demain

Claude LE NOCHER 30/04/2015 19:56

Il faudra que nous allions lire cette chronique.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/