Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 04:55

Dans l’Égypte actuelle, après les derniers épisodes de la révolution, le pouvoir est encore instable. Directeur du Musée archéologique du Caire, Kamal Nasser fait tout ce qu'il peut pour préserver l'activité des lieux. Entre les trafics d'objets anciens, vrais ou faux, et les ambitions politiques d'Hemheb Sabri, directeur du Conseil des Antiquités, son rôle n'est pas toujours facile. Marion Evans, étudiante franco-américaine âgée de vingt-quatre ans, a obtenu de travailler à l'inventaire des réserves du musée pendant un an. Marion participe aussi à des chantiers extérieurs, des fouilles supervisées par Hassan Tarek sur les abords du plateau de Gizeh. Mais la jeune femme va bientôt connaître de sérieux ennuis.

Une fouille permet de trouver une statuette supposée volée dans le sac de Marion. Elle nie avoir dérobé cet objet, qui est d'ailleurs une copie, ce qui ne trompe pas Kamal Nasser. On a cherché à piéger l'étudiante, c'est certain. Marion réussit à s'enfuir, à disparaître dans la métropole cairote. Chef de la police des Antiquités et du Tourisme, Najja Menes met tout en œuvre pour retrouver la fuyarde. Il doit se montrer efficace : comme Kamal Nasser, le policier a des comptes à rendre au puissant Hemheb Sabri. À Paris, le quadragénaire Yvan Sauvage, expert réputé dans le domaine de l'art, est alerté sur l'affaire concernant Marion Evans. Ils ont vécu de précédentes aventures ensemble, et ont même été intimes.

Sans délai, Yvan Sauvage se rend en Égypte afin de venir en aide à Marion, si possible. Il rencontre Menes (qui le fait prendre en filature par ses hommes) et Kamal Nasser. Yvan explore le bureau de Marion au musée, puis son logement, désordonné après une fouille policière. Une piste conduit Yvan du côté de Gizeh, jusqu'à la boutique du vieil antiquaire Daoud Abdel. Ce dernier prétend ne pas se souvenir de Marion, alors qu'elle est cachée chez lui. Après le départ d'Yvan, Daoud est agressé par deux hommes cherchant la jeune femme. Elle est parvenue à s'enfuir une fois de plus. Par un message crypté, Marion fait comprendre à Yvan qu'elle est à l'Institut Français d'Archéologie Orientale. Yvan n'a pas réussi à la joindre assez vite. Convoqué par Menes, il apprend que Marion est emprisonnée à Kanater. En cellule individuelle, certes, mais l'endroit reste sinistre.

Depuis Paris, l'amie avocate d'Yvan, Victoria, essaie d'intervenir en faveur de l'étudiante. Quand il obtient un bref contact avec Marion, elle demande à Yvan de s'adresser à Hassan Tarek, responsable des chantiers archéologiques. Très méfiant, celui-ci se montre brutal quand Yvan l'approche. Tandis qu'un employé du Louvre reçoit clandestinement un paquet venu d’Égypte, Hemheb Sabri soigne son image publique en passant à la télévision, avant de fare un saut jusqu'à Anvers. On ne sait qui est intervenu pour que Marion obtienne sa liberté conditionnelle. Libre, elle reforme son duo avec Yvan. Si Daoud reste un allié sûr, ce n'est pas sans danger pour lui. Tandis qu'Yvan et elle essaient de comprendre la situation, il n'est pas exclu non plus que Marion retourne en prison…

Samuel Delage : Cabale pyramidion (Albin Michel, 2015)

La base de cette histoire est plutôt bien résumée par ce constat du vieux Daoud : “Voleur, voilà le plus vieux des métiers en Égypte. Depuis des millénaires, nos trésors ont excité la convoitise. Il existe des chemins de voleurs dans tous les temples, les mastabas et les pyramides. Quand le pouvoir d'un Pharaon venait à vaciller et que le peuple se révoltait, on entrait dans les périodes intermédiaires, des périodes de décadence, de disette et de pillage. Tous les lieux sacrés en étaient alors victimes… La révolution de janvier 2011 a été un désastre culturel, nos musées ont été pillés, nos œuvres vandalisées, mais les autorités ont étouffé le scandale.” En effet, dans ce pays à la démocratie fragile, c'est de trafic et de pouvoir dont il est question, voilà ce qui alimente l'intrigue.

C'est un pur roman d'aventure, dans la belle tradition, qui nous est proposé par Samuel Delage. Non sans références aux richesses archéologiques égyptiennes, bien sûr. On retrouve le couple de “Code Salamandre” (Éd.Belfond, 2011) : le dynamique Yvan, expert en art et commissaire-priseur, toujours prêt à affronter des conditions énigmatiques, et la jeune Marion, dont l'équilibre personnel ne sera guère favorisé par ces péripéties. Il nous est aisé d'imaginer le contexte post-révolutionnaire récent du pays, les rues grouillantes de monde du Caire, autant que les sites antiques célèbres. Il ne nous reste donc plus qu'à suivre nos deux héros dans leurs tribulations mouvementées. Un très bon suspense !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2015 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/