Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 04:55

En Californie, le père Joseph Shanley officie à l'église catholique St Anne, dans la paroisse de Royal Heights, habitée par une population plutôt pauvre. Homme bienveillant, encore jeune et solide, il est respecté de tous. Quand Rose Alyce, danseuse au club "La Marimba" de Nick Sandoe se suicide, le prêtre s'adresse à la brigade criminelle. Car il ne croit pas qu'une personne pieuse telle que Rosa Mendez (le vrai nom de la jeune femme) se soit supprimée.

Samuel Elijah Golden, jeune policier juif non religieux, l'écoute mais il ne peut que lui répéter les faits : le revolver ayant servi a été trouvé sur place ainsi qu'une lettre d'adieu. La rupture avec le chef d'orchestre du club, Matty Moline, ayant choisi une autre femme, expliquerait son acte. Quand il consulte le dossier, son supérieur invite Sammy Golden à prendre les congés auxquels il a droit. Le jeune policier n'ignore pas l'influence du maire John Gough, en campagne électorale, et de ses affidés.

À l'église du père Shanley, Samuel rencontre la nombreuse famille Mendez. Barbara admet la grande sensibilité de sa sœur Rosa, donc un possible suicide. Leur frère Carlos rentre à la maison amoché après un combat de boxe. Il voulait gagner de l'argent pour engager un douteux détective privé. Sammy Golden le fait soigner, puis l'héberge à son domicile. Nell Wharton, sculpturale créature blonde, transmet mille dollars en liquide à Samuel. Manière pour certains magouilleurs locaux de l'inciter à oublier l'affaire.

Le lendemain matin, Carlos est parti en emportant le revolver de Sammy. Même s'il est croyant, mais la vengeance risque d'être plus forte que sa foi. Le policier mobilise le père Shanley et Nell Wharton afin de retrouver Carlos au plus tôt. Le jeune Mendez s'est rendu aux Alexis Apartments, où vit Matty Moline, qu'il estime responsable de la mort de sa sœur. Samuel est vite arrivé à la même adresse. Des collègues de la Criminelle sont déjà sur les lieux, car Moline a été abattu chez lui. Les flics mettent Carlos en état d'arrestation.

Samuel et Nell sont menacés par deux truands, le Suédois et un complice, qui cognent le policier. L'intervention musclée du père Shanley est la bienvenue. Tandis que Sammy et Nell se trouvent une planque, le prêtre a pu rencontrer Carlos, qui nie avoir tué Moline. Les faits restent accusateurs contre Carlos. Nell récupère le revolver de Sammy, caché par le jeune frère de Rosa, et le rend au policier.

Ils ont le soutien de Paul Pavlidès, un ancien truand assagi, et surtout du journal d'opposition Times-Herald. Malgré un attentat visant ses locaux, cet organe de presse publie tout ce qu'on sait sur l'affaire Rosa Mendez, et ne ménage pas le maire. Avec son dangereux assistant Jack Farr, Nick Sandoe n'est pas inactif de son côté. S'il se montre diplomate en participant au rosaire en hommage à Rosa, Nick conseille au maire John Gough de faire pression sur la hiérarchie de Shanley, et de relancer l'enquête sur la mort de Rosa – bon argument électoral sécuritaire.

Grâce au douteux détective, Jack Farr vient menacer Samuel Golden et ses amis dans leur planque. Ils s'en débarrassent, mais doivent immédiatement changer de repaire. L'évêque Mgr Francis Croissant a été invité par le maire à calmer la fougue du père Shanley. Mais l'ecclésiastique ne se montre pas trop sévère. Les autorités policières s'appliquent à ternir l'image de Sammy et de la sulfureuse Nell. Le policier et ses amis continuent, malgré tout, sur le chemin de la vérité...

Jack Webb : Les pieds dans le plat (Un Mystère, 1954)

Le romancier californien Jack Webb (1916-2008) fut l'auteur de neuf suspenses, plus une nouvelle, ayant pour héros le policier Samuel Golden et le père Joseph Shanley, parus de 1952 à 1963. Quatre de ces titres seulement ont été traduits en français. The big sin” (“Les pieds dans le plat”) est le premier roman de l'auteur, et le premier de cette série. On y fait la connaissance du duo, leur portrait se dessinant à travers les péripéties du récit. Il ne faut pas exciter le costaud prêtre d'origine irlandaise qui, de caractère tranquille, ne rechigne pas à la bagarre. Sammy Golden subit davantage les coups, mais ne manque pas d'opiniâtreté, et ne craint pas d'affronter de plus puissants que lui.

Aventure percutante, au rythme mouvementé en permanence, l'histoire laisse aussi une part à l'humour. Par exemple, allusion à Judas Iscariote ayant trahi Jésus pour la somme de trente deniers, le policier offre aux œuvres du père Shanley les mille dollars que lui ont transmis les mafieux : “Sammy sourit malicieusement. ─ Il y a eu jadis un Juif qui ne savait que faire avec ses trente pièces d'or. Disons que je leur ai trouvé une utilisation.” Le père Shanley peut-il contacter Carlos, emprisonné ? Avec votre habit, votre nom, et cinquante pour cent d'Irlandais dans la police, vous pouvez si vous le désirez vraiment parvenir jusqu'à lui” répond Samuel Golden. À noter, un personnage se nomme ici Jack Farr : l'auteur utilisera un peu plus tard le pseudo de John Farr pour quatre romans.

Un Juif et un Catholique alliés contre le crime, une belle idée bien exploitée. Il s'agit d'une intrigue agitée répondant parfaitement à la meilleure définition du genre : du suspense, de l'action et de la noirceur, avec des "méchants" corrompus bien typés, et des "bons" qui ne se résignent pas à céder face à eux. Sans oublier les indispensables partenaires féminines, telles l'amoureuse Nell Wharton et la jeune Barbara Mendez. On se régale à lire ce genre de classiques de la littérature policière.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Max 31/07/2015 10:08

Bonjour Claude,
Margaret Millar et surtout D.B Hugues (La boule bleue, Voyage sans fin) sont d'excellents souvenirs de lecture des années 70/80. Webb, je ne connaissais pas...
"Un mystère" édita aussi quelques Irish, Paul Gerrard, P.Quentin et sûrement d'autres, qui, comme Webb, sont à découvrir...
Amicalement,
Max

Claude LE NOCHER 31/07/2015 10:43

Bonjour Max
Eh bien, je sens qu'il va falloir que je continue (ponctuellement) cette série dédié à la collection Un Mystère, pour présenter d'autres "oubliés" des rééditions, pourtant si agréables à lire ou relire.
Demain samedi, sera à l'honneur un auteur français qui publia trois titres chez Un Mystère.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/