Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 04:55

La tauromachie, certains y vouent un culte particulier. Pour eux, ce n'est ni un amusement pour touristes, ni un art de vivre pour aficionados. C'est bien davantage, une religion dédiée non pas à l'homme mais au taureau : le puissant animal traité telle une divinité, la corrida comparable à un rite sacrificiel. Autour d'une Épée hautement symbolique, se réunit en secret une étrange confrérie composée de sept membres, restant anonymes. Le directeur d'une revue taurine est le premier d'entre eux à être exécuté, de façon cruelle et spectaculaire, non sans connotation sexuelle. Après ce crime à Bayonne, c'est à l'occasion des corridas de Pampelune qu'un impresario de toreros, adepte du même groupuscule, est mortellement touché à son tour. La mise en scène est identique.

Âgée de trente-et-un ans, célibataire, la brune Amaia Aguerre est policière à Lille. Elle est originaire du Pays Basque, où se parents tiennent une auberge. Elle y revient en vacances dès qu'elle le peut, retrouvant sa sœur cadette Lucie, vingt-trois ans. Par contre, Amaia ne cherche guère à renouer avec une ancienne amie, Marie-Christine. Si Lucie est amatrice de tauromachie, Amaia n'a jamais aimé cette activité. Un juge d'instruction la contacte, afin qu'elle se joigne aux policiers locaux enquêtant sur le double meurtre. Car Amaia a une spécialité, elle est profileuse. “Certains préfèrent parler d'analyste comportemental ou de psycho-criminologie, mais ce sont des termes trop barbares pour les journalistes et le commun des mortels” précise-t-elle. Elle est vite acceptée par ses collègues basques.

La part sexuelle de la mise en scène criminelle peut suggérer une vengeance après un viol. Lors des fêtes de Bayonne, les agressions de femmes sont nombreuses, par exemple. Les policiers interrogent l'organisateur de ces festivités, Samuel Laroux. Celui-ci désigne les anti-corridas dont il redoute les actions, comme probables coupables. Mme Lipiensky, la plus virulente d'entre eux, à la tête d'une association opposée à ces spectacles taurins, ne paraît pas en cause : “Nous ne voulons pas la mort du taureau, alors comment pouvez-vous croire que nous puissions tuer des hommes pour nos idées ?” Amaia reconnaît le bien-fondé de cet argument. La piste d'un ex-matador alcoolique ne donne rien. C'est à Saint-Jean-de-Luz qu'une troisième victime est bientôt découverte.

Philippe Ward : Danse avec le taureau (Éditions Wartberg, 2015)

Ce surfeur de vingt-cinq ans prénommé Quentin faisait partie du groupe d'amis de Lucie. Ceux-ci savent de lui que c'était un gigolo pour dames mûres. Les meurtres seraient-ils commis par une secte concurrente à celle de l’Épée, manipulant ses propres initiés pour une vendetta cultuelle ? Un entraîneur de rugby de Cambo-les-Bains et un ex-artificier de la branche armée d'ETA sont les victimes suivantes parmi les adorateurs du Taureau. Si Amaia et ses collègues progressent, leur intervention au siège de l’Épée va s'avérer explosive. Toutefois, la série n'est peut-être pas close, il reste une victime à occire…

 

Passionné de littératures populaires, Philippe Ward est bien connu des lecteurs de romans dans la catégorie Fantastique. Pour ce “Danse avec le taureau”, c'est la forme de l'enquête policière qu'il emprunte. D'une certaine façon, c'est aussi une mise en valeur de l'Euskadi, le Pays Basque, puisqu'il nous promène de Bayonne à Biarritz en passant par Pampelune (de l'autre côté de la frontière), Cambo-les-Bains (village cher à Edmond Rostand), Saint-Jean-de-Luz ou Itxassou. C'est surtout dans le petit monde de la tauromachie qu'il nous entraîne. Passion et polémique vont de pair lorsqu'on évoque ces spectacles.

Bien que les aficionados soient encore très nombreux, on organise moins de corridas prestigieuses de nos jours, semble-t-il. Ce qui convient à ceux qui plaident la barbarie de ces prestations. Si la jeune enquêtrice connaît toutes ces traditions et sa région natale, elle doit explorer diverses pistes avant de finalement trouver la bonne. Il est vrai qu'en matière de serial killer, la motivation profonde est généralement difficile à définir. Notons une belle fluidité narrative, qui rend fort agréable la lecture de ce noir suspense.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2015 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Patrick 04/10/2015 10:26

Bonjour Claude
Je suis en train de le lire , un bon roman noir , lecture fluide et découverte d'une région que l'auteur à l'air de bien connaitre ..Un bon bouquin .
Amitiés.

Claude LE NOCHER 04/10/2015 11:35

Salut Patrick
En effet, je pense que c'est un roman recommandable pour ses décors et son ambiance. Avec une bonne intrigue comme on les aiment.
Amitiés.

Philippe 28/09/2015 20:28

Et si, M. Le Nocher, vous voulez tenter d'exécuter la recette :

http://www.marmiton.org/recettes/recette_axoa-de-veau-pays-basque_14140.aspx

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/09/2015 20:52

Bah, mon "sauté de veau aux carottes" avec échalotes et tomates au basilic est très bon. Le secret, c'est de garder les carottes un peu croquantes à première cuisson, puisque ce plat se réchauffe (et c'est encore meilleur). Même quand on n'aime pas les carottes, tout le monde adore. Un plat qui se réalise sans la moindre difficulté, en moins de 3/4 heure préparation et cuisson comprises.
Amitiés.

Philippe 28/09/2015 20:21

http://www.leparisien.fr/faits-divers/mystere-autour-de-la-mort-de-la-militante-anti-corrida-10-10-2003-2004455995.php

Claude LE NOCHER 28/09/2015 20:47

Curieuse affaire, c'est sûr, en raison de la macabre mise-en-scène.
J'ignore qui Philippe Ward a pu s'inspirer de cette personne.
Les anti-corridas, pas forcément acharnés mais vigilants, sont nombreux.
Je vous renvoie à la chanson de Francis Cabrel, "La corrida":
www.youtube.com/watch?v=m1ET6SEtwbc
Amitiés.

Philippe 28/09/2015 20:17

Bonjour M. Le Nocher,

En effet, je n'ai entendu le terme " psycho-criminologue " que dans la série policière " Profilage " sur TF1 où Chloé Saint-Laurent ( Odile Vuillemin ) est présentée comme telle. Dans la réalité, l'auteur Ingrid Desjours - auteur du primé " Quai des enfers " et créatrice de l'enquêtrice Garance Hermosa - est psycho-criminologue, je crois.
" Analyste comportemental " , c'est ce que sont les héros de la série " Esprits criminels " toujours sur TF1. Cette équipe appartient au BAU ( Behaviour Analysis Unit ).
Il me revient que pendant longtemps la principale figure des militants anti-corridas en France était madame Andrée Valadier, qui fut victime - sans rapport avec cette cause - d'un meurtre dans sa vie personnelle.
Je trouve que ce roman de Philippe Ward fait penser à la série de téléfilms policiers sur France 3 " Meurtre à ... " , où à chaque fois un duo d'enquêteurs a à collaborer sur une affaire dans telle région, avec en toile de fond la culture et l'Histoire propres à ce lieu, ce qui a des incidences sur l'affaire.
La série " Section de Recherches " , naguère diffusée sur TF1 mais maintenant sur HD1, est basée à Bordeaux, avec des incursions au Pays basque. Avec Xavier Deluc et aussi Jean-Pascal Lacoste, vrai Basque et ancien d'une émission de télé-réalité, Loft Story ou autre. Heureusement qu'il s'est bien rattrapé dans son rôle de gendarme dans " Section de Recherches " .
J'ai lu que dans les noms et mots basques avec " x " , cela se prononce " ch " . Donc Itxassou se prononce Ichassou. Ou un axoa de veau - un ragoût - se prononce achoa.

Cordialement

Claude LE NOCHER 28/09/2015 20:41

Bonsoir Philippe
Précision : c'est Ingrid Astier qui a été récompensée pour "Quai des enfers", pas Ingrid Desjours, auteure qui s'intéresse en effet à la psycho-criminalité.
Comme le dit l'héroïne de ce roman, ce raccourci de "profileur" est un raccourci télévisuel, voire journalistique, qui dénote une certaine fainéantise intellectuelle.
Le principe de la thématique régionale, professionnelle, sociale, existe en particulier depuis "Les 5 dernières minutes" qui jouaient largement là-dessus.
En effet, Bixente Lizarazu natif de St Jean-de-Luz se prononce Bikchenté. Par contre, attention à des prénoms comme "Titouan" qui sont pure invention :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Titouan
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/