Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 05:55

D'origine franco-catalane, âgée de trente-sept ans, Alexis Castells habite Londres. Elle est auteure de livres sur les tueurs en série. Son amie Linnéa Blix est créatrice de bijoux pour Cartier. La soirée de gala qui s'annonce doit être sa consécration. Mais Linnéa est absente, elle n'est pas rentrée de son pays natal, la Suède. Peter Templeton, le fiancé de la jeune femme, et Alba, amie d'Alexis, s'inquiètent à juste titre. Ils prennent au plus tôt l'avion pour Falkenberg, la ville suédoise où Linnéa possède une maison. Elle y séjournait pour s'isoler, pour créer. Le policier Lennart Bergström est porteur d'une tragique nouvelle : le cadavre de Linnéa Blix a été retrouvé, martyrisé. “Ses yeux avaient été arrachés. Sa gorge avait été tranchée verticalement du menton à la fourchette sternale et la peau du cou bâillait comme une veste déboutonnée. La trachée avait été sectionnée.”

Profileuse anglaise d'origine canadienne, Emily Roy est envoyée par son supérieur Jack Pearce en renfort pour la police suédoise. C'est une professionnelle au caractère abrupt, mais dont les analyses sont généralement justes. Si Alba et Peter retournent à Londres, Alexis Castells préfère rester un peu à Falkenberg. Emily Roy et elle se connaissent, même si chacune garde une distance avec l'autre. Le cas de Stellan Eklund, ami de jeunesse et actuel voisin de Linnéa, n'a pas échappé aux deux femmes. C'est un ancien policier, qui a vécu des moments dramatiques. Sa sœur Lenna est l'épouse du commissaire Bergström. Il n'était pas l'amant de la victime. Dans la même ville, on trouve aussi Karl Svensson, ex-mari de Linnéa. C'est un sculpteur coté, un snob qui a une réputation de fêtard, amateur de mineures. Ayant rompu tout lien avec Linnéa, il apparaît peu suspect.

En 1944, Erich Ebner est prisonnier à Buchenwald. C'est un étudiant en médecine anti-nazi. Cet été-là, il va être affecté au crématoire du camp de concentration. Si le Block 50 est sinistre, c'est surtout le Block 46 qui effraie les prisonniers “C'est l'antichambre de la mort… Ceux qui y entrent n'en ressortent pas.” Erich a sympathisé avec des étudiants scandinaves, car il projette de s'installer plus tard en Suède. Il est bientôt assigné au Block 46, où son expérience médicale peut servir aux expériences du Doktor Fleischer. Au début 1945, Erich a gagné la confiance du médecin nazi. La libération de Buchenwald va se produire plusieurs semaines plus tard, en avril. Si Erich Ebner parvient à quitter son pays, quelle vie pourra-t-il ensuite mener en Suède ?

À Londres, deux crimes avec des mutilations similaires ont été commis depuis quelques semaines. Ce qui explique qu'Emily Roy ait été missionnée chez les Suédois. Les victimes en étaient des enfants entre six et huit ans, Andy et Cole. Après la mort de Linnéa, un troisième gamin s'ajoute à la liste. Logan Manfield, sept ans, était le fils d'une célibataire prostituée. Dans l'ombre, le kidnappeur étudie ses victimes avant de les maltraiter. Emily Roy s'interroge sur le modus operandi, et sur l'éventualité qu'il y ait deux assassins, l'un copiant l'autre. Elle est de retour en Grande-Bretagne, de même qu'Alexis Castells. Pourtant, il est probable qu'elles devront repartir à Falkenberg. Malgré sa folie meurtrière, Adam le tueur est prudent. Il peut être surtout cruel, Emily en fera l'expérience…

Johana Gustawsson : Block 46 (Éd.Bragelonne Thrillers, 2015)

L'histoire racontée par Johana Gustawsson trouve sa source dans celle du camp de concentration de Buchenwald. Il n'est jamais inutile de raviver la mémoire, de rappeler les monstruosités engendrées par les dictatures. Dans la population actuelle, les “héritiers” de ces idéaux nazis et fascistes ont d'ailleurs tendance à se montrer assez décomplexés. Le parcours d'Erich Ebner au sein du camp s'inspire de la réalité, sur la base d'une solide documentation.

Toutefois, c'est sur une série de crimes commis soixante-dix ans plus tard, qu'il s'agit ici d'enquêter. Deux femmes s'en chargent, Emily Roy et Alexis Castells, à la fois complémentaires et de caractères divergents. La seconde reste en contact par téléphone avec sa mère, qui s'inquiète beaucoup pour elle. Tandis qu'Emily apparaît plus "fonceuse" et carrée dans ses investigations, mais pas exempte de sentiments.

C'est un thriller dans la bonne moyenne du genre qu'a concocté Johana Gustawsson. Les meurtres avec mutilations et le contexte du camp de concentration apportent leur dose d'horreur. La tonalité du récit aurait pu être bien plus percutante, il faut l'avouer. Comme si les lecteurs étaient priés d'observer mais de "rester en retrait". La construction scénique par courts chapitres n'encourage pas à fouiller la psychologie des protagonistes : il faut attendre que l'auteure nous en dise plus, ce qu'elle fait évidemment. Néanmoins, même s'il n'est pas exagérément trépidant, il s'agit d'un suspense de niveau satisfaisant, d'un polar apte à séduire bon nombre de lectrices et lecteurs.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2015 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Pierre FAVEROLLE 01/11/2015 18:08

Salut Claude, je l'ai lu avant les vacances. J'ai bien aimé les personnages (même si on sent que l'auteure en garde sous la pédale) et les scènes à Buchenwald. L'intrigue est à mon gout classique pour un thriller. Je regrette juste un peu trop de naïveté dans le propos. Ceci dit, soyons indulgent, pour un premier roman, il y a déjà beaucoup de maitrise. A suivre ... Amitiés

Claude LE NOCHER 01/11/2015 18:30

Salut Pierre
Comme je l'ai écrit, il y a là de bons éléments, ce qui donne un honnête thriller. Faut-il s'extasier ? Probablement pas, mais l'auteure pourra confirmer à l'avenir.
Après Jan Costin Wagner, il y a quelques jours, nouveau "Coup de Cœur" demain lundi, suivi d'une chronique sur une de nos romancières préférées (je me régale à lire son nouveau roman).
Amitiés.

Yv 28/10/2015 09:36

Salut Claude
je sens bien tes réserves à travers ton article, pour ma part, je n'ai pas aimé, je me suis ennuyé et rien ne m'a retenu dans cette lecture qui sera dans l'un de mes prochains "Ça coince !"
Amicalement,

Claude LE NOCHER 28/10/2015 10:25

Salut Yves
Je ne peux pas dire que "ça a coincé", pour ma part, non. L'auteure dirige son intrigue à sa guise, un peu trop, ce qui empêche d'adhérer aux côtés dramatiques. Un thriller moins addictif qu'on eût pu le souhaiter.
Amitiés.

Philippe 27/10/2015 17:30

Bonjour M. Le Nocher,

Caco dit qu'Alexis Castells ( nom peut-être choisi en référence au personnage d'Alexis Castle, la fille de Richard Castle dans la série télé policière sur France 2 ) est deux fois victime collatérale dans cette histoire. Outre Linnéa Blix, quel est l'autre proche d'Alexis à être victime directe ?

Avez-vous entendu parler du livre " La cache " , de Christophe Boltanski, chez Stock ?
Non sans rapport avec la guerre de 1939-1945 et les crimes perpétrés, dans la mesure où le grand-père de l'auteur était un médecin juif qui s'est caché dans cet appartement - la " cache " - pendant la guerre.

Cordialement

Claude LE NOCHER 27/10/2015 17:41

Bonjour Philippe
Caco a absolument raison. Si ni elle, ni moi, nous ne stipulons l'autre cas, c'est parce qu'il s'agit d'un suspense, et que cet élément en fait pleinement partie.
Ce qui est amusant quand on écrit des chroniques, c'est de donner beaucoup de détails, mais d'en laisser encore bien davantage de côté, pour le plaisir des futurs lecteurs.
Vous serez ravi d'apprendre que Johana Gustawsson est l'auteure des livres de Laetitia Millot, "Je voulais te dire" et le roman "On se retrouvera".
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/