Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 05:55

C'est Octave, cinq ans, “un petit garçon joli comme un ange, aux yeux bleus, aux boucles dorées, intelligent”, qui observe et raconte les mésaventures de ses parents, et de ses six frères et sœurs. Octave joue un rôle quelque peu fantomatique parmi eux. Toute sa famille habite dans le château du grand-père, le docteur Albert Ade. Cet aïeul apparaît sévère, car il se veut garant de l'hérédité familiale, d'une droiture sans faille. Quand Ernest, l'aîné de ses petits-enfants, sort de prison pour une condamnation après un petit vol, le grand-père le chasse de sa propriété. M.Cueille, l'amoureux de Clémence, sa petite-fille de dix-neuf ans, espère se marier avec la jeune fille. Ayant aussi un vague antécédent délictueux, M.Cueille se voit refuser par le docteur Ade d'épouser Clémence.

Les parents d'Octave sont de retour de voyage, accompagnés de M.Khan, l'assistant du père de famille. Cet Indien semble attiré par Madame Ade, peut-être parce que celle-ci affiche un esprit troublé plutôt que par amour. Il finira par quitter le château, disparaissant dans des circonstances bizarres. Le père d'Octave voudrait savoir où son épouse cache le petit Alfred, enfant du couple que personne n'a jamais vu. Si le grand-père médecin est un homme de rigueur, son fils n'est qu'un freluquet. Le plus fort de la famille, c'est Charles. Âgé de quatorze ans, il est grand, musclé, et cruel. Méchant de nature, excessif en tout, il ne craint guère les corrections physiques que lui inflige sa sœur Clémence. Étrangler toute sa famille et mettre de l'argent de côté semblent ses deux obsessions.

Paralysé à la suite d'une "attaque", le grand-père médecin est bientôt retrouvé pendu. Le petit Octave a vu rôder une étrange Bête dans la propriété. Ce pourrait être une des sales idées de son frère Charles, pour effrayer son entourage. Toutefois, la Bête apparaît encore bien plus dangereuse, sans doute meurtrière. Un certain Lefort, docteur défiguré, s'installe dans une maison sans confort proche du château. Charles et lui sympathisent lors de visites nocturnes de l'adolescent chez Lefort. Malgré son incontestable force physique, le jeune Charles s'avère plus faible à la lutte que le médecin défiguré.

Il est probable que ce nouveau venu ait de mauvaises intentions, concernant les habitants du château. Sa violence visant des figurines ensorcelées indique sa volonté destructrice. D'ailleurs les décès vont maintenant se succéder dans la famille Ade. Certes, noyades et chutes mortelles peuvent toujours être attribuées à de la malchance, ou au hasard. Malgré sa paranoïa, la mère d'Octave n'en croit rien. Elle est décidée à protéger coûte que coûte l'invisible enfant Alfred. Contre son mari ou contre la Bête rôdant pour tuer ? Bien que des policiers surveillent la propriété, seront-ils assez forts pour arrêter le criminel ?…

Marc Agapit : Greffe mortelle (Éd.Mille et Une Nuits, 2015)

De son vrai nom Adrien Sobra (1897-1985), Marc Agapit fut l'auteur-phare de la collection Angoisse du Fleuve Noir, produisant deux à trois titres par an de 1958 à 1974. Professeur d'Anglais célibataire, c'est à la soixantaine qu'il écrivit ces romans où règnent la mort et des ambiances étranges. “Une œuvre magistrale dont les thèmes récurrents sont l'Enfer et la mythologie et qui, bien que résolument fantastique, a des accointances avec le policier” écrit François Guérif dans le "Dictionnaire des Littératures Policières" de C.Mesplède.

Les intrigues de Marc Agapit sont servies par deux grandes qualités. D'abord, la fluidité de la narration, sachant que bon nombre de ces histoires sont racontées par des enfants. Candeur et imaginaire enfantin, face à des situations glauques et morbides, le contraste fonctionne à merveille. Autre élément capital, la non-dramatisation du récit : l'auteur ne surenchérit pas dans le spectaculaire, il garde volontairement un côté factice. Il présente des monstres fort laids, des personnages violents, des silhouettes inquiétantes, et cultive le mystère. Néanmoins, on sourit autant que l'on tremble en lisant ces aventures.

Les rééditions de romans de Marc Agapit sont rares, hélas. C'est à l'initiative de l'écrivain Philippe Vasset que “Greffe mortelle” paraît à nouveau (pour un prix modique) dans la collection "Mille et une nuits". Heureuse idée, et bel hommage de sa part en préface de cet ouvrage. Il n'a pas tort de souligner que la littérature populaire a toujours été négligée par les beaux esprits, mais également qu'existe un ostracisme envers les auteurs français singuliers tels que Marc Agapit : “Personne ne conteste la valeur de Philip K.Dick, de H.P.Lovecraft ou de Stephen King, pour ne citer que des monuments. Tous viennent de pays où les frontières entre les genres sont plus poreuses qu'en France, et tous ont été célébrés chez eux avant d'être publiés ici. Mais des auteurs d'espionnage, de fantastique ou de terreur français, ça n'existe pas.”

Grâce à “Greffe mortelle”, les lecteurs actuels sont invités à redécouvrir le talent d'un de nos excellents auteurs d'antan, afin que Marc Agapit et son œuvre restent logiquement dans les mémoires.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2015
commenter cet article

commentaires

Xavier Lechard 06/12/2015 20:46

Je viens de terminer mon premier Marc Agapit, "L'île magique" et ayant beaucoup aimé je vais me mettre en quête des autres ouvrages de l'auteur, en commençant par cette "Greffe mortelle" qui, de fait, n'est pas onéreuse (surtout comparée aux prix qu'atteignent les Marc Agapit en édition originale) Agapit je pense fut à la collection "Angoisse" ce que Frédéric Dard fut à "Spécial Police": un créateur foncièrement original qui résumait la collection où ses livres paraissaient, tout en en transcendant les clichés. Opinion purement personnelle.

Claude LE NOCHER 07/12/2015 06:10

Bonjour Xavier
On trouve de très sympathiques "curiosités" dans cette collection Angoisse, allant du "glauque" à des romans plus "légers". Mais il est incontestable que le très inspiré Marc Agapit en fut le moteur, pour ne pas dire le maître. J'espère franchement que cette réédition de "Greffe mortelle" va permettre de le redécouvrir, son œuvre le mérite. Quant aux tarifs, parfois excessifs, ça vient aussi du fait que les tirages d'Angoisse étaient bien moins forts que d'autres collections Fleuve Noir : il en reste donc moins en circulation de nos jours.
Amitiés.

Patrick 19/11/2015 15:24

Bonjour Claude
Super , à ce prix là , je viens de le commander ....
Merci pour tes résumés , continue , j'adore ...
Amitiés ...

Claude LE NOCHER 19/11/2015 16:33

Bonjour Patrick
C'est un "bon plan", pour tous ceux et celles qui lisent beaucoup, donc il était bon d'en parler. Quant à Marc Agapit, j'en parle encore ce jeudi, mais il faudra fouiller dans les offres Internet.
Suggérer encore et toujours, c'est mon crédo !
Amitiés.

Serge 31 18/11/2015 01:10

Bonjour Claude (et autres navigateurs du Fleuve Noir ici repérés...)
Des bouquins à 4,50 €, c'est... fantastique! Autre suggestion d'auteur à rééditer: B. R. Bruss...
Amitiés.

Claude LE NOCHER 18/11/2015 06:06

Fantastique, oui Serge. Pas d'angoisse pour le porte-monnaie.
Quand j'ai eu vent de cette réédition, j'étais sûr que ça ravirait beaucoup d'entre nous. Lire et relire Marc Agapit et autres auteurs de cette collection, qu'est-ce que ça fait plaisir !
Amitiés.

Renato 16/11/2015 18:25

Bonjour Claude
Zut, lui je l'ai déjà ! Dommage. Il figurait dans un recueil de 4 titres de la bibliothèque du fantastique du Fleuve Noir paru autrefois. Il faut espérer en effet que d'autres titres soient réédités.
Amicalement

Claude LE NOCHER 16/11/2015 18:33

Enlève ton masque d'halloween, René, on t'a reconnu ! Ah, ah, ah ! Je dois dire que cette réédition m'a donné envie de relire quelques-uns des "Angoisse" de ma collection, ceux d'Agapit et de Dominique Arly, par exemple. Bonne idée aussi de publier ce livre dans un édition à 4,50€ qui peut attiser la curiosité.
Amitiés.

Philippe 16/11/2015 15:26

Rappelons, ce que les fans les plus mordus d' " Hélène et les garçons " ne savent pas forcément, que le titre a été inspiré aux créateurs de ce feuilleton par un film des années 1950, de Claude Autant-Lara sauf erreur possible de ma part, " Elena et les hommes " .

Cordialement

Claude LE NOCHER 16/11/2015 16:25

Je ne pourrai rien vous dire sur l'impérissable série "Hélène et les garçons", car ce n'est pas "ma génération" télé. Il s'agissait certainement de chefs d'œuvres de créativité, que je suis bien triste d'avoir ratés.
Amitiés.

Philippe 16/11/2015 15:19

Bonjour M. Le Nocher, Oncle Paul,

Après m'avoir lu, je sais que vous allez corriger dans le texte même de votre chronique, de sorte qu'il ne restera que dans mon commentaire des traces des coquilles initiales.
Mais deux trucs :
La petite-fille s'appelle Céleste ou Clémence ?
Clémence je suppose puisque ce prénom est répété ensuite et pas Céleste.
Et l'éditeur, d'après la couverture, c'est Philippe Vasset ? Non pas Philippe Vasseur, politique qui fut ministre de l'Agriculture ou de la Santé à l'époque de la crise de la vache folle vers 1996, ni son homonyme Philippe Vasseur le comédien qui interprète José dans votre feuilleton télé favori, " Hélène et les garçons " , devenu " Les Mystères de l'amour " qui passe sur TMC ou NT1 ( les 9 premières saisons sont disponibles en DVD ) ?

Cordialement

Claude LE NOCHER 16/11/2015 16:23

Merci Philippe
Je n'ai pas les moyens de faire appels aux services d'un correcteur de métier, ce qui explique d'occasionnelles coquilles.
Amitiés.

Oncle Paul 16/11/2015 11:36

Bonjour Claude
Excellent initiative que cette réédition d'un auteur majeur du roman d'angoisse et du fantastique. Et la reconnaissance que le Fleuve Noir ne produisait pas que de la littérature de basse consommation
Amitiés

Claude LE NOCHER 16/11/2015 11:52

Je ne peux que confirmer, mon cher Paul.
Il faudrait davantage de rééditions, en particulier de cet auteur.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/