Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 05:55

Voilà six mois que le parti de droite néo-franquiste a repris le pouvoir en Espagne. Une purge médiatique a balayé l'audiovisuel public. Bien qu'il ne cache pas ses opinions de gauche, le journaliste Diego Martín y a échappé. Son émission de radio hebdomadaire reste percutante quand il s'agit de dénoncer, avec l'appui d'un ami magistrat, la corruption des élites. Par le passé, Diego Martín a payé cher ses investigations : son épouse Carolina fut exécutée par des narcotrafiquants. Cette fois, il enquête sur le meurtre de Paco Gómez, jeune élu droitiste assassiné le soir des élections. Avec le juge David Ponce et la singulière détective privée Ana Durán, originaire d'Argentine, Diego cherche des éléments, sachant déjà que Paco Gómez était le descendant d'une famille directement impliquée dans le franquisme.

L'avocate Isabel Ferrer vient de lancer une association, destinée à rendre justice à ceux dont les enfants furent volés au temps de la dictature. Un sujet sensible qui intéresse les médias espagnols. Son émission sur la mort de Paco Gómez ayant été un succès, Diego ne peut guère passer à côté, lui non plus. Un premier contact est établi entre la détective Ana et Isabel Ferrer. L'avocate sait qu'elle peut avoir confiance en Diego. Elle espère que le juge Ponce pourra donner un caractère judiciaire à ces affaires d'enlèvements de bébés. Si son association excite les médias, elle suscite l'hostilité de beaucoup de fachos haineux. Le franquisme et ses héritiers sont virulents, partout infiltrés. Isabel Ferrer fait parvenir à Diego un dossier accablant. Ana, qui a connu l'équivalent en Argentine, ne peut que se ranger aux côtés d'Isabel Ferrer.

Aller-retour à Paris pour Diego, où il enregistre le témoignage d'Emilia Ferrer, la grand-mère de l'avocate. En 1946, elle fut victime du vol de son bébé à la naissance. Émission-choc, quand Diego aborde la question avec cet entretien, tandis que dans le même temps Isabel est agressée par des sbires opposés à son association. Le scandale agite bientôt toutes les strates de la société espagnole, par ailleurs secouée par la crise économique. Les réflexes totalitaires du pouvoir ne risquent-ils pas de se reproduire ? On en oublierait presque le meurtre du vieux notaire franquiste Pedro de la Vega, celui du médecin de Barcelone Juan Ramírez, l'assassinat du banquier Adolfo Ibañez, et la mort de sœur Mari-Carmen à Valence. Pourtant, il s'agit bien d'une série criminelle qui fait suite au meurtre de Paco Gómez…

Marc Fernandez : Mala Vida (Préludes Éd., 2015)

C'est un thème abordé par plusieurs polars qui est au centre de l'histoire : les bébés volés par la dictature franquiste aux familles communistes d'alors. Il serait imprudent d'affirmer que cette pratique odieuse concerna des centaines ou des milliers d'enfants. L'omerta due à l'amnistie générale espagnole post-Franco, et la probable destruction de preuves plus ou moins concrètes, empêchent la levée du secret. Même si, loin des exactions comparables de la junte en Argentine, il ne se produisit que quelques cas isolés, il serait légitime de lourdement condamner toutes les familles et institutions qui y contribuèrent.

Marc Fernandez connaît bien l'univers du roman noir, lui qui fut un des cofondateurs du magazine Alibi. Marqué par un épisode douloureux, autant que motivé par ses convictions, son héros Diego Martín est un authentique reporter "à l'ancienne" adepte de l'enquête de terrain. “Les règles de base du journalisme, en somme. Des règles qui semblent avoir été oubliées depuis longtemps. Dans un monde où il faut aller toujours plus vite, être le premier sur le coup, quitte à donner une info non vérifiée voire fausse, lui aime aller à son rythme, prendre son temps.” Le rôle de l'avocate Isabel Ferrer est également capital dans cette intrigue, pas uniquement au sein du militantisme associatif. Un thème sombre, des péripéties racontées avec fluidité, pour un noir suspense entraînant.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2015
commenter cet article

commentaires

Pierre FAVEROLLE 26/11/2015 06:44

Salut Claude, heureux de voir que tu parles de ce roman qui m'a emballé, emporté par son rythme. De l'action, des personnages forts et un sujet brulant et scandaleux. Bref, un polar à ne pas manquer ! Merci pour le lien ! Amitiés

Claude LE NOCHER 26/11/2015 06:50

Salut Pierre
Un des très bons polars de cet automne, en effet.
J'essaie de placer des liens, quand ça se présente bien, avec les sites amis : Unwalkers, Bruno (Passion Polar), Yves Mabon, l'Oncle Paul, et toi. Voire d'autres, à l'occasion. Une synergie pour confirmer que certains titres méritent d'être lus.
Amitiés.

Norbert 25/11/2015 06:18

Bonjour Claude,
Sur la période pré-franquiste espagnole, c'est-à-dire l'Espagne des années 1920 qui vivait sous une monarchie mais avait un gouvernement et un parlement "démocratiques" (bien que la majorité étaient toujours donnée aux conservateurs et aux libéraux, mais où siégeaient également des républicains et des socialistes), une formidable roman noir est paru chez Actes Sud : "Le Sang dans nos veines" de Miquel Bulnes, passionnante et fascinante fresque historico-politique, sur fond d'enquête sur des meurtres d'enfants et des actes pédophiles commis une décennie plus tôt par des membres influents de la "Haute société" et répertoriés dans un carnet que chaque camp politique essaie de retrouver. L'avantage est qu'à travers un récit choral et une construction virtuose et parfaitement maîtrisée, l'auteur ne juge pas, donnant la parole tant aux révolutionnaires (à l'époque surtout les anarchistes et les socialistes, ainsi qu'une aile des républicains), aux conservateurs, qu'à des généraux de l'armée, laquelle fomente un coup d'Etat qui se finira par la prise du pouvoir du général Primo de Riviera. C'est absolument passionnant, ça se lit très bien, et malgré ses 820 pages (quand même) c'est un bouquin que j'ai dévoré, qui tient en haleine et qui nous apprend plein de choses sur le contexte historique notamment.

PS : Sinon, j'ai vu que tu avais récemment chroniqué le nouveau roman de Yishaï Sarid, "Une proie trop facile", paru ce mois-ci dans la collection Actes noirs d'Actes Sud, et je me demandais si tu comptais chroniquer l'autre roman paru début novembre dans cette même collection, "La Fragilité des corps" d'un nouvel auteur argentin, Sergio Olguin ?
Passe une bonne journée !

Claude LE NOCHER 25/11/2015 11:20

Bonjour Norbert
J'ai entamé la lecture de "Le Sang dans nos veines" de Miquel Bulnes (en parallèle d'autres titres, comme toujours pour les romans très très très longs). Pas encore assez d'éléments pour émettre un avis, ça viendra sûrement en son temps. Je n'ai pas "La Fragilité des corps" de Sergio Olguin, je l'avoue. Quant à Yishaï Sarid, avec "Une proie trop facile", je confirme que c'est un roman à ne pas manquer, dans le contexte israélien d'il y a quinze à vingt ans.
Les bonnes lectures ne manquent certes pas !
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/