Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 05:55

Si Michel Quint est l’auteur du best-seller “Effroyables jardins”, il fut récompensé en 1990 par le Grand Prix de Littérature Policière pour “Billard à l’étage”. Disponibles désormais en format poche, voici deux suspenses que l'on peut qualifier de romans noirs, de polars avec leurs mystères et leurs péripéties multiples…

 

"Close-up" : Miranda fait un numéro d’illusionniste au Quolibet, cabaret lillois sans prestige réunissant une poignée d’artistes. Miranda est une femme de presque quarante ans, aux yeux violets, à la voix profonde avec du brouillard dedans, du sanglot et du sang versé. De son vrai nom Octavie Dillies, Miranda a dû surmonter une séparation amoureuse particulière dix ans plus tôt. Quand son compagnon Éric fut victime d’un accident de chantier, il s’enferma seul dans sa nouvelle vie avec son handicap, au lieu de se retourner contre son employeur du BTP. Elle se débrouilla, changeant radicalement de vie, n’oubliant jamais Éric qui, lui, garde ses distances.

Menés par un certain Bruno, quelques clients du Quolibet ont été séduits par le numéro de close-up amusant et habile de Miranda. À tel point que le chef du groupe l’a engagée pour une soirée privée. L’artiste a reconnu ce client : le promoteur immobilier Bruno Carteret, PDG de Buildinvest, société qui employait Éric au temps de son accident. Miranda décide de se venger de celui qui, indirectement, causa l’échec de sa relation avec Éric. La soirée chez Bruno réunit le Gotha local surtout le clan Vailland, la riche belle-famille de l’homme d’affaires, notables méprisants et acerbes. Miranda exécute sa prestation avec brio, terminant par une prédiction : elle annonce que Bruno va mourir avant le prochain vendredi 13.

Quelques jours plus tard, le promoteur arrive sanguinolent au Quolibet. Il a été agressé dans son parking souterrain. On le soigne aussi bien que possible, avant qu’il ne s’explique. On en veut à sa vie à cause d’une opération immobilière foireuse, menée à Dubaï par le plus jeune membre de la famille Vailland. Bruno est capable de rétablir la situation, à l’échéance du prochain vendredi 13. S’il meurt, ce serait tout bénéfice pour son épouse. En attendant de savoir qui veut le supprimer, Bruno se place sous la protection de Miranda. Celle-ci entend bien le dominer, en guise de revanche…

 

Dans ce Close-up, on retrouve à la fois le remarquable style de l’écrivain, mais aussi toute son inspiration issue du roman noir. Miranda appartient à cette mythologie, dans le rôle de la femme fatale. Bruno, c’est la victime désignée, le persécuté qui doit réagir. Ajoutons le décor d’un cabaret de second ordre, celui de la ville avec l’agglomération lilloise, de puissants ennemis identifiés qu’il est dangereux d’affronter, nous voilà effectivement dans une ambiance noire qui apparaît longtemps sans issue. Nombreux sont les rebondissements ponctuant les mésaventures de Miranda et Bruno, tous répondant à l’implacable logique du récit. Encore un roman impeccable de Michel Quint !

Michel Quint : Close-up -&- Les amants de Francfort (Pocket, 2015)

"Les amants de Francfort" : Âgé de trente-cinq ans, Florent Vallin dirige les éditions En Colère. Il a quitté sa ville de Lille depuis quelques années, s’installant à Paris. Il reste en contact avec son épouse Clémence (née Debaisieux) et leur fils Maxime. Enseignante, la femme de Florent est aujourd’hui gravement souffrante. Clémence fut autrefois adoptée enfant par la famille Vallin, au décès prématuré de ses parents. Les Vallin et les Debaisieux étaient très proches. Florent lui-même a perdu son père très tôt. Proche des milieux d’affaires allemands impliqués en politique, Gérard Vallin fut exécuté en 1977 par la RAF, la bande à Baader. Si elle a désormais l’esprit désorienté, la mère de Florent a bien géré la fortune du défunt, que son fils a investi dans l’édition. À Paris, il est assisté par l’indispensable et fantasque Zina, une pulpeuse Roumaine qui contribue à la réussite des éditions En Colère.

Bien qu’aimant peu l’Allemagne, Florent participe à la Buchmesse, le salon du livre de Francfort 2009. Cet évènement est un pivot du marché international de l’édition. À l’hôtel, Florent rencontre des personnages insolites. Tel Sandor, un homme sans âge qui fait partie du décor. Quand il raconte un épisode de ses milles vies, on comprend vite que c’est un écrivain qui n’écrira jamais un seul livre. Dommage pour les éditeurs qui le sollicitent. Agent littéraire, Fitz est au service d’un important groupe. Sous ses airs de dandy léger, l’homme sait tout de son microcosme. Par pragmatisme et par sympathie, Fitz tient à faire des affaires avec Florent. Il lui présente la belle Lena Vogelsang, dont le jeune éditeur tombe illico amoureux. Florent et Lena deviennent vite amants.

Sans s’en cacher, la cynique Lena vise le rachat des éditions En Colère. Dans un premier temps, Florent accepte la cession de droits pour des traductions. C’est avec Zina que Lena réglera les détails concrets. Cette nuit-là, un couple est assassiné dans le même hôtel, découvert par la femme de chambre Magda. Le pittoresque Sandor pourrait être inquiété. Le couteau fétiche de Lena n’est finalement pas l’arme du crime. Elle en fait cadeau à Florent avant qu’il ne parte. Il ne peut éviter un séjour à Lille, l’état de santé de Clémence nécessitant une opération à risques. Clémence a besoin d’exhumer les souvenirs de la famille Debaisieux, dont elle connaît mal l’énigmatique histoire…

 

Dans le présent livre, son héros se qualifie d’éditeur de romans noirs : des romans certes intimes, peuplés de gens ordinaires, mais traversés par l’Histoire ! Le tragique n’y est pas sentimental, même si l’amour est un composant du récit, il y est politique, économique, historique, social. Cette seule phrase suffit à indiquer dans quel esprit Michel Quint a écrit Les amants de Francfort. Autre probable clin d’œil de l’auteur, quand il évoque un manuscrit soumis à Florent, intitulé Épaves : c’est le titre d’un classique du roman noir, de David Goodis. Quant à l’intrigue, riche en détails et présentant des destins maudits, elle est ici fatalement tortueuse, tourmentée. Ce roman dense d’un écrivain chevronné est un feu d’artifice, où s’entrecroisent toutes les couleurs du mystère, tous les sentiments.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2015 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

blʌdʒən 12/12/2015 12:11

Bonjour Claude, je les prends donc les yeux fermés pour 2016. J'y verrai un peu plus clair. Amitiés. Blvd.

Claude LE NOCHER 12/12/2015 16:06

Salut blʌdʒən
Ces deux titres sont d'une qualité aveuglante, à mes yeux.
Amitiés.

Yv 11/12/2015 16:40

salut Claude
Close-up m'avait fait un bel effet, c'est l'un de ceux que j'avais préférés dans la collection Vendredi 13
Amicalement,

Claude LE NOCHER 11/12/2015 17:03

Salut Yves
Ah, Michel Quint ! Sa belle narration malicieuse ! Pour qui ne connaît pas encore ce roman, c'est le moment, en version poche.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/