Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 05:55

Un homme et un enfant attendent un avion à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, le jour de la Saint Jean-Baptiste, date de la fête nationale du Québec. Ils sont en avance, le vol n'arrivera qu'à 16h30. Elias est un colosse décharné, probablement âgé d'une quarantaine d'années. Avec lui, un gamin blond de sept ans à l'air angélique, portant un sac à dos vert : le petit Sasha. Ils ne sont visiblement pas très argentés. Dans l'atrium, l'enfant lit le livre qu'il a apporté avec lui, tandis qu'Elias se débrouille pour lui trouver à manger. Puis tous deux se cachent quelques minutes dans un local de service. Afin de se laver tant soit peu, et le temps de vérifier que la blessure d'Elias n'a pas suppuré.

Car l'homme et l'enfant qu'il protège sont en fuite. Ils ont vécu durant plusieurs années au cœur des bois, dans une cabane isolée. Abandonnant sa vie précédente, Elias Wallach a élevé Sasha aussi correctement qu'il le pouvait, lui inculquant une éducation de base. Les voix intérieures qui hantent Elias le culpabilisent parfois. Il se souvient que même avec sa compagne Suzanne, dans la banlieue de Washington, il avait beaucoup de mal à laisser poindre des sentiments affectueux. Dans son métier, Elias était le meilleur. Ça n'autorisait pas à manifester la moindre émotion. Et puis, il promit à Luana, la mère de Sasha, qu'il s'occuperait de l'enfant le temps qu'il faudrait. Parce que cette fois, il le fallait.

Ce jour-là, elle doit revenir auprès d'eux, mais sera-t-elle au rendez-vous ? “Luana avait manqué les deux rencontres précédentes, la première dans un petit aéroport du Vermont, la seconde dans une ville obscure du Missouri. Montréal était le dernier point de chute qu'ils avaient établi avant de se séparer.” Brièvement esseulé, Sasha est repéré par un agent de l'aéroport, l'androgyne Henri. Il le conduit à son collègue de la sécurité, le vieux Paul. Pas si grave, puisque l'enfant et Elias sont clairement un fils et son père. Mais il faut des pièces d'identité que l'adulte ne possède plus. Ils vont bénéficier des circonstances, tandis qu'Henri leur offre ce qu'il peut. Une sorte de porte-bonheur, peut-être ?

Toutefois, l'attente de Sasha et d'Elias risque de se prolonger. Elias a certainement besoin de se requinquer avec un peu de nourriture. Autant du fait de sa blessure qu'à cause de la nervosité qu'il éprouve. Il se peut que Luana ait oublié cet ultime rendez-vous. Surtout, il est bien conscient d'avoir encore des gens à leurs trousses. Ceux qui les pourchassent ne renoncent jamais : ayant été des leurs, il le sait parfaitement. Si on l'attaque par surprise, il espère être en mesure de réagir, de protéger Sasha, encore et toujours…

Martin Michaud : S.A.S.H.A. (Kennes Éditions, 2015)

Né en 1970 à Québec, vivant à Montréal, Martin Michaud a été récompensé par le Prix Saint-Pacôme en 2011 et en 2013, par le Prix Tenebris en 2014. Il apparaît comme un des plus solides auteurs québécois d'aujourd'hui. Ses livres sont désormais bien diffusés en Europe francophone.

Ce roman court est un bon moyen de découvrir son œuvre. Selon la quatrième de couverture : “une intrigue au confluent du roman noir et de la science-fiction” ? Pas exactement, il s'agit d'un suspense anxiogène. Rapidement, on comprend que le sort d'un enfant, peut-être un peu différent de la moyenne, est en jeu. Les portraits de Sasha et celui d'Elias se dessinent progressivement, grâce à des retours sur leur passé. On se gardera d'en dire trop là-dessus, bien sûr. Condensée sur quelques heures, en un seul lieu (l'aéroport de Montréal), la narration à la fois fluide et percutante offre une tonalité fort excitante à cette histoire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe 01/02/2016 19:09

Bonjour M. Le Nocher,

Voyez le dernier article du site Jeunesse Lille 3 :

http://jeunesse.lille3.free.fr/article.php3?id_article=2184

Par : É. Debuchy
Le : lundi 1er février 2016

"Histoire en galets d’une famille de réfugiés" par جبل صافون Jabl Safoon

Cordialement

Claude LE NOCHER 01/02/2016 20:19

Bonsoir Philippe
C'est absolument remarquable, en effet, aucun doute.
Je ne vous cache pas mon scepticisme sur la compassion de nos compatriotes autour des exilés. N'ayant pas la solution miracle pour ces familles ayant dû partir, je salue avec le plus grand respect celles et ceux qui chez nous essaient d'y remédier, même fort partiellement. Non, nous ne pourrons pas tous les intégrer, ces exilés. Toutefois, la non-assistance est aussi condamnable.
Amitiés.

Philippe 31/01/2016 17:11

Bonjour M. Le Nocher,

Oui, j'ai regardé, et noté la parution le 11 février prochain de " Méthode 15-33 " de Shannon Kirk, avocate et professeur de droit à Chicago puis dans le Massachusetts, en français chez Denoël. Ce qui est son premier roman.
Affaire à suivre, j'achèterai ce livre donc dans dix jours.

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/01/2016 17:26

Très certainement un roman que je chroniquerai, cher Philippe... Du moins, s'il m'inspire.

Philippe 31/01/2016 16:14

Bonjour Bernieshoot,

Peut-on savoir quel est votre blog où vous chroniquez des livres ?
Ravi de revoir votre nom, il y a quelques mois, chaque jour après la publication par M. Le Nocher de sa chronique vers 5h50, c'était souvent vous qui postiez le premier commentaire de la journée. Il m'est arrivé de penser à vous en ne voyant plus guère votre nom les mois suivants.

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/01/2016 16:32

Bonjour Philippe
Il eût suffi que vous cliquiez sur le nom de Bernieshoot pour obtenir le lien avec son site. En ce qui concerne ses trois chroniques sur Martin Michaud, c'est là :
http://www.bernieshoot.fr/search/martin%20michaud/
Amitiés.

Bernieshoot 31/01/2016 14:05

Bonjour,
effectivement ce roman court, que j'ai également chroniqué, est un angle intéressant pour découvrir le maitre du thriller canadien dont j'attends avec impatience la sortie de son prochain roman "violence à l'origine" prévue en février.

Claude LE NOCHER 31/01/2016 16:31

En effet, cher Bernie, les romans de Martin Michaud sont plus facilement disponibles chez nous, et le prochain est prévu en ce mois de février.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/