Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 05:55

Il est probable que la première édition de ce livre, écrit par Jean-Bernard Pouy avec la collaboration de Stéfanie Delestré, ait surtout été remarquée par les amateurs de littérature policière. Heureuse initiative de le proposer en format poche chez Points (dès le 24 mars 2016 ). Ceux qui l'ont côtoyé dans des festivals et salons du polar savent que l'écrivain Pouy est aussi un lecteur assidu. S'il "connaît ses classiques", il est ouvert aux titres récents, actuels, de qualité. S'il fait, par exemple, l'éloge de “Manhattan Grand angle" (2007) de Shannon Burke, c'est qu'il a su y déceler toute l'âme du roman noir.

Qu’écrit un passionné comme lui s’il doit évoquer l’un des maîtres du genre, Raymond Chandler ? Il ne se lance pas dans une rhétorique verbeuse, ni dans une analyse nébuleuse. Il exprime avec simplicité sa lecture : Dans Chandler, la langue débridée reprend ses droits. Marlowe est un causeur impénitent, il insiste toujours, se moque parfois, même quand il s’en prend plein la tête. On ne la lui fait pas, il est totalement incorruptible, car définitivement désabusé. Il marche d’abord à l’intuition, mais supporte mal qu’on lui mente ou qu’on l’emmène en bateau, ce qui arrive bien sûr souvent. C’est grâce à cette obstination qu’il parvient à ses fins. Il ne s’agit pas, là non plus, d’un retour du psychologisme. C’est surtout à travers les mots que le détective trouve les failles des gens qu’il côtoie ou interroge. En cela, l’écrivain est d’une incroyable modernité.

C’est avec clarté que Jean-Bernard Pouy présente aux lecteurs son approche personnelle de ce genre littéraire, sujet à maintes et maintes explicitations, explications et définitions. Ni un catalogue des meilleurs titres, ni une étude tellement pointue qu’elle en deviendrait rébarbative. Pouy revendique sa partialité comme ses oublis, citant avec passion les auteurs l’ayant marqué. Tel un infatigable pèlerin, voilà des années que J.B.Pouy porte la bonne parole du roman noir à travers conférences et débats. Ce présent essai est une sorte de synthèse de ses exposés en public.

Jean-Bernard Pouy : Une brève histoire du Roman Noir (Éd.Points, 2016)

Sophocle et M.G.Lewis furent des précurseurs. Féval, Gaboriau, et peut-être Zola, ont autant créé les codes de ce genre littéraire que John Steinbeck ou W.R.Burnett. Puis arriva la génération décisive de Dashiell Hammett et de Chandler, de James Cain et d'Horace Mc Coy, qui figurent au Panthéon des pionniers. Leurs successeurs sont nombreux, différents et opposés sans doute, mais animés du même esprit.

C’est de réalisme social, des tares de nos sociétés comme des imperfections humaines, dont nous parle le roman noir. Univers où l’on croise des détectives égarés dans une labyrinthique affaire, des traumatisés par les guerres ou leur expérience de la vie, de doux dingues assez malins pour duper tout le monde, des désespérés en route vers l'enfer, et toute une galerie de héros maudits dont nous partageons le destin le temps d'un livre.

On vibre autant grâce à Giorgio Scerbanenco, Manuel Vazquez Montalban, Leonardo Padura, Manchette, Ken Bruen, Didier Daeninckx, Donald Westlake, Pascal Garnier, Jean Amila, Caryl Férey, et tant d’autres : les historiques aiguilleurs du genre, les forcenés, les pessimistes, les allumés, les étoiles filantes, les intellos, les auteurs actuels. On ne s’étonnera pas que J.B.Pouy prenne un plaisir particulier à lire les plus déjantés d’entre eux…

Il conclut avec une nouvelle : “Sauvons un arbre, tuons un romancier !” Un tueur à gages est chargé de supprimer un romancier besogneux, dont la prose est caricaturale. L’assassin, qui l'attend chez lui, ne connaît pas d'états d'âmes. Mais sait-on jamais ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2016
commenter cet article

commentaires

La Petite Souris 22/03/2016 19:19

mon dieu qu'en plus d' aimer ses bouquins j'adore ce type !!!!! et cette brève histoire du roman noir fait partie de mes prochaines lecture !!! j'espere que je le verrai à nouveau à Frontignan cette année qui sait ! Amitiés

Claude LE NOCHER 22/03/2016 20:01

Salut Bruno
J.B. est un type adorable... Je ne le remercierai jamais assez pour les moments sympas et les "coups de pouce" qu'il m'a offerts. Quant à ce livre, c'est du J.B.Pouy comme on l'aime !
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/