Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 04:55

L'atelier d'Alexandre Kovacs était situé dans un immeuble du 13e arrondissement de Paris dédié aux artistes, quartier de Tolbiac. C'est là que ce sculpteur a été assassiné, piqué à la strychnine. Le tueur a répandu des toiles de ce créateur partout sur son corps, dans une énigmatique mise en scène. Étonnant pour ceux qui connaissaient Kovacs, et qui savaient que l'artiste avait renoncé à la peinture. Chargés de l'enquête, le commissaire Joubert et son adjoint Lucas n'ont pas de mal à retracer la carrière de la victime. Kovacs débuta grâce à des commandes publiques, produisant des sculptures monumentales pour des collectivités locales. Puis il eut un passage à vide durant quelques années, s'adonnant à l'alcool et aux drogues. Sous la houlette du galeriste Lassus, qui misa financièrement sur lui, Kovacs se mit à créer des "installations" minimalistes d'art contemporain. Il redevint assez connu.

Originaire de Suisse, la blonde et maigre quadragénaire Johanna Bernard fut pendant une décennie l'épouse d'Axel, psychiatre réputé et médiatisé. Quand elle rencontra Kovacs, ce fut la passion absolue. Elle s'installa bientôt avec l'artiste, dépensant beaucoup d'argent pour lui. Ce qui explique les années improductives du sculpteur. Puis il se concentra sur ces "installations", qui devinrent rentables. Bien qu'étant divorcée d'Axel, Johanna est restée en bon termes avec son ex-mari. Par contre, sa relation s'avérait plus tourmentée avec Kovacs. Si le couple habitait rue Froidevaux, face au cimetière de Montparnasse, le fait qu'il ait un atelier ailleurs, à Tolbiac, engendra probablement un déséquilibre. Pour les policiers Joubert et Lucas, Johanna et le galeriste Lassus figurent en tête des suspects. Un meurtre causé par une rivalité artistique ou une soirée de beuverie, c'est moins crédible.

Malgré une visite clandestine à son atelier, Johanna n'a pas découvert où son compagnon rangeait ses dernières œuvres. Pour Lassus, la situation devient critique car il ne possède que trois "installations", et ses créanciers se montrent menaçants. Aux policiers, il déclare ne pas croire que des spéculateurs véreux aient pu faire supprimer Kovacs. Pour son propre témoignage, Johanna n'a rien dissimulé de sa relation particulière avec le défunt. Le commissaire Joubert n'exclut quand même pas l'hypothèse d'une fiesta fatidique, bien que Lucas en doute. En consultant les relevés de comptes bancaires de Kovacs, Johanna trouve une piste à explorer. Ces deux dernières années, l'artiste retournait souvent à Pontault-Combault, où il érigea jadis une statue monumentale. Elle déniche l'adresse de Marie-Paule Delacour, une blonde masseuse-kiné qui fut proche de Kovacs…

Michel Dresch : Le plasticien (Éd.Cohen & Cohen, 2016)

Comme son nom l'indique, la collection ArtNoir est consacrée à des romans ayant pour contexte l'univers artistique. C'est autour de l'Art contemporain que tourne l'intrigue de ce suspense de Michel Dresch. Beaucoup d'efforts ont été consentis par les pouvoirs publics pour mettre en valeur les œuvres actuelles, depuis quelques dizaines d'années. Souvent, elles ornent les parcs, les ronds-points, et divers espaces où la population peut admirer le résultat. Des créations très symboliques, voire franchement hermétiques, peuvent parfois laisser perplexes. Néanmoins, l'esthétique de nombreuses œuvres de type "land art" est séduisante, ajoutant de la grâce au décors urbains. Quant aux "installations", on a le droit d'être moins convaincus par leur côté artificiel ou minimaliste, mais il n'est pas interdit de les apprécier également. L'essentiel n'est-il pas la présence de l'Art dans le quotidien ?

Dans ce “milieu, il y a des escrocs, des petits malins, des spéculateurs” mais le galeriste Lassus n'y voit pas de meurtriers. “Toutefois, [il] se rendait compte qu'il s'était sans doute légèrement avancé en disant qu'en Amérique, où la moindre croûte se vendait dix millions de dollars, il n'y avait jamais eu d'assassinat découlant de la spéculation sur les œuvres. Il n'en était, en fait, pas totalement sûr.” Enjeux financiers, vengeance, crime d'intérêt ou passionnel ? L'auteur ne se contente pas d'une enquête policière balisée. C'est plutôt la compagne du défunt qui cherche la vérité… et les ultimes travaux de la victime. Ce qui offre au récit une tonalité vivante, et cultive un très sympathique suspense. Voilà un polar thématique de fort bon niveau.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2016 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Yv 29/03/2016 09:11

Bonjour Claude
exact, un très bon polar thématique, j'aime cette idée de mettre le polar dans l'art, surtout lorsque l'on y voit des pratiques douteuses, des magouilles.
Une belle collection
Amicalement,

Claude LE NOCHER 29/03/2016 10:03

Salut Yves
Je confirme que ce sont de bons sujets de polars. L'Art contemporain, dans le cas présent, comporte des œuvres merveilleuses, et d'autres qui captent un peu abusivement des budgets ou dont la valeur est plus incertaine. J'ai apprécié cette histoire, oui.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/