Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 04:55

Le Pouldu est un village côtier de la commune de Clohars-Carnoët, à la frontière entre le Sud-Finistère et le Morbihan. Le 17 juillet, se promenant sur le "chemin des peintres", Luc Péron y découvre un cadavre tatoué allongé dans une crique : “Les tatouages étaient insolites. À part le diable sur le crâne, il découvrait des tas de figures géométriques qui formaient plusieurs ensembles surprenants sur l'intégralité du corps et des membres.” À côté, quelques objets complètent ce tableau macabre. Le témoin a alerté les gendarmes, mais à leur arrivée, le cadavre a disparu. Le procureur Louis Stern est par ailleurs occupé par une affaire de tableau volé. Plus exactement, il s'agit d'une reproduction de la toile de Paul Gauguin “Contes barbares”. Un vague suspect semble posséder un alibi.

Stern se déplace de Quimper jusqu'au Pouldu, pour suivre l'enquête. Les techniciens de la police ne disposent guère d'indices exploitables. Seule évidence, le cadavre fantôme n'est pas mort d'une chute depuis la falaise. Les objets sur le sable peuvent aussi bien avoir été oubliés par des touristes. Il apparaît que Luc Péron est un militaire traumatisé lors d'un récent conflit. Sujet à des hallucinations, il peut avoir imaginé ou mal évalué ce dont il a été témoin. Néanmoins, grâce à un dessinateur et aux descriptions précises de Luc Péron, on obtient une version des tatouages vus sur le corps disparu. Ils ont été réalisés par un expert quimpérois, Steve Denis. Une piste à suivre. Un nouveau fait divers se produit au Poudu, où la maison-musée dédiée à la mémoire de Gauguin a été dégradée.

Tout comme en Polynésie, où les lieux qui abritèrent le peintre ont été remplacés par des reconstitutions, cette maison n'est pas authentiquement celle où Marie Henry logèrent Paul Gauguin et Meyer de Haan. Néanmoins, l'endroit est symbolique. Non loin de là, Marthe Pierson est de retour en Bretagne. Aujourd'hui veuve de son mari Charles, elle fut dix ans plus tôt conseillère municipale ici. Le couple organisa à l'époque un voyage jusqu'à Hiva Oa, où Gauguin vécut les dernières années de sa vie "en primitif", comme il le souhaitait. Pensant qu'un rôdeur s'est approché de sa maison, Marthe a alerté la gendarmerie, qui n'a rien noté de suspect. Toutefois, quelques jours plus tard, elle est victime d'un accident, une chute depuis un échafaudage, près du célèbre musée de Pont-Aven.

Policier à Quimper, Paul Magnin a été chargé par le procureur Stern d'enquêter sur ces affaires troublantes, visiblement toutes en rapport avec Gauguin. Le magistrat a compris que le thème de l'Oie, cher au peintre, était certainement une des clés dans ce dossier. Pendant ce temps, dans l'ombre, un certain Koké observe et ne reste pas inactif, jouant un rôle énigmatique. C'est à Atuona, dans les Marquises, que Paul Magnin espère trouver des renseignements décisifs, et des confirmations. Peut-être aussi quelques rapprochements entre l'époque de Gauguin et un passé bien plus récent…

Marie Devois : Gauguin mort ou vif (Éd.Cohen & Cohen, 2016)

Peut-être est-il judicieux de rappeler que Marie Devois n'est pas une nouvelle venue dans le polar. Après “Bon anniversaire Monsieur Le Guillou” en 2003, elle a situé trois de ses titres dans le Vexin (Trois cercueils pour Pontoise, Allées sans retour, Faits d'hiver à Montigny). On y trouvait déjà des références culturelles, en l'occurrence sur le Val d'Oise. En 2014, elle présente dans la collection ArtNoir “Van Gogh et ses juges”, puis “La jeune fille au marteau” (sur les traces de Velázquez) en 2015. Cette fois, c'est l'univers de Paul Gauguin qui inspire ce suspense riche en mystère. Si la région de Pont-Aven a été marquée par la présence d'une colonie d'artistes-peintres à la fin du 19e siècle, il ne s'agit pas d'un polar historique, mais bien d'une intrigue contemporaine.

Bien sûr, l'auteure s'est parfaitement documentée sur ce personnage qu'était Gauguin, qui ne fut pas dénué de sombres ambiguïtés. Si ses tableaux sont plutôt lumineux et son talent indéniable, sa vie s'avéra plus contrastée. Quand aux hommages qui lui sont rendus de France métropolitaine jusqu'aux Marquises, leur aspect commercial est à l'opposé de l'authenticité que rechercha le peintre. Loin d'une enquête linéaire, Marie Devois soigne la construction scénaristique de ce “Gauguin mort ou vif”, ce qui anime le récit de très belle manière.

Magistrats, gendarmes, policiers, témoins, et protagonistes "impliqués" ont chacun leur place dans le déroulement de l'affaire. Cadavre fantôme, oies vénérées à travers les siècles, rébus mathématique, mode de vie polynésien, sont autant d'éléments de l'énigme passionnante que nous soumet Marie Devois.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2016 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 25/05/2016 16:00

Bonjour M. Le Nocher, Yv,

Quelques phrases décousues.
A propos des éditions Cohen & Cohen, dimanche en passant rue Mouffetard dans le 5ème devant la librairie l'Arbre du Voyageur, j'ai remarqué en vitrine le livre suivant chez cet éditeur :
La Génération perdue ; Des Américains à Paris 1917 - 1939
Vincent Bouvet
Cohen & Cohen, mai 2016
65,00 €
Je n'en dis pas plus, ne m'étant pas encore occupé d'en chercher une présentation, mais je pense l'acquérir.
Clohars-Carnoët, c'est là - je sais qu'on en a déjà parlé - qu'a été tournée la série télé Doc Martin, avec Thierry Lhermitte. L'office de tourisme de cette commune propose une brochure en rapport.
Le père d'Henry de Monfreid, le célèbre écrivain, navigateur, aventurier, corsaire et trafiquant d'armes aux opinions politiques controversées, était un grand ami de Paul Gauguin.
Pont-Aven fait en effet penser aux peintres qui s'y établirent, mais aussi - et disons-le beaucoup de gens ne connaissent cette commune que pour cela - aux bonnes galettes.
Rappelons le film " Les Galettes de Pont-Aven " ( 1975 environ ) avec Jean-Pierre Marielle, mais je crois qu'il se déroule dans un milieu de peintres.

Cordialement

Claude LE NOCHER 25/05/2016 20:10

Cher Philippe, je vous recommande un séjour à Clohars-Carnoët. Aucune moquerie, car c'est une des communes de Bretagne aux décors les plus variés. Plutôt boisé, quand on va vers Quimperlé (la forêt des Carnutes n'évoque-t-elle pas celle de Carnoët), une large façade maritime (le port de Doëlan que vous connaissez par cette série télé n'est pas le seul attrait côtier), une belle référence aux peintres (comme dit Marie Devois dans ce livre, à condition de regarder vers la mer et non dans son dos, avec l'envahissement de villas de retraités). Plus loin, poussez jusqu'à Moëlan-sur-Mer et Port-Manech, puis vers la ria du Belon, vous serez épaté. Continuez vers Concarneau, via Pont-Aven, et vous doublerez l'usine Guy Gotten et celle des gâteaux Traou-Mad (vos fameuses galettes). La ville-close de Concarneau un 15 août, ça vaut les Champs-Elysées, la formule n'est pas de moi mais de Jean-Bernard Pouy. Rendez-vous à L'Île-Tudy, qui n'est pas une île, mais une presqu'île (avec sa rue principale appelée "Rue Principale"). Vous aurez peut-être la chance d'y croiser mon ami Jean Failler, qui y habite. Un détour jusqu'à Penmarc'h et la pointe de la Torche, sympa également. Enfin bref, on vient en Bretagne pour ces raisons-là, d'abord, ces ambiances inégalables.
Amitiés.

Yv 25/05/2016 09:07

Salut Claude, je suis en plein dedans et j'avoue que je suis totalement ferré, je ne sais pas trop où l'auteure m'emmène avec ses différents intervenants et ce personnage énigmatique.
Amicalement,

Claude LE NOCHER 25/05/2016 09:58

Salut Yves,
Marie Devois a "l'art et la manière" de diriger ses romans, et de nous captiver. J'ai passé un excellent week-end dernier à la lecture de ce roman.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/