Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 04:55

Leo et son amie Maya sont des enfants qui habitent la petite ville de Valleby. On y trouve un grand hôtel, un cinéma, un musée, le salon de thé de Sara Bernard, et même un port car la mer n'est pas loin. Si Leo et Maya connaissent bien le commissaire de police de Valleby, ce n'est pas parce qu'ils sont eux-mêmes des malfaiteurs. Au contraire, il arrive à ces enfants de jouer aux détectives, et de résoudre des énigmes. En ce moment, quelqu'un kidnappe des chiens et demande une rançon aux propriétaires. L'inconnu en a volé quatre, mais la police n'a aucune piste. Ce jour-là, Leo et Maya ont prévu d'aller au cinéma Bio-Rio, pour la séance de l'après-midi. On y projette un western, "Le cow-boy siffleur".

Il y a de l'animation dès leur arrivée. Zorban, l'ouvreur chargé de la sécurité, est obligé de bousculer un peu le râleur Robert Andersson, le réceptionniste de l'hôtel. Leo et Maya se rendent compte à cette occasion que Zorban a plein de monnaie sur lui, et possède une grosse montre en or. Quant à Björn, le projectionniste du cinéma, il a les moyens de venir travailler en taxi. Avec son grand chapeau, le marchand de friandises semble plutôt se passionner pour le film que de vendre ses produits. Il n'y a que Mademoiselle Blom, la caissière, qui n'a pas l'air riche parmi le personnel du Bio-Rio. La séance commence, Leo et Maya s'installent avec le public pour apprécier le western.

Très vite, Leo s'aperçoit qu'il se passe des choses un peu bizarres dans ce cinéma. Zorban et la caissière semblent très occupés ensemble. Le marchand de friandises a l'air fasciné par le film. Il y a un petit incident, mais le projectionniste répare rapidement, et continue la diffusion du film. Leo repère une pièce fermée à clé, où il croit entendre le gémissement d'un chien. S'il ne se trompe pas, ce doit être Charlie, le caniche de Mme Ivy Rose. Zorban n'est pas loin, et Leo doit regagner sa place dans la salle. Quand le film est terminé, Leo et Maya entament leur enquête. Ils ont plusieurs suspects, qu'il s'agit de surveiller autour de la séance de 19H. Justement le commissaire de police sera présent, et interviendra quand les deux enfants vont piéger le kidnappeur de chiens…

Martin Widmark : Mystère au cinéma – Leo et Maya, les petits détectives (PKJ – Pocket Jeunesse, 2016)

Cette série de romans illustrés s'adresse aux petits lecteurs à partir de 8 ans. L'auteur est Suédois, mais la petite ville qui sert de décor est assez universelle. Dans chaque volume, les portraits des principaux personnages permettent de les visualiser, et on trouve un ou plusieurs plans qui situent les lieux où se déroule l'action. Outre ce “Mystère au cinéma”, on retrouve Leo et Maya dans “Mystère au terrain de foot”, où le match entre l'équipe de Valleby (entraînée par le facteur local, Franco Bollo) et celle de Solbacka est émaillé de mystérieux incidents. Si le commissaire de police est gardien de but de l'équipe, ce sera à Leo et Maya de résoudre une fois de plus l'affaire. Mme Ivy Rose et son caniche, voisins du terrain, seront de nouveau concernés.

Dès maintenant, on peut également lire “Mystère au club hippique”. Sara Bernard, avec son cheval Copain, a de bonnes chances de gagner cette course face aux autres jockeys, hommes et femmes, plus professionnels : Valentin Larsson, Romain Kruse, la comtesse von Tratt (avec son cheval Black). Si les chevaux ne semblent pas en grande forme, c'est probablement que la course a été truquée. Avec leur copine Miranda, la fille du directeur du cirque, Leo et Maya vont devoir démontrer que ce n'est pas Sara Bernard qui a triché. Course hippique ou match de foot sont évoqués grâce aux sympathiques illustrations de Helena Willis. Un prochain titre, “Mystère au camping”, est annoncé pour septembre 2016. Une série qui donnera sûrement le goût de lire aux plus jeunes lecteurs.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs Polar_2016
commenter cet article

commentaires

Philippe 04/06/2016 16:29

J'ajoute : M. Le Nocher, vous vous souvenez qu'il y a quelques mois je cherchais à contacter l'auteur gascon Michel Gardère. Voyant qu'il était supposé habiter à Bon-Encontre dans le Lot-et-Garonne ( 47 ) comme Pierre Séguelas qui y organise un festival polar, j'avais pensé qu'il pourrait connaître les coordonnées de Michel Gardère.
A ma demande, vous aviez sollicité M. Séguelas qui en effet avait répondu, et vous m'aviez transmis l'information, avec les coordonnées suivantes ( je peux les répéter ici tout en respectant l'intimité de Michel Gardère puisque les mêmes coordonnées se trouvent sur le site :

http://ecla.aquitaine.fr/

à la page :

http://ecla.aquitaine.fr/Ecrit-et-livre/Annuaire-des-professionnels/Auteurs/Gardere-Michel

qui est un site accessible à tout le monde, et où ne figurent les coordonnées que des auteurs qui l'ont accepté explicitement ) :

Coordonnées
Michel Gardère
651, route de Cazalet
47240 Bon-Encontre
France
Tél. : 06 07 27 47 55
Courriel : michel.gardere@wanadoo.fr

J'avais donc envoyé un courrier papier à l'adresse postale indiquée.
Je n'ai pas eu de réponse, papier ou e-mail, et j'en ai eu l'explication ce matin : la lettre ( à propos de la disponibilité auprès de l'auteur d'un livre épuisé ) que j'avais postée en février m'est revenue avec la mention " Destinataire inconnu à cette adresse " .

Il semble donc que, sans que M. Séguelas ne l'apprenne, Michel Gardère ait déménagé depuis qu'il a publié ses coordonnées.
Son adresse e-mail indiquée michel.gardere@wanadoo.fr aussi semble ne plus être valide.

Cordialement

Claude LE NOCHER 04/06/2016 17:34

Il est possible que cet auteur ait "tourné la page" (sans mauvais jeu de mots) en changeant de lieu d'habitation. Ou peut-être ne souhaite-t-il pas plus que ça faire parler de lui. Certains auteurs aiment écrire, pas forcément le reste du processus de publication et de promotion.
Amitiés.

Philippe 04/06/2016 16:10

Bonjour M. Le Nocher, M. Faverolle,

Je le note pour moi-même, vous connaissez mon goût pour la littérature de jeunesse.
J'ai bien compris qu'il s'agit de la série que vous aviez annoncée en chronique dans votre réponse à mon commentaire sous Agatha Raisin, où je recommandais la série jeunesse Murder Very Unladylike ( Robin Stevens ).

Cordialement

Claude LE NOCHER 04/06/2016 17:29

Bonjour Philippe
Certes, je ne consacre que 0,5% (chiffre approximatif) de chroniques aux livres destinés à la jeunesse, mais ces titres ont retenu mon attention car ils sont très sympas.
Amitiés.

Pierre FAVEROLLE 04/06/2016 09:03

Je le note pour mes enfants. Merci Claude. Amitiés

Claude LE NOCHER 04/06/2016 10:16

Salut Pierre
Un peu de lecture-plaisir pour les mômes, différent du pur scolaire.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/