Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 04:55

Grâce à la télévision, de Georges Descrières à François Dunoyer en passant par Jean-Claude Brialy, et au cinéma, de Robert Lamoureux à Romain Duris, il a continué à séduire à l'écran par sa désinvolture enjouée autant que par son audace : Arsène Lupin ! Un nom qui reste synonyme de cambrioleur assez astucieux pour ne pas se faire arrêter après une grosse affaire. Les médias et le public l'utilisent encore dans ce sens. On lui a consacré maints essais, thèses, articles, pastiches, bandes dessinées, pièces de théâtre. Créées par Maurice Leblanc, ses multiples aventures ont inspiré par la suite d'autres romanciers, tels Boileau-Narcejac. Sans oublier les imitateurs qui, dans le monde entier, inventèrent chacun un “gentleman cambrioleur” devant tout à l'original. C’est au tour de Benoît Abtey et de Pierre Deschodt de nous présenter de nouvelles aventures d’Arsène Lupin, désormais disponibles chez 10-18.

 

Bien qu'il ne soit encore âgé que d'une vingtaine d'années, Lupin fait déjà beaucoup parler de lui dans la France de 1897. Né en 1874, Arsène fut adopté par le comte Perceval de la Marche, et grandit au château de Lillebonne. On l'accusa faussement d'avoir assassiné son protecteur alors qu'il était adolescent, avant de lui-même trouver la mort. Version à laquelle n'a jamais adhéré son amour d'alors, Athéna del Sarto. Le baron Lapérière, bientôt quinquagénaire, est assisté de son fidèle Archembault. Ce notable est un philanthrope finançant désormais l'orphelinat de Lillebonne ; un mécène aussi pour les jeunes artistes, et qui aide les ouvriers dans le besoin. C'est Arsène Lupin qui, habitué à se travestir, joue ce digne rôle. Athéna, qui a vingt-trois ans comme lui, l'a deviné.

Le jeune député Bérenger de la Motte est de ceux promis à une belle carrière au sommet de l’État. Cet arriviste n'est pas avare de discours virulents à la tribune de l'Assemblée. Il prend la défense de l'industriel Martin-Laroche, pourtant bien peu soucieux du malheur qui vient de frapper ses ouvriers. Bérenger de la Motte accuse publiquement Arsène Lupin de tous les maux. Il a encore l'espoir de conquérir le cœur d'Athéna del Sarto, mais celle-ci est prête à suivre Arsène. Jaloux, le jeune député va se venger de son rival Lupin. En le dénonçant au préfet de police Lépine, mais c'est insuffisant. Puisqu'Athéna et Arsène ont rendez-vous au Bazar de la Charité, son complice Gabriel de Saint-Mérande s'en occupe. Athéna figurera parmi les cent trente-deux victimes du célèbre et dramatique incendie.

La presse accusant Arsène Lupin d'être responsable de l'affaire du Bazar de la Charité, il va s'expatrier pendant quelques années en Afrique du Nord. Une organisation secrète belliciste, dirigée depuis Londres, voudrait entre autres influer sur la situation au Maroc. Mais un sultan rebelle protège la région de Taza. En 1907, Lupin reprend contact avec Archembault, dès son retour en métropole. On prétend que l'aventurier est mêlé à une affaire d'espionnage au profit de l'Allemagne, pour laquelle une espionne a été emprisonnée. Clemenceau, devenu l'homme fort de la politique française, n'a jamais vu en Lupin un ennemi de la nation. Il réclame que soit éclairci ce dossier. L'intègre commissaire Letellier est un éminent enquêteur, en qui Clemenceau a confiance…

Benoît Abtey & Pierre Deschodt : Arsène Lupin – Les héritiers (Éd.10-18, 2017)

La réputation de l’illustre cambrioleur, devenu soudain ennemi public numéro Un, n’était plus à faire. On connaissait son goût pour le travestissement, on le savait maître dans l’art de la métamorphose. Combien d’identités successives avait-il endossées jadis aux heures de sa bonne fortune, de sa gloire montante, quand il fascinait encore par son audace, son brio et sa superbe ? […]
Hélas, se disait-on encore, ce géant devenu tyran ne s’était-il pas pris au jeu de sa puissance ? Constatant avec lucidité que rien ni personne ne l’égalait, n’avait-il pas succombé au démon de l’orgueil ? Après avoir croisé le fer jadis contre l’excellence britannique, à travers cette lutte qui l’opposa à l’intelligence déductive d’un Sherlock Holmes, n’avait-il pas poussé trop loin ses caprices, sa volonté de défier le monde et ses lois ? En somme, l’épisode sinistre, l’hécatombe du Bazar de la Charité, n’avait-il pas été sa première défaite, sa première honte, sa Bérézina, la fin de ses triomphes éclatants, sa première chute précédant son exil en terre inconnue ?

Archétype du héros rusé et généreux, de l'aventurier surmontant toutes les épreuves avec courage et habileté, Arsène Lupin appartient au patrimoine culturel et littéraire universel. Les auteurs redonnant vie à ce héros doivent aussi fidèles que possible à l'esprit d'origine. Il est probable que chaque lecteur ait, comme pour Sherlock Holmes, Hercule Poirot ou le commissaire Maigret, sa propre image d'Arsène Lupin. Physiquement, on peut l'associer à tel ou tel comédien. Surtout, ce sont les péripéties mystérieuses et rocambolesques qui plaisent autour d'un personnage comme lui.

Qu'il se fasse arrêter ou qu'on cherche à l'éliminer, qu'il se dissimule sous diverses identités ou des faciès variés, qu'il voyage ou s'installe dans un autre pays, rien n'est impossible puisqu'il s'agit d'Arsène Lupin. Même s'il est démasqué et pourchassé, accusé de crimes qu'il n'a pas commis lui qui ne tue pas, il est capable de s'adapter à toutes les situations, puisqu'il est Lupin. Ici il ne craint pas de rencontrer le général Lyautey et Clemenceau, n'est-il pas l'unique Arsène Lupin ?

Bien sûr, de belles jeunes femmes interviennent dans cette histoire, car notre héros est un séducteur. Notons encore un sympathique clin d'œil : un des protagonistes se présente sous le nom de Marius Jacob. Les initiés le savent, Maurice Leblanc se serait inspiré de cet authentique cambrioleur facétieux pour inventer son héros. Arsène Lupin est de retour : il ne reste plus aux lecteurs qu'à le suivre dans ses aventures mouvementées, énigmatiques et respectueuses de la tradition du roman populaire d'autrefois.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2017 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Angelilie 09/05/2017 19:37

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur pseudo.

Claude LE NOCHER 09/05/2017 20:02

Beaucoup de tendresse, et un brin de sensualité, de l'onirisme et de la poésie à découvrir chez Angelilie.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/