Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 08:55

Vers 1990, Sophie Delalande imagina naïvement que sa relation avec Sylvain Dufayet était une grande histoire d'amour. Alors âgée de vingt-cinq ans, fonctionnaire au ministère de l’Éducation Nationale, Sophie était une jeune femme "moyenne", plutôt quelconque. Que Sylvain, jeune homme séduisant et désinvolte, ne se soit intéressé à elle que pour vivre à ses crochets, squattant son appartement de la rue des Martyrs, cela ne vint pas à l'esprit de Sophie. Pourtant, dès qu'elle lui annonça être enceinte, Sylvain disparut vite de sa vie. Une rupture qu'elle surmonta sans trop de problèmes : à la naissance de sa fille Hortense, Sophie fut bien entourée par sa famille habitant en province.

Par la suite, la jeune mère se montra "exclusive" en élevant Hortense quasiment sans quiconque. Seule son amie Isabelle parut digne de confiance à Sophie. Sylvain se manifesta plus de deux ans après leur séparation, mais elle lui refusa tout contact avec Hortense. Il insista, rôda autour d'elles. Quand Sylvain fut interrogé par la police, il nia tout harcèlement. Et pourtant, le 11 mars 1993, il kidnappa leur fille Hortense, âgée de moins de trois ans. On ne les retrouva jamais. La mère et la sœur cadette de Sylvain furent interrogées. Elles ne savaient pas grand-chose de la vie privée de leur fils et frère. Selon elles, il n'avait rien d'un monstre égoïste. Sophie éprouva de la rancœur haineuse contre Emmanuelle Dufayet, la mère, qu'elle pensait menteuse.

Le commissaire Dupouy ne prit pas l'affaire de kidnapping à la légère. Ce policier mena une enquête sérieuse, mais sans succès. Plus tard, Sophie se heurta à des juges traitant le dossier, pas assez actifs selon elle. Au début, elle fut soutenue par un comité composé de collègues, qu'elle finit par rejeter. Les années passant, elle s'adressa à un détective privé – qui prétendit avoir une piste en Martinique, passa dans une émission de télé, fut escroquée par un voyant. Seule son amie Isabelle restait de bon conseil, certains proches se disant que cette dernière jouait un rôle obscur vis-à-vis de Sophie.

Vingt-deux ans après la disparition d'Hortense, le hasard provoque un miracle: c'est sans hésitation que Sophie reconnaît Hortense dans la rue. Malgré ce soudain et troublant bonheur, elle sait qu'elle ne doit rien brusquer. Elle commence par observer la jeune femme. Elle se prénomme Emmanuelle. Comme la mère de Sylvain, c'est donc un indice probant. Elle a beaucoup voyagé avec son père pendant son enfance et sa jeunesse, ce qui correspond également. Mais, pour Sophie, une obsession qui dure depuis plus de vingt ans peut engendrer les conditions d'un drame…

Jacques Expert : Hortense (Le Livre de Poche, 2017)

J’ai passé la soirée un peu en retrait, au fond du restaurant, dans un coin où elle ne servait pas, mais d’où j’ai pu l’observer tout à loisir. Je me repais de toutes ses apparitions. Dieu, qu’elle est belle et gracieuse ! A-t-elle remarqué la petite dame insignifiante, assise dans un coin mal éclairé de la salle ? Je n’ai pas intercepté le moindre regard dans ma direction. Il faut dire qu’elle n’a pas chômé. Elle est vaillante, ma fille !
[…] Bref, calée dans mon coin, où me sert une certaine Julia, une petite mignonne à croquer, bien qu’un peu trop maquillée à mon goût, je me régale de mon dîner sans rien perdre des faits et gestes de mon Hortense.
Je ne me lasse pas de l’admirer, fine, élégante, si jolie. Il faut que je me raisonne, que je me remémore sans cesse les recommandations d’Isabelle, pour ne pas céder au besoin qui me ronge de me lever et de lui révéler qui je suis. Et qui elle est.

C'est le genre de suspenses qui suscitent des opinions variées, contrastées. Désormais disponible chez Le Livre de Poche, ce roman s’adresse à celles et ceux qui apprécient le suspense psychologique. Ils se diront que le personnage de Sophie est non seulement crédible, mais quasi-calqué sur des cas réels de femmes privées de leur enfant. Qu'un kidnapping, une disparition, perturbent durablement une mère, c'est l'évidence. On peut compter sur Jacques Expert pour entretenir questions et doutes au fil du récit. Tout en évitant d'inutiles ambiances pesantes, la tonalité étant plutôt fluide et claire, au contraire.

Si la parole est le plus souvent laissée à Sophie (qui ne nous cache rien des détails), on nous présente aussi la version d'Emmanuelle, ainsi que des témoignages de gens qui ont été mêlés (parfois brièvement) à l'affaire. Ces dépositions "recadrent" les faits bruts, apportant un équilibre par rapport à la sympathie que peut nous inspirer la malheureuse Sophie. Grâce au savoir-faire de l'auteur et à tous ces ingrédients bien exploités, il ne reste plus qu'à savourer le résultat : un polar solide, de bon aloi !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2017 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 30/05/2017 20:10

Rebonjour M. Le Nocher,

( C'est plutôt secondaire, mais par coïncidence le lycée Jacques-Decour se situe aussi, avenue Trudaine, dans Paris 9ème, comme la rue des Martyrs. Et Jacques Decour fut un martyr de la Résistance. )

Vous connaissez Jacques Decour, de son vrai nom Daniel Decourdemanche, jeune professeur agrégé d'allemand et Résistant, à ce dernier titre fusillé par les Nazis à Suresnes le 30 mai 1942 il y a 75 ans aujourd'hui ?

Le site Executed Today rappelle son histoire :

http://www.executedtoday.com/2017/05/30/1942-jacques-decour/

Vous verrez les liens indiqués, et donc le texte original en français de la lettre de Jacques Decour à ses parents, écrite le matin de son exécution, figurant sur le site du lycée ( autrefois lycée Sainte-Barbe puis Rollin ) qui porte depuis la Libération en 1944 son nom :

http://lyc-jacques-decour.scola.ac-paris.fr/spip.php?article291

La dernière lettre de Jacques Decour
Le texte de la dernière lettre de Jacques Decour est celui de la lettre originale, don de Brigitte Decourdemanche aux Archives nationales

Samedi 30 mai 1942 - 6 h 45

Cordialement

Claude LE NOCHER 31/05/2017 17:07

Bonjour Philippe
Je ne me souvenais pas de Jacques Decour, je l'avoue. Lettre émouvante, ô combien !
Hélas, tant de gens n'ont retenu aucune leçon du passé. Je pense à ceux qui, en cas de guerre civile par exemple, croient qu'ils seront dans le camp des plus forts, des gagnants. Oui, ils causent des dégâts, des drames, tue des martyrs. Mais ils oublient l'Histoire, qui démontre que ceux-là finissent généralement par être exécutés.
Amitiés.

Philippe 30/05/2017 17:19

Bonjour M. Le Nocher,

Lisez cette chronique sur le site Jeunesse Lille 3 :

http://jeunesse.lille3.free.fr/article.php3?id_article=2248

Par : Élodie LOGLISCI
Le : vendredi 26 mai 2017

Comme la musique est bonne : 4 histoires sur la santé par la musique, Thierry Heuninck et Mathieu De Muizon ill.

Cordialement

Claude LE NOCHER 30/05/2017 17:27

Bonjour Philippe
Un livre qui incite les enfants à l'ouverture d'esprit, à la tolérance. La musique adoucit les moeurs, dit-on. Souhaitons que ce soit encore vrai à notre époque.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/