Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 04:55

Habitant Quimper, la policière Mary Lester est de longue date en poste au commissariat de cette ville, en Finistère-sud. Au besoin, elle sillonne la Bretagne et la Côte Atlantique, pour mener à bien les enquêtes dont elle est chargée. Son supérieur confie souvent à Mary des affaires sensibles, demandant autant de doigté que d’efficacité. Son partenaire habituel est le costaud policier Fortin, sur lequel elle peut s’appuyer en toute confiance. Il arrive que ses missions apparaissent moins compliquées, tout en exigeant de la diplomatie. C’est le cas quand, sur la demande de la juge Laurier, Mary se rend à Dinard (Ille-et-Vilaine). Elle procède à l’arrestation de Mme Béatrice Bonnadieu, avant de la transférer à Quimper.

Épouse d’un mari qui grenouilla longtemps dans les hautes sphères de l’État, la suspecte est une quinquagénaire à l’allure fragile. M.Bonnadieu est lui-même diminué, en fauteuil roulant, vivotant dans leur belle villa de Dinard. Elle est soupçonnée du meurtre du neveu de son mari. Âgé de trente-cinq ans, cet Anthony Lemercier a été empoisonné à l’arsenic. Bien qu’existent de fortes présomptions comme Béatrice Bonnadieu, Mary Lester n’est pas convaincue. Il estime préférable de faire hospitaliser la suspecte, et de protéger le dossier de l’affaire Lemercier – auquel un de ses collègues portait trop d’intérêt. La juge Laurier admet l’argumentaire de Mary et relâche Mme Bonnadieu, qui regagne bien vite Dinard.

Sachant que ses confrères de la gendarmerie en resteront là, Mary Lester doit mener une contre-enquête. Toujours rebelle, pas question pour elle de se plier à l’autoritarisme de la juge Laurier. Plutôt que le brave Fortin, c’est Gertrude Le Quintrec qui accompagne Mary à Dinard. Elle considère que sa collègue policière Gertrude est suffisamment aguerrie pour cette mission. D’emblée, Mary comprend qu’elle ne pourra pas faire confiance à Nazelier, l’hypocrite commissaire dinardais. Bien que d’aspect passif dans son bureau insalubre, le policier Bernoin pourra s’avérer d’une aide précieuse. Il est quelque peu aigri, mais plutôt compétent. Quant à l’avocat du couple Bonnadieu, il ne souhaite pas entraver l’enquête.

Une nouvelle autopsie de Lemercier révèle que l’action de l’arsenic n’a pas forcément causé le décès du neveu de Bonnadieu. Pendant ce temps, Bernoin se renseigne sur toute la faune qui gravitait autour de la victime. Béatrice Bonnadieu admet qu’elle rencontra, peu avant sa mort, le neveu de son mari dans une auberge de Saint-Lunaire. Ça pourrait aggraver son cas. Mary s’aperçoit que le commissaire Nazelier est proche – même s’il s’en défend – d’un nommé Antonio Morelli, douteux homme d’affaires du secteur. Ce dernier n’est-il pas du genre à avoir des hommes de mains prêts pour divers mauvais coups ? Il se peut que P’tit Lou, le meilleur écailler de la Côte d’Émeraude, ait son mot à dire. Quand la situation du couple Bonnadieu empire, pas facile pour Mary de dénouer les fils de cette sombre affaire…

Jean Failler : Mary Lester et la mystérieuse affaire Bonnadieu (Éditions du Palémon, 2017)

Elles suivirent le majordome jusqu’à ce grand salon que Mary avait déjà vu lors de sa première intervention dans la maison. Cette fois, il n’y régnait pas la tension dramatique qui lui avait laissé une si mauvaise impression lors de la mise en garde à vue de Madame Bonnadieu.
Monsieur Bonnadieu reposait toujours dans son fauteuil roulant, un plaid sur les genoux. Sa femme se tenait debout derrière lui et maître Lessard, le célèbre avocat, consultait des documents posés sur le beau bureau d’acajou. C’était un homme d’une cinquantaine d’années, dont les cheveux mi-longs étaient coiffés avec soin. Il était vêtu d’un complet gris foncé et portait un nœud papillon rouge sombre sur une chemise blanche.
En voyant Mary, madame Bonnadieu serra ses deux poings sur son cœur, comme pour tenter de maîtriser une émotion trop forte…

Depuis “Les bruines de Lanester” et “Les diamants de l’archiduc”, ses toutes premières investigations, elle a vécu de nombreuses aventures, la téméraire Mary Lester ! Elle n’a jamais craint de se colleter avec des personnages haut-placés, d’affronter des malfaisants de toutes espèces. Cela tient en grande partie à son univers personnel, lui apportant un bel équilibre. Entre sa voisine-cuisinière Amandine Trépon et son supérieur le commissaire Lucien Fabien, sans oublier le solide Jipé Fortin et autres collègues sérieux, la quimpéroise possède de bons repères. Si la dynamique Mary Lester est une fonceuse, elle sait aussi faire preuve de compassion, de bienveillance et, bien sûr, de réflexion. Mary se trompe rarement sur le caractère de ses interlocuteurs, surtout les faux-jetons et les malsains.

La caractéristique principale des enquêtes de Mary Lester, c’est la fluidité narrative. La tonalité du récit se veut familière, quotidienne, sans précipitation. Car, aussi intrépide soit-elle, cette policière n’est pas une "super-héroïne". Il s’agit d’une jeune femme ordinaire, pas du tout prétentieuse, qui fait consciencieusement son métier, en toute justice. En cela, elle est héritière d’une longue lignée d’enquêteurs de polars qui, depuis le commissaire Maigret, n’ont pour but que de comprendre les faits, déterrer les secrets, établir la vérité. On suit donc volontiers Mary Lester dans les méandres de cette sympathique histoire, en deux tomes.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2017 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 21/05/2017 02:18

Rebonjour M. Le Nocher,

Je me doute que vous avez déjà lu et vu des photos sur ce triste et mémorable événement -
au point que de nos jours c'est encore la référence pour mesurer les niveaux d'inondations -
, mais voyez le nouvel article du site Rare Historical Photos, que je mentionne souvent, mais qui ne parle pas si fréquemment de ma ville natale. C'est le cas ici.

http://rarehistoricalphotos.com/paris-flood-1910/

When Paris flooded, 1910

Cordialement

Claude LE NOCHER 21/05/2017 10:12

Ah, Venise, quelle belle ville !

Philippe 20/05/2017 15:55

Bonjour M. Le Nocher,

A propos des éditions du Palémon, j'ai vu dans le CNEWS Matin ( ex-Direct Matin ), le quotidien ( du lundi au vendredi ) gratuit qu'on trouve dans le métro parisien, d'il y a quelques jours un article sur Gérard Chevalier.
Je me souviens que vous aviez parlé de ce comédien dans un commentaire il y a déjà assez longtemps.
Il a par exemple interprété le rôle de Ferracci ( qui a vraiment existé ) dans le feuilleton des années 1970 " La Cloche tibétaine " ( avec notamment Gilles Béhat, Coluche, Philippe Léotard ) qui racontait l'histoire de la Croisière Jaune organisée par André Citroën en 1931-1932 afin de démontrer la fiabilité des voitures autochenilles.
Sujet aussi entre autres d'un livre de Jacques Wolgensinger ( 1970 ).
Feuilleton dont le dernier épisode reproduit la phrase ( à méditer ) : " Tout ce qui s'est fait de grand dans le monde s'est fait au nom d'espérances exagérées. " ( Jules Verne )
C'est en regardant ce feuilleton que, je pense pouvoir le supposer, beaucoup de personnes y compris moi, entendent parler pour la première fois du père Pierre Teilhard de Chardin qui y apparaît. Eminent sinologue, mort à New York en 1955, qui participa donc à la Croisière Jaune, dans le groupe Chine dirigé par Victor Point qui malheureusement dans la réalité se suicidera d'une balle dans la tête ( l'autre groupe étant Pamir, dirigé par Georges-Marie Haardt qui mourra en 1932 en ayant entrepris un autre voyage, et non pas comme dans le feuilleton sur la route du retour de la Croisière Jaune ). Il avait été brancardier pendant la Première Guerre mondiale.
Ce n'est pas montré dans le feuilleton, mais notons que Reza Pahlavi, futur dernier Shah d'Iran qui sera renversé en 1979, était adolescent en 1931 et vit passer la Croisière Jaune.

Pour en revenir à Gérard Chevalier, M. Le Nocher, l'article disait qu'en plus d'être comédien il est aussi auteur, et entre autres d'une série de polars aux éditions du Palémon, dont le héros enquêteur est un chat.
Je suppose que vous le savez, avez-vous déjà lu l'un de ces titres ?

Par ailleurs, je sais que vous dormez à cette heure-là, mais hier vendredi 19 mai sur France 2 vers 2 heures du matin le numéro de l'émission " Visites privées " de Stéphane Bern avait pour sujet " Bretons et fiers de l'être " .
Avec Irène Frain comme invitée.
Je me souviens d'une phrase : " Madame Frain, qui a été professeur à ( tel collège ou lycée de Bretagne dont j'avoue avoir oublié le nom ) est charmante mais un peu saoûlante. " ( c'est vous-même l'auteur de cette citation ) .
J'imagine que vous avez déjà eu l'occasion de rencontrer Irène Frain ?

Cordialement

Claude LE NOCHER 20/05/2017 16:21

Bonjour Philippe
En effet, Gérard Chevalier joua dans cet excellent feuilleton. J'avais lu, avant sa diffusion, le livre de Jacques Wolgensinger, publié (sauf erreur de mémoire) dans la coll.Plein Vent chez Robert Laffont. Retraité, Gérard Chevalier vit en Bretagne et il est publié aux Ed.du Palémon. Je n'ai pas lu ses romans, car je ne peux pas tout lire, très simplement. Mon rythme de lecture est élevé, mais pas au point d'en ingurgiter deux ou trois par jour.
Irène Frain, qui fut un temps professeur à Lorient, est une excellente ambassadrice de la Bretagne, tout comme Yann Quéffelec. Comme je ne veux pas d'ennuis, en ces temps de grande susceptibilité, je précise que la formule citée approximativement "[elle] est charmante mais un peu soûlante" émanait d'une tierce personne qui respectait Mme Frain et n'insistait pas sur un côté peut-être éventuellement soulant, ce qualificatif étant plus sûrement synonyme d'enthousiaste.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/