Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 04:55

Elmore Leonard (1925-2013) fut un des écrivains les plus respectés aux États-Unis. Il publia une cinquantaine de romans et de recueils de nouvelles. Une bonne partie de ses titres furent adaptés au cinéma et à la télévision. Il fut aussi habile dans les histoires de type western que dans les intrigues policières et les romans noirs. Ce recueil présente les toutes premières nouvelles, inédites, d’Elmore Leonard. Perfectionniste, il l’est déjà dans ces textes construits et écrits. Talent et inventivité ne suffisent pas, il en est conscient et donne sa propre tonalité aux récits. Certes, il progressera beaucoup au fil de ses romans à venir, mais ces huit nouvelles témoignent de sacrées capacités d’auteur.

Elmore Leonard : Charlie Martz et autres histoires (Rivages/Noir 2017) – Inédit –

Charlie Martz – Quand à l’époque du Far-West, un étranger arrive à cheval dans une petite bourgade, c’est sûrement qu’il a des comptes à régler. Le barman du saloon et Smitty l’Allemand renseignent volontiers cet inconnu. Il dit s’appeler Billy, et qu’il a déjà naguère rencontré Charlie Martz. Ici à Mesilla, on trouve que Charlie n’est pas très efficace pour faire respecter la Loi. Mais qui sait ce que réserve le proche avenir ?

Un, horizontal – Vivotant au Mexique, Stan Ellis est revenu dans la région de Detroit pour s’occuper de son frère cadet Cliff. Celui-ci s’était acoquiné avec la mafia, qui a fini par tenter de le supprimer. Aigri, il s’alcoolise, végétant en fauteuil roulant. Stan a la mauvaise idée de provoquer le caïd Marty Carrito. Ce dernier et son sbire Buddy ne sont pas de ceux qu’on impressionne si facilement. Il serait préférable que Stan et Cliff quittent au plus tôt le secteur, avant que l’ambiance y devienne mortifère.

… Je ne voyais pas comment cela pourrait arranger les choses que j’aille trouver la police. Pour eux, [Cliff] n’était qu’un criminel qui avait récolté ce qu’il méritait. Si celui qui lui avait fait ça était arrêté, il se retrouverait libre comme l’air avant que vingt-quatre heures ne se soient écoulées. Aucune preuve. Une douzaine de types déclareraient sous serment qu’ils buvaient une bière en sa compagnie à l’instant précis où Cliff avait servi de cible. Si quelque chose pouvait être fait, il allait falloir que ce soit par moi. Je ne m’illusionnais pas au point de croire que j’allais anéantir l’organisation toute entière, ni même la branche de Detroit, mais il y en avait un qui allait payer. Celui qui avait décrété que Cliff n’était plus indispensable.

Arma Virumque Cano – Harry Myrold est exaspéré par la circulation urbaine à Detroit, en ces années 1950. Rentrant chez lui, il prend dans son automobile une jeune auto-stoppeuse. Cette étudiante a environ l’âge de sa propre fille. Réminiscence scolaire, un vers en latin lui revient en mémoire. Peut-être le latin l’a-t-il aidé pour sa réussite sociale. Généreusement, il fait un détour pour amener sa passagère près de chez elle.

Le Cow-boy – Au temps du Far-West, Chick Williams est un cow-boy de dix-sept ans. Se disant un peu plus âgé, ce jeune prétend posséder une certaine maturité. Ce dont doute fortement son collègue Ace, qui a une douzaine d’années de plus que lui. À la "cantina" du village, Chick rencontre la belle Luz. Pour lui, c’est le coup de foudre immédiat. Il imagine un futur en rose avec la jolie petite Mexicaine. Chick n’a qu’une hâte, la revoir très vite.

La coupe italienne – Elaine et Roy sont mariés depuis sept ans. Adepte du sport, Roy a une fâcheuse tendance à confondre compétition et rivalité. Y compris face à son voisin Grady, époux d’Inez. Ce soir-là, ce n’est pas la nouvelle coupe de cheveux d’Elaine qui calmera son irritabilité. Surtout que, par ailleurs, Grady est nettement mieux placé que lui pour devenir président du club de bowling. Encore une humiliation pour Roy…

Confession – En Arizona, à l’époque du Far-West. Un anonyme offre plus de trois mille dollars au père Schwinn. Voilà qui lui sera bien utile pour son église Saint-Antoine. Mais cette grosse somme n’a rien d’un miracle. C’est probablement le butin d’un braquage qui a causé un blessé grave dans les environs. Le prêtre se renseigne au relais des diligences d’Al Rindo, auquel appartenait l’argent dérobé. Oui, ces trois mille dollars seraient la propriété de Rindo. Deux des trois complices ont la ferme intention de récupérer le magot, laissé au père Schwinn par leur comparse. Que ce soit par le chantage, par la menace, par l’affrontement direct. Le prêtre cherche la meilleure solution…

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Polar_2017 Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Philippe 18/06/2017 17:37

Bonjour M. Le Nocher,

Je sais que vous n'êtes pas toujurs attiré par les remakes, mais voyez.

D'abord l'original sur le site Rare Historical Photos un article sur une scène du lever de drapeau et défilé des Horse Guards à Buckingam Palace, Londres, en 1970 :

http://rarehistoricalphotos.com/guard-of-honor-passes-out-as-queen-elizabeth-ii-rides-past-during-the-trooping-the-color-parade-1970/

A guard of honor passes out as Queen Elizabeth II rides past during the Trooping the Colour parade, 1970

Puis le remake, qui vient d'avoir lieu hier :

http://www.leparisien.fr/insolite/video-royaume-uni-cinq-gardes-s-evanouissent-en-pleine-ceremonie-officielle-17-06-2017-7060440.php

VIDEO. Royaume-Uni : cinq gardes s'évanouissent en pleine cérémonie officielle
Insolite 17 juin 2017, 19h47

Avec la vidéo en ligne :

VIDEO : Soldiers faint in the heat during Trooping the Colour ceremony

Cordialement

Claude LE NOCHER 19/06/2017 15:49

Bonjour Philippe
Je parlais récemment avec quelqu'un de ces "cercles celtiques" où danseurs et danseuses se produisent dans des tenues d'époques anciennes (ou inspirées de ces vêtements), lourdes et chaudes comme l'étaient les habits d'autrefois. Ces gens ont du mérite. C'est assez comparable aux Horse Guards. Je n'ai vu en vrai qu'une relève de la garde à Londres, mais pas à Buckingham. Moins spectaculaire, mais aussi strict.
Chez moi, il fait dans les 30 degrés de chaleur depuis plusieurs jours (et ça ne baisse guère la nuit). Mais un simple avertissement d'une éventuelle canicule, selon les autorités et Météo France. Je les maudis, ces crétins, autant que je maudis cette chaleur intenable.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/