Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 04:55
Fred Vargas, de la musique populaire aux crimes mystérieux

Il y a mille manière de parler du polar. Dans son numéro du 6 août 2017, Le Figaro Madame s’intéressait à Fred Vargas. On y évoquait son nouveau suspense, Quand sort la recluse (Flammarion, 2017), et certains détails de sa vie. Personne ne contestera le talent de Fred Vargas, ni même la qualité de cet article signé Minh Tran Huy. Par contre, on notera avec le sourire un aspect amusant. À savoir, le titre de l’article : Fred Vargas : J’écris des romans policiers parce que j’ai renoncé à l’accordéon”. Diable, voilà donc le secret intime de cette romancière ? Non, cela ne tient qu’en quelques lignes : « En fait, j’ai commencé à écrire des romans policiers parce que j’ai renoncé à l’accordéon. J’ai toujours eu une passion pour cet instrument. J’en avais un petit que je transportais avec moi à l’université et dont je jouais entre les cours. C’était lui, mon chemin de traverse qui me changeait de l’archéozoologie. Au bout de dix ans, j’ai arrêté car j’ai compris que je n’étais pas assez douée. L’écriture de romans policiers a pris le relais, avec l’idée que l’accordéon est le mauvais garçon de l’orchestre, et le roman policier le mauvais garçon de la littérature…»

France Dimanche (dont les rédacteurs sont très habiles) a repris cette information, sous le titre : “Fred Vargas : Elle rêvait d’être Yvette Horner”. En précisant dans cet article, qui reprend le passage ci-dessus : “Oui, vous avez bien lu ! Fred Vargas se rêvait en Yvette Horner, écumant les bals musette, plutôt qu’en Marguerite Duras dédicaçant ses œuvres au Salon du Livre.” Sans oublier la conclusion de ce texte : “Mais l’auteure ne dit pas si elle écrit en écoutant Aimable et son accordéon.” En réalité, elle ne cite aucun musicien. Certes, l’excellente Fred Vargas est une auteure populaire, comme l’instrument de musique en question. Et il n’y a pas à rougir de guincher sur des airs d’André Verchuren, Jo Privat ou d’Édouard Duleu. On pourrait leur préférer Marcel Azzola, qui accompagna les grands noms de la chanson française. Mais qu’il faille parler d’accordéon (dans les titres d’articles) pour évoquer une romancière de polar, surprenant non ? Gardons le sens de l’humour…

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Infos et évènements
commenter cet article

commentaires

Philippe 05/09/2017 00:10

Bonjour M. Le Nocher,

Précisons, chacun n'étant pas familier avec les prénoms vietnamiens, que Minh Tran Huy est une femme. Une journaliste du Magazine littéraire entre autre.
Il y a quelques mois j'ai acheté son livre " Les Ecrivains et le fait divers ; Une Autre histoire de la littérature " , paru en avril et, coïncidence ou pas, également chez Flammarion.

Cordialement

Claude LE NOCHER 05/09/2017 06:37

Bonjour Philippe
Entre auteures publiées chez Flammarion, il est sans doute plus facile d'entrer en contact.
Ah, les faits divers inspirant la littérature, toute une histoire, en effet. Du moins, au temps où n'émergeaient que le plus spectaculaires affaires. Aujourd'hui, nous en sommes abreuvés quotidiennement. Notons qu'elle évoque "L'adversaire", parmi les sujets récents et "inspirants".
Amitiés.

Willow 04/09/2017 18:40

Si Fred Fargas jouait de l’accordéon, il existe l’accord d’ León Polar ;O))

https://www.youtube.com/watch?v=9_YxhMvNsvA

Claude LE NOCHER 04/09/2017 20:08

Merci Willow
Bien que je ne maîtrise pas l'espagnol, belle histoire d'amour de seniors entre un sourdingue et une miro...
Amitiés.

max 04/09/2017 10:07

Bonjour Claude,

“Quand sort la recluse” est très bon, même si ce n'est pas le meilleur Vargas.
Un auteur que j'ai failli manquer après avoir lu il y a longtemps "Les jeux de l'amour et du hasard", pas terrible. Du coup, j'ai laissé de côté Fred Vargas pendant des années, avant de lire "Pars vite et reviens tard". Depuis, tout lu.
Amicalement,
Max

Claude LE NOCHER 04/09/2017 20:03

Bonjour Max
J'ai longtemps suivi le commissaire Adamsberg. J'aimais l'identifier physiquement au comédien Lambert Wilson (ce ne fut pas lui qui l'incarna au cinéma). J'ai fait l'impasse sur les derniers Fred Vargas, sûrement pas à cause de la qualité, mais faute de pouvoir tout lire.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/