Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 04:55

Le policier Franck Bostik est depuis peu en poste à Autun, sous-préfecture de Saône-et-Loire. Venu de Paris, il connaissait déjà bien cette petite ville de quatorze mille habitants. À cause d’une affaire trouble, Bostik a été suspendu de son grade d’OPJ, se retrouvant quasiment flic de base. Par ailleurs, ça ne fonctionnait plus vraiment avec sa compagne Cécile. Néanmoins, il reste proche de leur amie Anaïs, une ex-junkie qui garde un mode de vie quelque peu marginal. Ici, dans le Morvan, on est au cœur des vestiges remontant à l’époque gallo-romaine. Autun fut jadis la capitale des Ẻduens, non loin du Mont-Beuvray et du site archéologique de Bibracte, métropole à l’époque des Romains. L’endroit se visite et on continue à effectuer des fouilles dans ses environs.

La disparition inquiétante d’une adolescente de quinze ans a été signalée lors d’un voyage organisé à Bibracte. Originaire de Tchéquie, installée avec sa famille à Calais, Kamilla n’a pas le profil d’une fugueuse. Sa sœur jumelle Hana est restée dans la région, avec une accompagnatrice de leur groupe. Par manque d’effectifs, c’est Franck Bostik qui est chargé de démêler cette histoire. Dès le lendemain, il se rend à Bibracte. Une des archéologues présentes sur le chantier de fouilles n’est autre qu’Olivia, qu’il a connu naguère. Elle va lui faciliter les constatations, le directeur du site se montrant assez hostile car la disparition perturbe les activités autour de Bibracte. C’est dans la forêt proche que le policier trouve le cadavre de la jeune Kamilla. Le SRPJ de Dijon s’occupera de l’enquête technique.

Il n’est pas absurde de supposer que la mort de l’ado ait un rapport avec trois cas de viols s’étant produits récemment dans le secteur. Bostik contacte une institutrice qui fut ainsi agressée, mais qui réussit à éviter le pire. Il fait bientôt la connaissance de Jeff, un ancien baroudeur belge. Il s’avère très coopératif, même si son environnement incite à se poser des questions. Il n’est pas exactement archéologue fouilleur amateur comme on le pense, mais possède des raisons personnelles d’examiner les terrains près de Bibracte. Bien qu’un suspect soit signalé, il ne correspond pas dans le cas de Kamilla. Par contre, son avocat a un autre nom de pervers à proposer.

Toujours très recherchés par des collectionneurs, les vestiges datant de l’ère gallo-romaine font l’objet d’un trafic difficile à contrôler. Ce que confirme un expert, déplorant que peu d’efforts soient faits pour traquer les pilleurs. Un casque gaulois a même été volé au musée de Bibracte, les jours derniers. Le policier se rend dans une foire réunissant des numismates, présentant peut-être une majorité de pièces sans valeur. Un vendeur de détecteurs de métaux s’y trouvant pourrait figurer parmi les suspects. Quand se produit une nouvelle disparition, ça signifie probablement que le criminel veut éliminer les témoins éventuels. Obstiné, Bostik persévère dans ses investigations…

Laurent Rivière : La diagonale du loup (Éd.du Toucan, 2017) — Coup de cœur —

Il suffit d’un quart d’heure aux archéologues pour déterminer l’origine sociale d’un squelette découvert dans une fosse. Le travail aux champs explique l’usure des rotules et des hanches, l’état des dents détermine la nature des aliments absorbés, riches ou pauvres en viande. Moi, il m’a fallu moins d’une minute pour retracer le calvaire de Kamilla. Sa langue avait gonflé et ne trouvait plus de place dans la bouche. Ses lèvres s’étaient mordues. La jeune fille avait été étranglée. Sur son cou, le sillon laissé par une corde était facilement reconnaissable, plus bas que lors d’une pendaison, il était moins marqué également, un étranglement étant plus bref. Des ecchymoses cervicales digitiformes prouvaient que l’homme avait d’abord essayé de l’étrangler à mains nues…

Il est probable que les charmes du Parc naturel régional du Morvan soient mal connus de beaucoup de nos compatriotes. “Ici, si tu ne possèdes pas un minimum de connaissances sur la culture celte, tu ne vois rien d’autre qu’une forêt” explique l’archéologue Olivia, qui ressent un certain aura de mystère planant sur la région de Bibracte. S’il s’agit là d’un territoire moins peuplé que la moyenne nationale, il reste caractéristique des régions françaises. Entre ruralité et petites villes, c’est la vie normale qui inspire l’ambiance de ce roman. Non sans évoquer le riche aspect historique de ce secteur géographique, bien sûr. On y croisera de gens plus ou moins ordinaires, y compris dans l’entourage du héros, mais également quelques personnages carrément singuliers.

Les facettes sociologiques ou documentées peuvent se rapprocher du roman noir. La forme choisie est celle du roman d’enquête. Au-delà de la fluidité du récit, atout déjà essentiel, c’est le réalisme naturel des protagonistes et des lieux qui offre une magnifique crédibilité à cette intrigue. Tout semble issu du quotidien, les réactions de chacun sont justes, ainsi que l’état d’esprit du policier Franck Bostik. Sa vie privée est esquissée, mais l’affaire en cours est prioritaire. Sur le terrain, il cherche des éléments, avance à bon rythme mais sans précipitation inutile. Il ne s’attarde pas sur les hypothèses, s’en tenant aux faits. Ce genre d’enquête policière, d’une lecture extrêmement agréable, s’inscrit dans la plus belle des traditions du polar. Laurent Rivière ne manque pas de talent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe 24/09/2017 06:15

Rebonjour M. Le Nocher,

Un ouvrage consacré au Black Museum :

Dark Secrets of the Black Museum 1835-1985
Gordon Honeycomb
John Blake Publishing Ltd, 2014
( Edition originale sous le titre : Murders of the Black Museum, 2009 )

The Crime Museum of New Scotland Yard - invariably known as 'the Black Museum' - houses a remarkable collection of exhibits connected with the most notorious crimes in British history. Gordon Honeycombe was granted privileged access to classified records, and reveals in this book the secrets of twenty British murders between 1835-1985. The author's painstaking research, which reaches beyond the Black Museum to other archives, as well as contemporary newspapers and similar accounts, allows him to give searching detailed accounts of murders and manslaughter committed by such infamous characters as William Palmer, Charles Peace, Donald Nielsen (the 'Black Panther'), the serial killer Dennis Nielsen, and Ruth Ellis, the last woman to be hanged in Britain. Here too are the political assassination of the Bulgarian writer Georgi Markov, and the murder by IRA bomb of four soldiers of the Household Cavalry in Hyde Park, in a work that provides a fascinating, if uncomfortable, insight into the minds and methods of those who practise murder.

Je cite ce livre aussi parce qu'il y a un chapitre, lisible ici en ligne dans son intégralité, qui raconte l'histoire du meurtre d'Alec de Antiquis :

( Taper " Alec de Antiquis " dans un moteur de recherche et trouver le lien :

Murder of the Black Museum - The Dark Secrets Behind A Hundred Years ...

https://books.google.fr/books?isbn=1843584417 - Traduire cette page
Gordon Honeycombe - 2011 - ‎Aperçu - ‎Autres éditions
This is the ultimate guide to the most incredible crimes ever committed, featuring contemporary photographs never seen outside Scotland Yard. • Closely researched and objective, this book is a fascinating guide to murder and a grim ...

Murder of the Black Museum - The Dark Secrets Behind A Hundred Years ...
https://books.google.fr/books?isbn=1843584417 - Traduire cette page
Gordon Honeycombe - 2011 - ‎True Crime
Chance plays as large a part in murder as in life, and it was pure chance that motor mechanic Alec de Antiquis happened to be riding on a motorcycle along ...

https://books.google.fr/books?id=ydH_AQAAQBAJ&pg=PT327&lpg=PT327&dq=alec+de+antiquis&source=bl&ots=Klr0Auv9h0&sig=aDIudJzSLBl_MIYPjfkNQ63Nto8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjmidqk8bzWAhVSaVAKHW8pDIE4ChDoAQhIMAU#v=onepage&q=alec%20de%20antiquis&f=false

Vous verrez en fin de chapitre que Sir Bernard Spilsbury, considéré en son temps comme le meilleur expert en médecine légale de Grande-Bretagne, mais très controversé pour ses méthodes de travail et probablement à la source d'erreurs judiciaires y compris ayant contribué à l'exécution d'innocents, se suicida deux mois après la pendaison de Jenkins et Geraghty, en ouvrant le monoxyde de carbone.

Cordialement

Claude LE NOCHER 24/09/2017 20:06

Bonjour Philippe
L'affaire Alec de Antiquis, c'est le drame de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment, face à une situation où la nervosité fait parler les armes. Ce qui n'excuse rien, bien sûr. Quant à ce curieux nom de famille, Antiquis, il est beaucoup moins latin qu'on pourrait le penser.
Amitiés.

Philippe 24/09/2017 03:57

Bonjour M. Le Nocher,

Voyez cet article.
C'est un fait divers réel qui a eu lieu à Londres en 1947 et qui rappelle à mon sens la tonalité des romans de Gordon Ferris que vous chroniquez.
Une histoire tristement banale d'un braquage de joaillerie qui tourna mal car les braqueurs, ayant fui la joaillerie sans faire de morts, se heurtèrent à un courageux passant et le tuèrent. Deux d'entre eux, Jenkins et Geraghty, furent pendus, le troisième, Holt, pénalement tout aussi coupable, n'échappant à la pendaison que parce que plus jeune et en-dessous de l'âge minimum légal pour pouvoir être condamné à mort.
Cette affaire est remarquable en ce qu'elle fit intervenir des professionnels chacun une pointure dans son domaine. Dont le bourreau Albert Pierrepoint - le revoilà après " Le Club des pendus " de Tony Parsons - qui fut celui qui pendit les deux condamnés.

http://murderiseverywhere.blogspot.fr/2013/03/guest-author-tony-broadbent-part-two.html

However, the de Antiquis Affair also brought together a number of unique personalities—all of whom were famous in their own right. Among them, the pioneering forensic pathologist, Sir Bernard Spilsbury; the crusading Fleet Street journalist, Duncan Webb; hangman, Albert Pierrepoint; and, of course, Scotland Yard’s very own Detective Superintendent Robert Fabian. Fabian’s matchless detective work—and leadership—led to the creation of the hit television series 'Fabian of the Yard’, which later inspired the classic film, 'The Blue Lamp'—a huge box office success starring Dirk Bogarde and Jack Warner. And that film—in turn—then gave rise to one of England’s longest running police procedural television series: Dixon of Dock Green.

The de Antiquis Affair touched British popular culture as few murders and murderers have done—save perhaps for London’s grim catalogue of serial killers such as Jack the Ripper, John Reginald Christie, and John George Hague—but in many regards—it remains unique in the annals of London crime.

There is, of course, much, much more to The de Antiquis Affair and all the many individuals who played a part in it—and for any Murder Everywhere reader interested in delving deeper into the crime, I can’t recommend Paul Willetts’s wonderful book North Soho 999 highly enough—it’s a brilliant tour de force—much of it cold, hard fact—but it reads like an out-and-out, unabashed thriller.

Vous remarquerez que ce site Murder Is Everywhere ( là je ne prends pas le temps de regarder si vous le connaissez peut-être déjà en l'ayant mis dans vos liens )
http://murderiseverywhere.blogspot.fr/
présente des auteurs de diverses régions du monde, chacun ayant son site indiqué. Avec des histoires criminelles réelles ou fictives selon les auteurs.

Cordialement

Claude LE NOCHER 24/09/2017 06:29

Bonjour Philippe
Je retiens, au sujet du site que vous indiquez, une des romancières évoquées : Cara Black. Elle est l'auteure d'une quinzaine de romans ayant pour décor des quartiers parisiens. Or, à part deux de ces titres, l'un se passant dans le Marais et l'autre dans le Sentier, pas d'autres traduction en français.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cara_Black_(%C3%A9crivain)
J'ignore quelle est la qualité de ces suspenses, mais il est surprenant qu'aucun grand éditeur ne s'y soit intéressé chez nous.
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/