Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 10:32

Patricia Parry : « Petits arrangements avec l’infâme »

(Seuil, 2007)


Psychologue à Toulouse, Antoine Le Tellier vit séparé de son épouse Anne, aussi médecin, et de leur fille Adèle. De garde aux urgences, Antoine doit prendre en charge Khaled Addad, 18 ans. Il vient de tuer sa sœur Meriem. 08-PARRY-2007.JPGLe jeune homme est perturbé par des hallucinations, trois rêves morbides qu'il ne peut expliquer. Antoine demande qu’il soit placé dans son service. Aînée des enfants Haddad, Selma est une jeune femme volontaire. Elle ne croit pas en la culpabilité de son frère. Pour Anne et Antoine, les rêves de Khaled peuvent correspondre à un récent meurtre, où l'intolérance religieuse serait en cause. Mais ces cauchemars rappellent des cas bien plus anciens. Des points communs avec les affaires Calas et Sirven, dénoncées au dix-huitième siècle par Voltaire, semblent avérés. L’affaire Emmanuel Faure, pareillement accusé du meurtre de sa sœur à cause de ses choix religieux, remonte à la même époque. La politicienne Catherine Trinquier-David, et Mélanie Nègre, directrice d’un établissement d’accueil pour jeunes femmes (“Le Foyer”), accusent férocement Khaled. Habituée du service d'Antoine, Nadia était une des protégées de Mme Nègre. Elle a été assassinée à son tour, alors que Khaled est en fuite. Le jeune homme finit par se réfugier chez Antoine.

Avant que dégénère le climat déjà malsain, il faut contrer Trinquier-David et Mme Nègre. Antoine fait appel à la séduisante intellectuelle Françoise Orteva. Devenir un nouveau Voltaire, l'idée lui plait. En ce temps-là, des Dames Noires jouèrent un rôle néfaste dans l’affaire Faure. Est-il possible que cette ligue existe encore, manipulant le cas Khaled ? Tandis que des troubles agitent la population, Françoise Orteva est prête à affronter Trinquier-David à la télévision. Soutenu par Anne, Antoine n'est pas au bout de ses découvertes...

"Écraser l’infâme" répétait Voltaire : combattre l’intolérance, sous toutes ses formes, reste un éternel combat. Si le récit est bien documenté, il s'agit avant tout d'une intrigue aussi tortueuse que captivante. Les faits du dix-huitième siècle sont évoqués à travers une narration épistolaire qui sonne juste. Psychologue elle-même, Patricia Parry met en scène un “collègue” très convaincant.

© Claude Le Nocher

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Coups de Cœur
commenter cet article

commentaires

Alain 17/03/2008 22:18

Un roman super. J'ai réalisé une interview de l'auteure...

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/