Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 15:55

Un héros populaire : VIC St VAL

Vic St Val fut un héros très populaire des années 1970. Il vécut une soixantaine d'aventures. Il s'agissait de romans d'action, avec tout le savoir-faire de leur auteur, G.Morris-Dumoulin. Mais de nombreux sujets de société (sectes et manipulations, en particulier) et des questions sur l'avenir de la planète y étaient aussi abordés. Sans doute le monde dans lequel nous vivons a-t-il évolué depuis, mais il n'est pas sans intérêt de relire certains de ces romans. Voici une sélection de trois romans de la série Vic St Val.


« Course au suicide »

Le C.S.P.J. – Comité de Salut Planétaire pour et par la Jeunesse – a largement et publiquement prévenu les autorités de tous les pays pratiquant le surarmement : « Mort aux marchands de morts ! » Ils ont une année pour réduire et détruire les effrayants stocks d’armes qui menacent notre planète. Ce Comité ne veut pas d’un monde en sursis, en survie. Il veut imposer la paix dans le monde, par la destruction totale des armes… Un ultimatum que tous les dirigeants des pays en causes négligent. « Bonne apathie, messieurs ! » Vic St Val et ses amis du WISP (World Institute of Statistics for Peace) ont, eux, retenu la date un an plus tard. Ils représentent un organisme pacifiste, et se doivent donc d’en savoir plus sur cette affaire et sur ce mouvement. Ils ne sont pas surpris que ce Comité se manifeste à nouveau, au jour prévu. Il ne laisse plus que quarante-huit heures aux pays concernés pour commencer à agir. Vic et le WISP sont sûrs que le C.S.P.J.ne bluffe pas : leur première « démonstration » causera deux cent morts, la seconde touchera mortellement six personnalités mondiales. La paix sur terre étant leur mission, Vic St Val et ses amis seraient plutôt d’accord avec ce Comité de Salut Planétaire. D’accord sur l’idée, pas sur les méthodes ! Beaucoup trop de morts. Ce qui donne à penser que ce n’est pas un mouvement spontané de jeunes révoltés...


« Vic St Val contre Vic St Val »

S’attaquer à Mathéus ? Mission dangereuse, voire impossible, pour Vic St Val et ses amis du WISP . Puissant, ce Mathéus ? Oui, en ce début de laVic_St_Val.JPG décennie, c’est le nouveau Maître spirituel qui influence le monde entier. Son livre « Être et devenir », sa Bible, connaît un succès planétaire. Un bouquin à la portée de tous, prétendant aider chacun à réussir sa vie. Noble cause, qui serait juste si Mathéus ne visait à créer une nouvelle religion dominatrice dont il serait le Dieu au pouvoir incontrôlable. Un homme déjà admiré, qu’il convient de combattre. Vic va essayer. Dès le début de leur enquête au Vatican, Vic et Snaky sont sous surveillance. Les sbires de leur adversaire font exploser leurs chambres d’hôtel. Heureusement, ils se trouvaient ailleurs, dans les bras de deux jolies filles. Grâce à la technique, ils vont localiser la demeure d’où on les espionnait (un lieu de rendez-vous coquin peuplé de jeunes femmes entreprenantes). La bâtisse en question ne résistera pas à leur passage. Après un détour par le siège du WISP à Genève, ils se dirigent vers le Pays basque Espagnol. Mais ce n'est qu'une (dangereuse) étape, avant de se rendre dans un ranch en Argentine...

« La tête au carré »

C’est au retour d’une mission pour le WISP que Vic St Val et son ami l’indispensable Snaky apprennent que Lore Leï, la bonde et séduisante fiancée de Vic a disparu en Allemagne depuis quelques jours. Elle voulait mener seule une enquête sur des enlèvements de puissantes personnalités du pays. Si Vic aime toutes les femmes, il tient réellement à Lore Leï, et n’admet pas qu’elle prenne des risques. C’est autant pour le retrouver que pour définir le rôle des « Enfants de la Liberté » (un groupe pacifiste, émanation du WISP) dans cette affaire qu’il se rend en Allemagne lui aussi, en compagnie de Snaky. Les deux flics de la police politique les connaissent assez pour savoir que leur enquête fera des vagues. Quant aux renseignements qu’ils donnent à Vic, ils sont imprécis. Sauf cette photo sur laquelle Lore Leï, nue, semble prête à faire l’amour avec un beau blond musclé. De quoi faire enrager Vic ! La famille Von Speer ne paraît pas outre mesure dérangée par l’enlèvement de l’industriel. La fille et la jeune épouse trouvent même Vic et Snaky à leur goût. Rudolf, le fils – encore un beau blond musclé – sait peut-être quelque chose à propos de cette histoire. Mais il n’aura pas le temps de parler. Vic pense avoir situé la région où ils ont des chances de retrouver Lore Leï...

- L'Oncle Paul évoque également ce personnage, ici. 

© Claude Le Nocher

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Thierry 05/09/2013 12:48

Une série intelligente, des thèmes toujours d'actualité hélas, une écriture qui me happait d'aventure en aventure, me laissant toujours dans l'impatience de la sortie du prochain. Puis les intrus sont arrivés, les scènes scabreuses sont devenues extrêmement présentes et un peu trop répétitives, puis... plus rien. Dommage.

Claude LE NOCHER 06/09/2013 18:41

Oui, Thierry, ouvrir la collection Espiomatic a d'autres auteurs pas aussi bons fut une lamentable stratégie éditoriale, dont a pâti Vic St Val... dont le dernier (ou les deux derniers, je ne sais plus) furent d'ailleurs publiés en Anticipation.
Amitiés.

Thierry 06/09/2013 18:25

Bonjour Claude,
Ces bouquins m'ont bien trop passionné pour que j'en critique l'auteur. Par contre il y aurait beaucoup à dire sur l'éditeur, qui a coulé la série en la parasitant par les autres personnages, largement indignes de Vic St Val.

Claude LE NOCHER 05/09/2013 15:57

Bonjour Thierry
G.Morris Dumoulin s'en est expliqué : après une étude de marché, selon la demande du public, la série se devait d'être suffisamment sérieuse, en effet. Mais l'époque était aussi à un certain voyeurisme sexuel, auquel il s'adapta (en restant aussi soft que possible). Néanmoins, il garda des thèmes qui - avec le recul du temps - sont toujours plausibles. En particulier autour de la pollution ou d'une utilisation indue de la science. Un sujet qui reste cher à cet auteur, comme l'indique son récent roman "Le bout de l'horreur" ( http://action-suspense.over-blog.com/article-g-morris-le-bout-de-l-horreur-genese-edition-2013-115600621.html )
Amitiés.

Patrick 15/08/2012 20:47

Je n'ai lu que " Vic St Val sur un volcan " lointain souvenir de mon adolescence ...

Claude LE NOCHER 16/08/2012 06:37



Un bon personnage de série, "moderne" pour son époque, et des aventures qui se lisent encore avec un plaisir certain.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/