Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 09:19

Trois enquêtes du commissaire Montalbano, d'Andrea Camilleri

Le personnage du commissaire Salvo Montalbano a rapidement séduit les lecteurs, en France comme ailleurs. Il est vrai que c'est un héros humaniste, avec ses plaisirs (de la table, par exemple) et ses faiblesses (son âge, et les femmes). Ses enquêtes laissent aussi une belle part à l'humour. La traduction française, par Serge Quadruppani, contribue à nous faire apprécier ces romans. Retour sur trois titres, en commençant par celui qui le fit connaître chez nous.

« La forme de l'eau » (1998)  L'action se passe dans la région de Vigàta, en Sicile. Politicien important, l'ingénieur Luparello est décédé d’une crise cardiaque, dans sa voiture – retrouvée dans le chaud secteur du Bercail, fréquenté par des prostituées et leurs clients. Sans doute est-il mort en faisant l’amour. Selon des témoins, sa partenaire s'est enfuie. Quelques détails surprennent le commissaire Salvo Montalbano, chargé de l’affaire. Même s’il a le soutient relatif du questeur, son supérieur, il doit se montrer très prudent. Ni l’avocat Rizzo, ni le député Cusumano ne l’impressionnent vraiment. Il se doit de vérifier certains indices, trop flagrants. L’éboueur Saro a retrouvé un collier très coûteux que certaines personnes cherchent. S’il fait confiance à Montalbano, il pourra en tirer parti pour faire soigner son bébé souffrant. Quant à son collègue éboueur Pino, il a remarqué l’étrange réponse de l’avocat Rizzo, le premier averti de la mort de l’ingénieur… La veuve Luparello est une femme lucide. Elle renseigne le policier sur la villa où son mari recevait ses maîtresses. Le collier semble appartenir à la belle suédoise Ingrid, qu'on dit peu farouche.

« Le tour de la bouée » (2005)  Montalbano ramène à la côte le corps d'un noyé, qui a eu les membres liés par du fil de fer. Il a mariné deux mois dans la mer. Montalbano s’informe sur les courants marins, pendant que son adjoint Fazio cherche l’identité du mort. Le commissaire définit bientôt où le corps fut immergé. Dans un village bâti sans permis, Spigonella, une villa blanche et rouge l’intrigue. Elle dispose d'un discret port privé, bien aménagé. Le cadavre ressemble à un nommé Errera, un truand mort depuis un an. A l’arrivée d’un bateau d’immigrés Noirs, Montalbano avait remarqué un gamin au comportement curieux. Plus tard, il apprend que l'enfant a été tué par un chauffard. Il s'agit d'un meurtre. Le policier s'en veut. Au débarquement, un ambulancier eut un rôle suspect. L’homme avoue être contraint de véhiculer des immigrés. Un journaliste avait déjà contacté Montalbano, au sujet de ces trafics. Écœuré par ce que subissent les enfants, le policier décide de s’attaquer à cette organisation.

« La lune de papier » (2008)  Angelo Pardo a été abattu chez lui, peut-être après avoir eu une relation sexuelle. Michela, sa soeur, s’est inquiétée de l’absence de son frère dont elle est proche. Après la découverte du cadavre, Salvo Montalbano perquisitionne chez Pardo. Il découvre un curieux livret de chansonnettes, ainsi que la clé d’un petit coffre qui a disparu. Montalbano réalise trop tard sa une grosse bourde : il a laissé Michela à dormir chez son frère. Il s'avoue troublé par cette femme d’une beauté particulière, qu’elle dissimule sous des vêtements vagues. Pardo était l’amant d’Elena. A l'inverse de Michela, Elena est d'une sensualité agressive. Mariée à un vieux professeur, qui n’ignorait rien de sa liaison avec Pardo, Elena parait sincère. Elle n’a pas d’alibi, n‘ayant pas rejoint son amant ce soir-là. Michela l’accuse, ne cachant pas son hostilité. Des lettres cachées dans la voiture de Pardo sont peut-être moins révélatrices qu'il ne semble. Si plusieurs pistes sont possibles, Montalbano s’interroge surtout sur le train de vie de la victime.

© Claude le Nocher

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise SAINT-AURET 13/12/2009 13:02


bonjour!
colin dexter n'apparaît nulle part!!!
very strange ...
signé: inspecteur morse


Françoise SAINT-AURET 12/12/2009 23:29


ça y est, j'ai trouvé, je me suis abonnée au flux à l'instant même!


Claude LE NOCHER 13/12/2009 07:40


Très bonne initiative...Depuis bientôt deux ans, "Action-Suspense" c'est de l'info-polar au quotidien. Les nouveautés, bien
sûr, qui font l'objet de nombreuses chroniques personnelles. Mais aussi ce que j'appelle la "culture-polar", retour sur des auteurs marquants à travers quelques romans. Et puis
quelques renseignements sur des évènements liés au livre et au polar. Des centaines d'articles pour tout savoir de la diversité des Littératures policières...Amitiés. 


Françoise SAINT-AURET 12/12/2009 23:26


de quoi "action-suspense" est-il le titre????
sur le net? un site? un blog??
bien à vous


Françoise SAINT-AURET 12/12/2009 17:02


merci pour votre très aimable réponse! oui, oui, la série télévisée, en ce moment sur 13ème rue, doublée en français est plutôt bien.l'acteur, luca zingaretti, est crédible tournée dans 3 ou 4
villes, raguse, noto bien reconnaissable, maisons anciennes superbes, ciel bleu ...
j'ai lu presque tous les montalbano, je sais que la traduction a donné du fil à retordre à l'excellent SQ ... je suis italianophone mais pas certaine de tout comprendre en VO!!
encore merci, bien amicalement.


Claude LE NOCHER 12/12/2009 17:41



C'est un plaisir de répondre aux admiratrices de notre ami Montalbano (car on a vraiment l'impression que c'est un personnage qui nous est proches). Regardant peu la
télévision, je n'avais pas repéré ces diffusions dur 13e Rue. Dans ce cas, peut-être la chaîne envisage-t-elle une exploitation DVD après diffusion ? A vérifier.
Merci de votre visite et, rappelez-vous, il y a chaque jour un article nouveau sur "Action-Suspense" ! A bientôt...



SAINT-AURET Françoise 12/12/2009 00:34


je cherche des dvd des différentes enquêtes télévisées du fameux commissaire ...
introuvables??


Claude LE NOCHER 12/12/2009 07:42


Bonjour,
Je crois savoir qu'une ou plusieurs enquêtes de Montalbano ont été adaptées en téléfilms (mal diffusés en France, il me semble). Je ne pense pas qu'ils aient été exploités en DVD chez nous. Par
contre, il est possible que des DVD italiens, en VO donc, existent. C'est de ce côté qu'il faudrait chercher.
Cela dit, l'intérêt des romans de Camilleri doit beaucoup à son "écriture" (et à la traduction de Serge Quadruppani). Transcrire ça en images donne-t-il un bon résultat ? Bien sûr, il y a les
décors, la Sicile...


Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/