Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 10:07

 Native de Cannes, Brigitte Aubert est depuis plusieurs années une romancière française majeure. Le grand public l'a découvert, entre autres, grâce aux sombres mésaventures d'Elise Andrioli dans “La mort des bois” (Seuil, 1996, Grand Prix de Littérature Policière) et “La mort des neiges” (Seuil, 2000). Brigitte Aubert cultive les ambiances ténébreuses et angoissantes.
 Aujourd'hui, elle aborde le suspense historique avec une nouvelle série, “Le détective du Cinématographe”. Ces inédits sont publiés chez 10/18. Quelques mots sur les deux premiers titres, qui viennent de sortir.
Le miroir des ombres” : En 1891, Louis Denfert, jeune et impétueux reporter au Petit Eclaireur, ronge son frein entre chroniques sportives et articles mineurs. On l'envoie en reportage à Dijon, sur une affaire qui apparaît bien mystérieuse. Dans le train de nuit Paris-Marseille, une honorable gouvernante anglaise a été retrouvée sauvagement égorgée et démembrée. Ce meurtre rappelle la disparition, dans le même train un an plus tôt, de Louis Aimé Augustin Leprince. Cet inventeur franco-anglais venait de mettre au point un révolutionnaire appareil de projection d'images. Louis Denfert s'engage dans une enquête riche en péripéties et en dangers multiples...
La danse des illusions” : Lors de l'extraordinaire vague de froid qui s'abat sur Paris pendant l'hiver 1895, Louis Denfert découvre le corps sans vie d'un petit ramoneur au bord de la Seine. L'enfant n'a pas succombé à une mort naturelle. Une rumeur enfle dans les bas-fonds de la capitale, parvenant aux oreilles de Louis Denfert. Un homme en frac et haut-de-forme, surnommé Le Vicomte, rôderait dans Paris. Il attirerait les enfants des rues à bord de son fiacre, sous prétexte de leur montrer un fabuleux objet optique. Tandis que tant d'inventeurs se livrent une bataille acharnée pour mettre au point le cinématographe, le reporter se lance dans une traque sans merci. Du Moulin Rouge au Carnaval de Venise, il recherche une mystérieuse caméra et un pervers assoiffé de sang. Mais le démon reste insaisissable... Avec ces deux premiers romans, “Le détective du Cinématographe” s'annonce comme une série particulièrement palpitante et réussie.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/