Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 09:22

 Coup de cœur pour un remarquable thriller psychologique, publié en cette mi-novembre aux éditions l’Archipel. “Thérapie”, premier roman de l’Allemand Sebastian Fitzek, cultive un énigmatique suspense, dans un chassé-croisé de scènes qui composent ce récit riche en faux-semblants. L’auteur renouvelle astucieusement le thème classique de la disparition d’enfants. C’est absolument captivant. À lire de toute urgence ! Voici quelques détails sur “Thérapie”.
Âgé d’une quarantaine d’années, Viktor Larenz était un des plus éminents psys de Berlin. Sa fille Joséphine (12 ans) fut atteinte d’une maladie qu’aucun médecin ne sut diagnostiquer. Quatre ans plus tôt, elle disparut mystérieusement lors d’une visite chez un allergologue. Ni l’enquête de police, ni celle du détective Kai (devenu un ami pour Viktor), n’ont permis de retrouver la trace de Josy. Ces derniers temps, Viktor s’est réfugié dans sa vieille maison familiale de l’île Parkum. Un jour, une inconnue se présente chez lui, demandant à devenir sa patiente, alors qu’il n’exerce plus. Auteur de romans pour enfants, Anna Spiegel dit souffrir d’une forme particulière de schizophrénie. Elle a des hallucinations, croyant voir réellement les personnages de ses livres. Si elle a cessé d’écrire, avant une longue cure en clinique psychiatrique, c’est à cause de sa dernière héroïne, la petite Charlotte. Elle n’a que neuf ans, mais son histoire est similaire à celle de la fille de Viktor. Comme Josy, elle souffre d’un mal indéterminé, et fréquente les mêmes décors que sa fille. Le maire de l’île Parkum et, par téléphone, le détective Kai, conseillent à Viktor de se méfier de cette jeune Anna. Malgré son état de santé incertain, le psy sent confusément qu’ils ont raison. Mais comment résister à l’envie d’écouter Anna, ce qui peut lui procurer des éléments sur la disparition de Joséphine ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Coups de Cœur
commenter cet article

commentaires

Nico 07/01/2011 20:45


On ne va pas jouer sur les mots, la frontière entre polar, roman noir et thriller est parfois ténue. D'ailleurs le terme thriller veut tout et rien dire, c'est un mot passe-partout, je ne prends
donc pas un grand risque à l'employer. D'ailleurs le roman grand format est sorti dans la collection "Rivages Thriller", donc... En tout cas, je me laisserais bien tenter par l'autre roman de
Fitzek, si tu le considères également comme excellent.


Claude LE NOCHER 08/01/2011 07:09



Oui Nico, je partage ton point de vue sur les "étiquettes". Quant à la supposée frontière entre genres littéraires, je donne un exemple ce samedi
: "Enlèvement avec rançon" d'Yves Ravey dépasse cette frontière, il me semble.


Amitiés.



Nico 07/01/2011 18:41


Trop tard? Pas sûr, si on n'a la confirmation que dans les dernières pages du roman... Cela dit, je trouve au contraire qu'il recycle un peu des ingrédients déjà vus: l'île, la tempête,
l'isolement, le climat de folie: voilà qui rappelle Shutter Island! Cela dit, ça ne me dérange pas, j'ai passé un excellent moment avec ce roman, beaucoup plus qu'avec l'insipide thriller de Dennis
Lehane!


Claude LE NOCHER 07/01/2011 20:15



Eh eh, appeler "thriller" le roman de Dennis Lehane... tu veux te faire fusiller par les Gardiens du Temple du Roman Noir, ami Nico ? Je te rassure : je ne ferai pas
partie du peloton d'exécution. J'aime bien Lehane (ses romans d'avant "Un pays à l'aube") mais je conçois qu'on peut ne pas entrer dans son ambiance. Pour revenir à nos moutons, "Ne les
crois pas" de S.Fitzek, son 2e, offre l'opposé question contexte, mais c'est aussi excellent !


Amitiés.



Nico 07/01/2011 11:43


J'ai beaucoup aimé ce thriller, même si j'avais deviné une partie du dénouement. Le style est efficace, les rebondissements sont innombrables, bref, on dévore ce roman qui rappelle un peu La
moustache de Carrère (dans la mesure où le héros perd peu à peu ses certitudes), je m'étonne d'ailleurs que personne n'ait fait ce rapprochement. Un très bon thriller en tout cas.


Claude LE NOCHER 07/01/2011 17:40



Bonjour Nico,


Quand tu dis avoir partiellement deviné le dénouement, encore pourrais-tu préciser à quelle étape de l'histoire. Car, si c'est seulement à partir de la clinique,
c'est trop tard.


Fitzek a le mérite de ne pas s'inspirer de trop de thrillers rebattus, de manier ses histoires avec une belle maîtrise, et - tu le dis dans ton texte - de nous
accrocher du début à la fin. Pas si mal, non ?


Amitiés.



Fredo 12/11/2008 16:39

Je suis ravis de votre article, content de constater que vous en parlez sans déflorer l'intrigue ! Je pense qu'un paquet de futur lecteurs ont encore plus l'eau à la bouche ...

Fredo ;)

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/