Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 10:33
 

Même si ce n'est pas de l'autofiction, Pierre Hanot a certainement puisé dans sa propre expérience de musicien quelques scènes qu’il adapte au personnage de son nouveau roman, “Les clous du Fakir (Fayard Noir, 2009). Mais retenons surtout une réflexion sur la culpabilité. La vie du narrateur n’a pas été d’une clarté absolue. Derrière la haine qu’il voue à Arnaud, qui est le plus responsable des faits : celui qui intervient au dernier acte ou celui qui a choisi un chemin trop hasardeux pour sa famille ? Celui qui est en prison ou celui qui finance un maton véreux pour peaufiner sa vengeance ? La vérité possède toujours plusieurs facettes. Ici, le narrateur est animé par la haine. Le responsable du drame se nomme Arnaud. C’est ce salaud qui lui a pris sa fille Julia. Pour supprimer Arnaud, il ne possède qu’un simple couteau, acheté par hasard sans préméditation, une arme de prolo. Mais avant, comme dans un ultime message à Julia, il doit faire le bilan.

Enfant élevé dans la conformité des années 1950-60, ayant même raté mai-68 (pour cause d’accident) et 69 (année pas si érotique pour lui), le père de Julia a choisi la vie d’artiste. Il devient le chanteur du groupe Total Alzheimer. Avec sa voix de blues singer, il tente le conceptmambo-Kalsoum. Durant les années 70, les galas s’enchaînent. Pas de médiatisation, petit succès auprès d’un certain public. Le groupe affirme son style, sans séduire les pros du disques. Pour trouver un peu plus de fric, la solution c’est de dealer. Fournisseur honnête, voyages à risques pour véhiculer la dope, éviter de devenir soi-même consommateur accro, clients pas difficiles à trouver dans le milieu artistique, le bizness est classique.Chez Astrid, c’est un bistrot d’habitués, celui de Robin. Ce dernier est sans doute la seule personne avec qui il a partagé un vrai feeling. C’est dans le bar de Robin, qu’il a rencontré Isabelle, qui deviendra la mère de Julia. Même pour lui qui est trop souvent absent, qui manque d’esprit paternel jusqu‘à paraître psychorigide, sa fille est un trésor. Pour financer leurs vacances en camping, expérience unique, il recommence à dealer une fois. Mais les prédateurs du trafic ont la mémoire longue quand ils sont lésés. Dans les années 90, un gros producteur remarque sa chanson,Les clous du fakir. Cas ordinaire, il engage le chanteur, qui doit rompre avec le groupe. Cette fois, c’est la gloire. Avec pour corollaire, le risque de dépendance à la coke pour Isabelle et lui, s’il ne réagit pas à temps. Pendant ce temps, Julia est devenue ado. Élève plutôt faible, peut-être par manque d’harmonie familiale, elle impose bientôt un petit ami nommé Damien. Rien d’anormal, juste un comportement déroutant pour ses parents. Mais c’est ainsi que Julia rencontre Arnaud, gourou fumeux qui va causer le drame et être condamné. Pour les obsèques de sa mère, Arnaud sort provisoirement de prison… Après “Les hommes sont des icebergs” et “Serial Loser”, Pierre Hanot confirme sa belle singularité d'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Coups de Cœur
commenter cet article

commentaires

Val 19/07/2014 19:21

Bonsoir mon cher Claude,
Suite à Noir sur la ville, je me suis empressée de lire "Les clous du fakir". J'ai mis un certain temps, voire un temps certain à le chroniquer mais je compte mettre cet été à profit pour combler mon grand retard dans toutes mes chroniques... Voici donc le lien vers "Mes" clous du fakir. Une bien belle découverte que je te dois ! je t'embrasse .
http://loiseaulivre.over-blog.com/article-les-clous-du-fakir-pierre-hanot-124186305.html

Claude LE NOCHER 19/07/2014 20:03

Bonjour Val
J'ai vu que tu as évoqué "Dans le sillage des forbans" de mon camarade Yann Tatibouët. Je te recommande aussi sa série de contes à suspense pour les enfants... Un clin d'œil à notre ami Yvon Coquil, aussi.
Je ne suis pas allé à "Mauves en Noir" cette année (où tu t'es bien amusée, j'ai vu) car je me trouvais en vacances à environ 800 km de là. Et j'affirme que l'air vosgien m'a fait le plus grand bien.
A propos de Lorraine, je ne t'aurais pas conseillé Pierre Hanot juste par copinage. Très content que tu aies apprécié. Un autre lorrain d'origine à lire absolument : "Aux animaux la guerre" de Nicolas Mathieu (Actes Noirs). Franchement, tu ne seras pas déçue !
Amitiés.

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/