Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 06:19

Dans l’Aveyron durant les années 1970 à 1980, l’ancien gendarme Joseph Combes dirige une agence de détective privé, avec son épouse Claire et son adjoint Berthier. Presque adultes, Robert et Clairette, les enfants du couple, sont aussi mis à contribution dans les plus récentes affaires traitées. Tels sont les principaux héros des romans d’Alain Gandy, qui obtint le Prix littéraire de la Gendarmerie pourUn sombre été à Chaluzac. Les enquêtes de Joseph Combes s’inscrivent dans la meilleure tradition du roman policier. Homme d’action qui n’oublie pas de réfléchir, Combes fait preuve de détermination et de maîtrise, montrant peu ses sentiments. Il doit généralement éclaircir des situations où tous les protagonistes sont suspects. L’auteur entretient une certaine tension, avec çà et là un brin d’humour. Le contexte d’époque ajoute une part pittoresque au récit : techniques d’investigation, comportements, téléphone, trajets, étaient alors différents d’aujourd’hui. Retour sur les trois dernières enquêtes, publiées aux Presses de la Cité.

"Une famille assassinée" (2007)

1978. Combes est contacté par M.Dupont-Magloire, lieutenant-colonel à la retraite. Il s’agit de clarifier une affaire remontant à dix ans. Le militaire avait congédié son garde-chasse, Rougnac, qui plaisait trop à sa fille Julie. Rougnac incendia son logement, avant de se suicider. Sa femme étant morte peu après, Dupont-Magloire adopta leur fils, Martin Rougnac. Celui-ci jura de se venger. Martin a aujourd’hui 18 ans. Il se montre très provocateur envers le lieutenant-colonel et sa famille, dont il se sent étranger. Combes et son épouse Claire s’installent chez leur client, au château d’Estrelloux. Le fils aîné de Dupont-Magloire échappe à un accident de parapente, qui cause la mort d’un de ses amis. L’intention criminelle est avérée. Si le lieutenant-colonel a engagé le rouquin Auguste, c’est pour le protéger. Car il est victime d’un chantage qui le ruine. Depuis peu, toute sa famille est menacée. Soupçonné, son jeune fils passe une nuit en cellule. Au matin, on le retrouve mort empoisonné. Martin est suspecté des deux crimes. Julie peut l’être aussi. Elle déteste son père depuis dix ans. La série de meurtres n’est pas terminée…

"Le piège se referme" (2008)

Joseph Combes rentre avec Claire à Villefranche-de-Rouergue après la précédente mission. Une voiture visant leur fille Clairette vient de blesser une amie de celle-ci. Un appel téléphonique confirme que la jeune fille est menacée. Combes préfère la mettre à l’abri chez sa grand-mère de Bergerac, sous la surveillance de son adjoint Berthier. La voiture beige repérée aurait été volée à un journaliste pas très honnête, Maraycourt. Combes et l’inspecteur Lacouzelle, ancien rugbyman, sont peu convaincus après l’avoir interrogé. Peu après, Maraycourt est gravement blessé, tandis que son employé, possible témoin, est assassiné. Patron d’un bar de Figeac, Liu-Yen est un fidèle ami de Joseph Combes. Ils ont baroudé ensemble autrefois en Indochine. Liu-Yen a assisté à un curieux rendez-vous dans son bar. Les journalistes Loupiac et Maraycourt, ainsi qu’un certain Frédéric Cherval, complotaient contre Combes. Il en avise son ancien chef. Loupiac s’est vite désolidarisé des autres, en apprenant que Cherval avait attaqué la fille de Combes. Le détective compte ses troupes : sa femme Claire, son fils Robert, son ami Liu-Yen, l’inspecteur Lacouzelle. L’adjudant de gendarmerie local sera plus difficile à convaincre d’apporter son aide. L’adversaire est identifié, mais n’en reste pas moins difficile à combattre.

"Un week-end meurtrier" (2009)

En ce week-end de Pâques 1980, un car de touristes parisiens, originaires de la région (l’Aveyron), est tombé dans les gorges après avoir quitté Belcastel. Un premier bilan fait état de 35 victimes, tous les passagers. La météo pluvieuse expliquerait le dérapage. Le juge d’instruction Massac demande à Joseph Combes de l’assister sur cette affaire. On sait déjà qu’il y a eu plusieurs désistements de clients avant et pendant le voyage. Sur les lieux, on recense en réalité vingt-quatre cadavres, un survivant dans le coma. Selon des témoins, le chauffeur a été visé par un coup de feu. C’était le fils Maggiari. Son père, le second chauffeur, a disparu. Régis Pierreloup, le voyagiste parisien organisateur, ne tarde pas à se présenter au Procureur de la République, en présence de Combes. L’ex-gendarme n’aime guère les airs de bellâtre du jeune homme, mais il obtient les renseignements souhaités. Combes s’interroge sur le cas du couple Vial, des jeunes mariés ayant soudainement interrompu leur voyage. Des témoins confirment qu’une scène violente s’est produite au départ du car. Un déplacement à Paris est indispensable pour que Combes vérifie les causes des désistements. Il est logé chez Pierreloup-père, vieux propriétaire de l’agence de voyage. Certains touristes avaient de bonnes raisons de renoncer au voyage, mais c’est plus curieux pour le couple Raynal. Quant à Justin Vial, rentré à Paris sans son épouse Mariette, impossible de le rencontrer. À peine Combes est-il de retour dans l’Aveyron qu’on trouve le cadavre du second chauffeur, le père Maggiari. Claire Combes a appris que le jeune couple Vial s’était durement disputé à Belcastel avant de se séparer. L’enquêteur doit encore fouiller dans la vie de chacun des protagonistes, victimes ou non, afin de démêler l’affaire.
Ces romans sont publiés aux Presses de la Cité.  

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/