Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 07:09
 

Que vont nous présenter les éditeurs en ce début 2010 ? Voici une douzaine de titres parmi les suspenses à venir. Pour les sorties du mois de janvier, commençons avec notre vieil ami Salvo Montalbano.

Camilleri-mini.JPGAndrea Camilleri : Les ailes du sphinx (Fleuve Noir). Lorsque le corps d’une jeune femme, un papillon tatoué sur l’épaule, est découvert dans une décharge, le commissaire Montalbano traverse une mauvaise passe. Les choses vont mal avec Livia, son éternelle fiancée génoise, depuis son incartade avec une très jeune fille à l’épisode précédent (Un été ardent), sans compter que son récent infarctus l’inquiète. Et puis il vieillit et ça lui mine le moral. Il se charge néanmoins de l’enquête qui va le mener à une pieuse association favorisant l’immigration de filles de l’Est. Seulement, tandis qu’il s’occupe en même temps d’un étrange enlèvement, il se heurte à l’évêque et aux plus hautes sphères de l’Église et de l’État, mobilisées jusqu’à Rome pour entraver la découverte d’une vérité glaçante. Avec une galerie de personnages hauts en couleur et dans cette langue savoureuse qu‘on aime, Camilleri nous dévoile, bien au-delà de son île, l’universelle vilenie d’une certaine bonne société.

Didier Sénécal : Mortelle collection (Fleuve Noir). En se réveillant dans sa chambre d’hôpital après un long coma, SENECAL-miniBertrand Cousin éprouve la joie du miraculé. Mais lorsqu’une infirmière vient lui annoncer que son épouse a perdu la vie dans leur tragique accident de voiture, toute l’horreur de la situation lui revient en bloc. La route Napoléon, la voiture grise dont il est sûr qu’elle les suivait depuis l’après-midi, et la queue de poisson, juste avant le ravin. Bertrand Cousin n’a plus rien à perdre et c’est désormais une question d’honneur. Il doit retrouver l’assassin. Puisqu’il s’agit d’un crime, Cousin en est certain. Qui pourrait bien vouloir du mal à cette banale grenouille, à ce professeur sans histoire ? C’est ce que se demandent les deux agents américains chargés de le surveiller, ignorant tout de la mission qui les contraint de jour comme de nuit à épier les faits et gestes de ce pauvre petit homme. Et l’équipe de la DST mandatée pour espionner les deux Américains n’y comprend guère davantage. De rencontres en rencontres une seule chose est sûre : le petit homme en question les met sur la piste d’un autre petit homme dont la grandeur a traversé les siècles... (L’auteur marque une pause dans le récit des aventures du commissaire Lediacre. Il a choisi ici un mode de narration qui ménage le suspense en alternant trois points de vue : GRULEY-minile protagoniste principal, les agents américains et les agents français.)

Bryan Gruley : Starvation Lake (Le Cherche-Midi Éditeur). L'État du Michigan, vaste étendue de la région des Grands Lacs à la frontière canadienne, connaît des hivers rigoureux, où l'ennui est souvent aussi mortel que le blizzard. C'est là, dans la ville de Starvation Lake où il est né et a grandi, que Gus Carpenter est revenu pour s'occuper du journal local après une brillante carrière dans un grand quotidien national. Cette petite communauté où tout le monde se connaît est en état de choc le jour où la motoneige de l'ancien entraîneur de hockey disparu vingt ans plus tôt refait surface au milieu d'un lac gelé, criblée d'impacts de balles. Ancien joueur de l'équipe, Gus va chercher à élucider ce mystère, qui le touche de près. Cette petite société qu'il croyait pourtant bien connaître ne va pas tarder à révéler des secrets tous plus sombres et sordides les uns que les autres. Le premier suspense de Bryan Gruley, un portrait sans concession d'une petite ville de province et de ses turpitudes.

KELLERMAN-miniJonathan Kellerman : Meurtre et obsession (Seuil Policiers). Tanya Bigelow était une fillette très rangée lorsque le psychologue Alex Delaware la soigna pour des troubles obsessionnels. Âgée maintenant de 19 ans, elle vient le revoir parce que sa tante et mère adoptive, Patty Bigelow, lui a avoué un crime sur son lit de mort. Delaware se souvient de Patty comme de quelqu’un qui n’aurait jamais pu commettre cette chose terrible. Mais pour apaiser Tanya, il décide d’enquêter et demande à son ami, l’inspecteur Milo Sturgis, de lui donner un coup de main. N’ayant que de vagues détails de la supposée affaire, les deux amis se lancent dans une enquête qui les conduit des quartiers les plus minables aux plus belles propriétés de Los Angeles et leur fait découvrir des personnages bizarres et inquiétants. Jusqu’au jour où un meurtre horrible, et bien réel celui-là, leur ouvre les portes d’un passé où désespoir, vengeance et mort formaient un cocktail absolument sordide.

Michael Koryta : La nuit de tomahawk (Seuil Policiers). Voilà sept ans que Frank Temple a appris l’horrible secret de son père: héros de la guerre du Vietnam (comme son propre père avait été un héros du débarquement en Normandie), celui-ci l’était réellement. Mais c’était aussi un tueur à gages, cette double existence le conduisant au suicide. KORYTA-miniBouleversé, Frank a passé sept ans à fuir ce sombre héritage et ne peut croire que son père ait été si ignoble. Après tout, ses victimes n’avaient rien d’innocent. Et Devin Matteson, l’homme qui l’a entraîné dans le crime avant de le dénoncer au FBI, n’était pas un saint non plus. Quand un vieil ami appelle Frank pour lui dire que Matteson revient s’installer dans un lieu sacré de la famille, celui-ci ne le supporte pas et envisage de le tuer. Sauf que Matteson est introuvable et qu’il tombe sur une femme aussi superbe qu’étrange et un monsieur très nerveux et fortement armé. Que faire ? La solution se dessine lorsque deux tueurs de Miami se pointent à leur tour…

Jeffrey Archer : Le sentier de la gloire (First Éditions). Le 8 juin 1924 à 12h50, à environ 620 pieds du mont Everest, George Leigh Mallory, alpiniste de renommée mondiale, et son compagnon de cordée, Andrew Irvine, sont aperçus vivants pour la dernière fois. Soixante-seize ans plus tard, le 1er mai 1999, une expédition américaine découvre à 8229 mètres sur la face nord de l’Everest le corps exceptionnellement conservé de George Mallory. Est-il mort en montant vers le sommet, ou au retour de son ascension ? Car, dans ce cas, ce ne sont peut-être pas Edmund Hillary et son sherpa Tensing Norgay qui furent les premiers vainqueurs à vaincre mille difficultés pour arriver au sommet.

Sara Gran : Viens plus près (Sonatine Éditions). Amanda a tout pour être heureuse : un mari qu’elle aime, un métier (architecte) qui la comble. Une vie parfaite, en apparence. Jusqu’au jour où, dans un état second, elle se met peu à peu à réaliser ses désirs les plus fous, à donner libre cours à toutes ses pulsions. Est-elle possédée? Cherche-t-elle inconsciemment une libération totale, absolue? Jusqu’où ira cette descente aux enfers, qui peut parfois prendre des allures de paradis?

FLYNN-Gillian-miniUn coup d’œil sur quelques titres à paraître en février 2010.

Gillian Flynn : Les lieux sombres (Sonatine Éditions). Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Libby n’a d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire Quelles qu’en soient les conséquences.

Jérôme Bucy : La colonie des ténèbres (Éd.Belfond). À Paris, aujourd’hui. Des colonies de chauves-souris installées dans les souterrains du RER sont mystérieusement décimées. Andersen est un biologique travaillant pour Naturalis, fleuron de l’industrie chimique. BUCY-miniIl étudie l’influence d’un nouvel insecticide sur le comportement de ces animaux. En parallèle, Éphémère a piraté le site internet de Naturalis. Vivant près d’un site de production, cette jeune femme s’intéresse au cas de son voisin. Ce dernier, employé de l’usine, est tombé gravement malade après avoir respiré des gaz toxiques. Dans leurs quêtes respectives, Andersen et Éphémère vont remonter jusqu’à une série de crimes atroces perpétrés à Berlin-Est dans les années 1960. Bientôt, leur apparaît la vérité, plus terrifiante encore que ce qu’ils imaginaient.

Le 8e roman de John Connoly : L’empreinte des amants (Presses de la Cité). Ancien inspecteur devenu détective privé, Charlie Parker reste obsédé par une trahison jamais expliquée qu’il vécut autrefois. Il n’avait que quinze ans, lorsque sont père policier se suicida après avoir abattu un couple d’adolescents. Quand on lui enlève sa licence de détective, Charlie Parker part pour New York, sur les lieux de son enfance. Il tient à faire la lumière sur cette vieille affaire. Il retrouve et interroge les anciens collègues de son père, et l’entourage des victimes. En fouillant dans son passé, Charlie Parker réveille certains fantômes plus que malsains.

Greg Iles : Poison conjugal (Coll. Sang d’Encre). Chris Shepard mène une tranquille vie de médecin à Natchez, dans le Mississippi. Jusqu’au jour où l’agent du FBI Alexandra Morse se présente à son cabinet. Elle lui annonce que la femme qu’il vient d’épouser cherche à l’assassiner. D’abord dans le déni, Chris finit par douter et accepte de collaborer à l’enquête. Les investigations visent le célèbre avocat Andrew Rusk, spécialisé dans les divorces. Les conjoints de ses clients meurent sans qu’on puisse jamais prouver qu’il s’agit de meurtres. Puisque le nom de Mme Shepard figure sur l’agenda d’Andrew Rusk, il ne reste plus à Chris qu’à servir d’appât…

Un inédit de Gyles Brandreth : Oscar Wilde et le cadavre souriant (10-18). En 1882, Oscar Wilde n’est encore qu’un jeune poète ambitieux, dandy et tapageur. La série de conférences qu’il donne pendant plusieurs mois aux Etats-Unis lui apporte enfin fortune et notoriété. À New York, il rencontre Edmond La Grange, qui lui propose de monter Hamlet dans son théâtre parisien. PLAQUE1.jpgOscar Wilde accepte l’offre. À Paris, il se lie à un jeune écrivain anglais, Robert Sherard, fréquente Sarah Bernhardt et ses amis décadents. Plusieurs drames marquent les répétitions de la pièce. L’habilleur Traquair meurt intoxiqué par le gaz. Oscar est agressé. Fille d’Edmond et star de la troupe, Agnès La Grange disparaît. Malgré l’ambiance pesante, la première d’Hamlet est un triomphe. Pourtant le sort s’acharne sur Oscar Wilde et son entourage.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Boulevard du Polar
commenter cet article

commentaires

Serge 31 29/12/2009 22:32


Que le menu est copieux! Bombance et ripailles au-delà des fêtes, donc... J'aime beaucoup Connoly et ai un faible pour Koryta, dont j'ai dévoré les 2 premiers titres. Pourvu que le syndrome Michael
Connelly (la prolixité) ne le mange pas... Merci de ces avant-goûts, ô toi, fidèle vigie de nos plaisirs de lecture présents et à venir... Et bons vents 2010 à toi et tes proches...


Claude LE NOCHER 30/12/2009 07:40


Meilleurs voeux à toi aussi et à tes proches, Serge !
J'ai évoqué là une douzaine de romans à venir, mais il y en a encore quelques autres qui ne déméritent pas dans la production à venir, rien qu'en début d'année. Deux ou trois titres chez 10-18, par
exemple. Je confirme : les lecteurs seront servis en 2010 !
Amitiés.


Hazel (du Hangar) 22/12/2009 23:01


Bonsoir !

Le Hangar, blog littéraire, vous invite à rejoindre sa communauté !
Le site publie régulièrement des critiques de livres, des chroniques sur l'art et surtout des textes d'internautes ! Il y a aussi un forum littéraire où vous pouvez débattre sur des sujets
d'actualité, des livres, des questions philosophiques...
Vous pouvez vous inscrire sur le site, vous abonner à la newsletter, ou bien nous envoyer vos textes, vos critiques de livres, et/ou vos chroniques qu'on publiera sur le site !

Bien à vous,

A bientôt sur http://le-hangar.com !


Claude LE NOCHER 23/12/2009 07:43


L'invitation est bien aimable.
Le site http://www.le-hangar.com/ paraît plutôt s'intéresser aux "Classiques de la Littérature" qu'au domaine du polar. Un préjugé contre ce que
quelques-uns encore croient être de la "sous-culture" ? Ne faisons pas de procès d'intention, mais l'absence de Littérature policière pousse à s'interroger.
Pour les sites évoquant le polar, voir les multiples liens d'Action-Suspense sur la colonne de droite du blog.


Mic 22/12/2009 17:53


Merci pour toutes ces informations concernant les prochaines publications littéraires en 2010. Pour nous lecteurs, c'est toujours un plaisir de découvrir en avant première certains livres. (j'aime
beaucoup la couverture du prochain Sénécal). Amitiés, à vous. MIC.


Claude LE NOCHER 22/12/2009 18:40


C'est une joie de vous informer sur les prochaines sorties. J'aurais pu ajouter, pour janvier, "Vérité et feuilles de thé" (10-18), nouvelle aventure inédite de
Mma Ramotswe (par Alexander McCall Smith), ou - pour février - le prometteur suspense de Johan Theorin, auteur suédois, "L'écho des morts" (Albin Michel). Et même pour mars, "Coco givrée"
(Belfond) de l'amie Nadine Monfils... C'est-y pas de l'avant-première, ça ? (Je plaisante)... La couv' de Sénécal semble donner le ton, effectivement (et c'est un auteur au talent
confirmé).
Mercredi 23 décembre, je propose une chronique chez un roman réédité chez Points, qui mérite un vrai "coup de coeur"...  
Merci de vos visites régulières, et à bientôt !


Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/