Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 07:10
 

Les nouvelles d’Alain Emery ont obtenu plusieurs Prix mérités. Il vient d’en publier un recueil aux éditions La Tour d’Oysel,Divines antilopes. Ces vingt textes ne revendiquent pas une étiquettepolar. Néanmoins, il y est souvent question de secrets et de mort, de déchéance et de culpabilité. À travers ces portraits, on imagine bien ces personnages figurant dans quelques romans noirs, ou au cœur d’intrigues criminelles à suspense.

Dans “Barnum”, un impressionnant garde du corps est au service de deux experts en licenciements, cyniques et sans scrupules. Face à la réalité des victimes de leurs décisions, il finit par réagir. Dans “La cuisine des anges”, un jeune professeur de piano visé par une rumeur est agressé par des excités. Seul témoin, son logeur préfère le silence. Dans “Divines antilopes”, un reporter photographe suit la chaotique carrière de l’artiste Lou. Le chasseur de scoop est encore sur sa piste, alors qu’elle est quasiment oubliée. “Chinook” met en scène un littérateur misogyne imbu de lui-même. Au contact de la jeune Clarisse, il déchante quant à sa séduction et son talent. Il se retrouve sous l’emprise fatale de la jeune femme. Dans “Les illusions en moins”, le trésor supposé du défunt Bourne attire bien des convoitises, sous l’œil amusé de son ami pêcheur. “Le messager de l’orage” est le portait, par son ordonnance majordome, d’un vieux général au caractère d’acier. Le héros de “Sortir du silence”, dont la mère agonise, se souvient de son père, violent alcoolique. “La maison du Français” se passe au Paraguay, où le vieux Costes s’est retiré avec ses secrets, avant de mourir assassiné. Dans “Chants de ruines”, un pauvre habitant du désert est devenu par chance gardien armé de cette frontière que d’autres tentent toujours de franchir. Situé au Brésil, “Vers le sud” évoque une ancienne danseuse, ruinée et alcoolique.

Dans “Tout l’or du monde”, un homme est hanté par ses fantômes, souvenirs d’un épisode dramatique à la fin de la dernière guerre. “Caboche” est le surnom d’un boxeur, qui a dû fuir sa région d’origine après avoir cogné à mort un pur salaud. “La procédure” est celle que suit à la lettre un huissier, plus préoccupé par ses projets que par le sort d’une femme endettée. Dans “Un reflet sur les eaux”, un vagabond est accusé du meurtre d’une dame âgée. Il possède un alibi, mais n’est-il pas condamné d’avance ? Dans “Lettres mortes”, un ancien garde-chasse disculpe par courrier un braconnier condamné pour meurtre. Initiative inutile, peut-être. “Un voile de cendres” évoque les suites fatales d’une violente altercations entre deux hommes, dont les rescapés n’ont plus jamais reparlé. Dans “De l’ombre à Dieu”, la veuve d’un écrivain rétablit la vérité sur la rivalité qui opposait son mari à un auteur de talent, causant la mort de ce dernier. “Les chiens entre eux” a pour décor un hameau pouilleux où un couple fut soupçonné d’avoir empoisonné des chiens. Le maître des lieux a laissé la situation s’envenimer. Dans “Un roi nu”, il assiste au procès de son grand-père. Doit-il lui aussi le condamner ? “Amigos” se passe dans les montagnes franco-espagnoles. Un vagabond et un vieil homme sympathisent. Le premier confie au second sa dérive et son crime…

Quelques pages pour décrire un destin perturbé, un secret qui ne s’efface pas si aisément, les dérapages d’une situation, ou les causes d’un comportement particulier. Faire passer l’émotion, la compréhension, la réflexion. Tel est l’enjeu, à la fois simple et ambitieux, des nouvelles d’Alain Emery. Dans ses courts textes, il réussit à transmettre cette empathie. Il nous rappelle que chacun vit avec sa propre expérience, parfois douloureuse. Un recueil de nouvelles très convaincant.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Eireann Yvon 28/10/2009 16:12


Salut Claude.
Un très bon recueil et un auteur très sympa!
A bientôt.
Yvon


Claude LE NOCHER 28/10/2009 16:18



Salut Yvon,
Alain Emery est un de ces talents sincères qu'on a plaisir à soutenir, c'est exact. Ses nouvelles sont vraiment de très beau niveau.
Amitiés...



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/