Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 07:25

 

Alex Nicol nous propose une cinquième enquête de son héros Gwenn Rosmadec, Le sonneur noir de Lorient (Éd.du Polar/Nuits Blanches). Cette fois, ce n’est pas en Bretagne que l’on trouvera la clé de cette affaire…

Ancien grand reporter devenu écrivain public, Gwenn Rosmadec vit avec son épouse Soazic à Sainte-Marine, en Pays Bigouden. Il joue volontiers au détective amateur. Quand le cadavre d’un Noir est retrouvé noyé en mer, il est appelé par la gendarmerie. Il ne connaît pas cet homme, qui semblait vouloir le contacter. Peu après, au Festival Interceltique de Lorient, Gwenn et Soazic rencontrent le sosie du noyé. Originaire de Mayotte, ce Noir est musicien au bagad de Quimper. Enfant, Marc Saïd fut adopté par un couple de Bretons expatriés, M. et Mme Le Dantec. Ceux-ci habitent aujourd’hui une belle propriété aux allures de palais, non loin d’ici. Marc Saïd avait bien un frère, resté à Mayotte, qui ne peut qu’être le noyé Noir. Une séance d’hypnose confirme que les conditions du décès de leur mère, vingt ans plus tôt, furent obscures. Se faisant passer pour un inspecteur de la DDASS, Gwenn interroge Mme Le Dantec, son mari étant absent. Il n’est pas dupe de la version mensongère de cette dame. Soazic a la preuve que les Le Dantec ont accaparé la propriété bretonne, dont Mac Saïd aurait dû hériter.

NICOL-2010Gwenn, Soazic et Marc Saïd s’envolent pour Mayotte, espérant y trouver des réponses concrètes sur le passé du musicien Noir. Sur place, le président des Bretons de Mayotte et le principal du collège de Tsimkoura pourront les aider. Le service d’état-civil, nouvellement institué dans la région, a retrouvé trace des adoptions légales de Marc Saïd et de son frère. Ce dernier fut pris en charge par le fundi Mohamed Latifou, un religieux local. Si Latifou passe pour un notable, sa réputation reste peu glorieuse. Un directeur d’école qui connaît bien l’homme confirme à Gwenn et Soazic que le fundi est autant un partisan du djihad qu’un trafiquant. Il est probable qu’il ait spolié le frère de Marc Saïd, comme l’ont fait les Le Dantec. Grâce aux relations de Gwenn dans la Marine Nationale, une opération en hélico est organisée. Elle permet de repérer l’endroit où périt la mère de Marc Saïd, dans un accident d’avion. Pratiquant la plongée sous-marine, Gwenn explore le site en question. Gwenn et ses amis doivent alors surveiller Latifou, afin de glaner des preuves sur ses activités clandestines…

Malgré le titre en référence à la Bretagne, c’est bien Mayotte qui est au centre de ce roman. Située dans l’Océan Indien entre Madagascar et les Comores, cette possession française (qui deviendra Département d’Outre-Mer en 2011) possède autant de charme que de singularités. Un mélange de traditions, associées au rythme de vie locale, le voisinage de l’île comorienne d’Anjouan, l’isolement territorial ainsi que la cohabitation entre l’Islam et la République, forment divers éléments d’un contexte particulier. L’auteur connaît les lieux, où il exerce sa profession. Hormis la situation géopolitique, c’est bien sûr l’intrigue qui nous intéresse. Après une entrée en matière un peu téléguidée, l’énigme prend corps dès que le héros entame véritablement l’enquête (chez Mme Le Dantec). Le dépaysement ajoute des rebondissements à l’affaire. À souligner, les scènes d’hélicoptère, aux détails très pointus (avec des clins d’œil à ses amis auteurs bretons). Un roman fort plaisant qui, outre le mystère, nous permet de voyager.

 

Cliquez sur mon article concernant les quatre premiers romans d'Alex Nicol ayant pour héros Gwenn Rosmadec.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Paul Maugendre 03/12/2010 17:03


Salut Claude
cela va désorienter les touristes, un titre breton qui ne se passe pas en Bretagne ! Une accroche publicitaire ?
Mais si le livre est bon, tout est permis
Bon Weekend
Amitiés


Claude LE NOCHER 03/12/2010 17:43



Salut Paul,


Le bandeau / sous-titre indique heureusement "Enquête à Mayotte". Et il y a bien quelques scènes en Bretagne (une seule à Lorient, plusieurs en Pays
Bigouden).


Argument vendeur ? Bof, les éditeurs y croient et le font croire aux auteurs ainsi qu'aux points de vente. Une collection dite "régionale" est-elle
mieux visible commercialement ainsi ? Je suis parfois sceptique : dans certains salons du livre, des lecteurs achètent du "régional" sans qu'il soit précisé un lieu en titre.
Vaste débat.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/