Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 04:55

 

Né à Dole en 1927, André Besson est un écrivain qui (depuis 1946) a abordé divers genres littéraires : ouvrages historiques et franc-comtois, romans policiers ou d’espionnage. Il fut publié sous son nom ou sous des pseudos, tel André Frambois et Alex Barner. Il a entre autres été récompensé par le Prix Louis Pergaud 1959 pour La Dame du val d’amour (1958), le Prix des écrivains de langue française pour Une fille dans la forêt, le Prix Émile Zola pour Le Village englouti (1970), le Prix de l’Académie Française pour Les Trente jours de Berlin, et le Grand Prix du roman policier. Parmi les polars qu’il publia dans la collection Spécial-Police (Fleuve Noir), il faut retenir Les amants de la dune (1974). Une intrigue de bon aloi, servie par une ambiance villageoise qui sonne juste.BESSON-1974

 

Auteur de romans policiers, Pascal Dauriac est contacté par un ami producteur de cinéma. Ce dernier lui propose d’écrire un scénario d’après un sujet réel. À cette époque, les films inspirés d’histoires vraies, genre Mourir d’aimer ou L’affaire Dominici, plaisent au public. Ici, il s’agirait d’adapter un faits divers ayant eu lieu cinq ans plus tôt, en mai 1968, dans une bourgade portuaire de Vendée. À Saint-Jean-des-Dunes, un couple d’amants avait été assassiné. Couple faisant scandale, une jeune enseignante et un ancien prêtre, dans une affaire nos résolue, sans coupable. Une histoire qui intéresse Dauriac, d’autant que le producteur Édouard de Caussan s’avère généreux.

Le romancier s’installe bientôt à Saint-Jean-des-Dunes. Plutôt que l’aller à l’hôtel, il préfère habiter dans la maison même où se déroula le drame. Mme Souzeaux, la propriétaire impotente qui vit avec sa sœur un peu simplette dans la maison voisine, n’est pas ravie que l’on reparle de tout cela. Mais Dauriac ne lui a révélé le motif de son séjour qu’après avoir loué. Toute la population ne tarde pas à savoir qui est le romancier, et ce qu’il vient faire là. Le Comité de Moralité créé à l’époque pour chasser le couple d’amants va renaître. Le maire Yves Royez, Hervé Legal et quelques autres ne cachent pas leur hostilité. On va même crever les pneus de la voiture de Dauriac.

Jacques Claron, petit voyou et fils supposé du maire, prétend avoir des infos compromettantes sur Royez. Dauriac accepte de les monnayer, sans être certain que ce soit sérieux. Le romancier sent que la menace se précise peu à peu autour de lui. Gisèle, la fille du restaurant, est sa seule alliée depuis son arrivée. Leur couple risque de rappeler à la population de mauvais souvenirs. Découvrir le coupable n’est pas le rôle de Dauriac. Pourtant, les circonstances vont l’y aider…

Une version de ce roman, sans doute réécrite, a été publiée en 1990 aux Éditions Mon Village (Suisse).

 

BESSON-1963Aux Éditions Galic, André Besson publia plusieurs romans d’espionnage sous le pseudonyme d’Alex Barner. Chez cet éditeur, il est l’auteur sous son propre nom d’un bon roman historique, La princesse aux chaînes. Il y retrace la vie de Marguerite de Bourgogne, fille de Charles Le Téméraire. Celle-ci mourut un matin de mars 1482 d’une chute de cheval, alors qu’elle chassait le faucon dans les marais de Bienenbosch, près de Bruges. Elle n’avait que vingt-cinq ans. Pourtant, la fille de Charles de Bourgogne fut successivement fiancée à treize prétendants.

Elle n’avait que cinq ans quand Ferdinand d’Aragon la demanda en mariage. Puis des membres de la famille du roi Louis11 et d’autres grands nobles du royaume sollicitèrent sa main. Le fils du duc de Milan et le duc de Savoie firent de même, ainsi que des hauts aristocrates anglais. Ce fut finalement Maximilien d’Autriche qu’elle épousa, et dont elle eut des enfants. Pour Charles Le Téméraire, l’essentiel était d’assurer la descendance dynastique et la puissance de son duché.BESSON-2000

 

En 2000, la romancière-scénariste Chantal Pelletier et Serge Meynard ont adapté L’inconnue du val perdu, d’après le roman éponyme d’André Besson (Édition Mon Village, Suisse). Un téléfilm réalisé par Serge Meynard, avec Zabou Breitman et Barbara Schulz et Didier Bienaimé. «Pour découvrir le mystère de la mort de sa fille dont le corps a été retrouvé dans le maquis cévenol, Martine s’échappe de la maison de repos où elle séjournait. Dans le village du drame tous les habitants lui paraissent suspects et son comportement intrigue. Un inconnu dépose des indices devant sa porte. Il semble vouloir l’aider. Terrorisée par ce qu’elle pressent, Martine enquête, persuadée que sa fille ne s’est pas suicidée comme il a été hâtivement conclu. Bientôt la vérité apparaîtra aussi effroyable qu’insoupçonnable.» Pour l’anecdote, Jean-Bernard Pouy joue ici une courte scène, bougonnant à la pâtisserie de ce village.

Lire aussi le portrait d'André Besson, chez l'Oncle Paul.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

CARLE Yvan 11/10/2012 17:54

Bonjour.J'ai été averti au moment du tournage de ce film dans le Gard parceque le réalisateur voulait des statues et pour cela mon pére CARLE Franc sculpteur à Bagard 30140 a été contacté .Il a
donc prété des statues qui apparaissent quelques instants chez le sculpteur.Mes parents sont décédés actuellemnt .Quelques statues sont encore à la maison.Yvan CARLE .
.

Claude LE NOCHER 11/10/2012 18:04



Merci pour ces précisions.


Ces statues devaient contribuer à l'ambiance "maléfique" qui planait sur cette histoire.


Amitiés.



Serge 31 08/08/2012 00:32

Salut Claude.
Je ne me souviens pas avoir lu A. Besson, mais mille mercis pour la couverture de Gourdon qui, à elle seule, remplace le soleil estival qui nous fait tant défaut...
Amitiés.

Claude LE NOCHER 08/08/2012 06:36



Salut Serge


André Besson n'a publié que quelques titres chez Spécial-Police, ce qui explique sans doute que tu l'aies zappé. Moi-même, je ne les ai pas tous lus, mais c'était
d'un bon niveau.


Amitiés.



Oncle Paul 07/08/2012 17:30

Bonjour Claude
Besson, je l'ai connu en lisant Les Randonneurs, au Fleuve Noir, ainsi qu'Aventures à San Miguel dans la collection Grands Romans. Un autre parmi ses nombreux romans historiques qui m'a marqué a
été Le fils d'Hitler chez Star éditions. Mais celui que j'ai préféré, ou presque a été Le village englouti chez J'ai Lu et qui a fait l'objet d'un téléfilm.
Mais André Besson n'a pas abandonné la plume car il a fait paraître aux éditions France-Empire en aout 2011 Le trésor des Templiers. Tiens je vais peut-être remettre la fiche que j'avais publiée
sur Mystère Jazz.
Amitiés

Claude LE NOCHER 07/08/2012 17:56



Salut Paul


Oui, André Besson est un auteur prolifique, et toujours actif. Bon nombre de ses romans étant réédités aux éditions Mon Village, j'ai trouvé bon de placer un lien
vers leur site. Voilà l'occasion d'en reparler chez L'Oncle Paul, pourquoi pas ?


Amitiés.



Max 07/08/2012 16:18

Bonjour Claude,
j'ai décidemment trop négligé les auteurs du Fleuve, à part G.J Arnaud, Mazarin et Dard....
Une lacune à combler !

Claude LE NOCHER 07/08/2012 16:31



Certainement, mon cher Max !


Frédéric Dard, Jean Mazarin, G.J.Arnaud ou Brice Pelman se sont nettement démarqués chez Spécial-Police de la production de masse, quand même souvent d'un niveau
correct. Et puis, il y eût des romans qui, sans être des chef d'oeuvres, sortaient du lot. Il faudrait que je relise les autres A.Besson, mais "Les amants de la dune" fait partie de ces titres
originaux.


Amitiés.


 



Philippe 07/08/2012 13:55

Bonjour M. Le Nocher,

A propos d'affaires criminelles qui ont inspiré des cinéastes à cette époque, je pense aussi au film " Les Noces rouges " de 1973 de Claude Chabrol avec Michel Piccoli, j'ai oublié l'actrice.
Chabrol partait de l'affaire dite des amants diaboliques de Bourganeuf qui l'intéressait d'autant plus qu'elle s'était déroulée dans sa région d'origine. En 1969, les amants avaient tué le mari.
L'amant avait été condamné à mort par une première cour d'assises, arrêt cassé par la Cour de cassation pour vice de forme, un juré ayant pris la parole, puis condamné à perpétuité par la seconde
cour d'assises.
On avait en 1973 essayé d'empêcher la sortie du film, l'affaire n'étant pas encore définitivement jugée.
Il y a eu en 2011 une BD sur ce cas, dans la collection aux éditions De Borée qui couvre des affaires célèbres ( la Bête du Gévaudan, l'Auberge rouge, Seznec, les soeurs Papin, Stavisky, Marie
Besnard, Pauline Dubuisson, Ranucci ).

http://www.deboree.com/catalog.php?id=119&pub=1#

http://www.deboree.com/master.php?pg=book&id=2289&pub=1

AMANTS DIABOLIQUES (LES)
09 / 2011
Collection : Grandes Affaires Criminelles
Histoire régionale

LACOU BENOIT, MOCA JULIEN

Bernard Cousty et Yvette Balaire s’aiment passionnément. Mariés l’un et l’autre, ils ne peuvent bientôt plus se contenter d’une relation extraconjugale mais, étrangement, n’envisagent pas de
divorcer pour autant. Ils préfèrent échafauder un plan macabre pour se débarrasser de leur conjoint respectif. Cette affaire défraya la chronique et passionna les foules sous le vocable « les
amants diaboliques de Bourganeuf ». Fait divers relevant du passionnel, cette affaire a inspiré un film à Claude Chabrol, en 1973, Les Noces rouges.

Diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux, Benoît Lacou a été dessinateur publicitaire, mais désirait depuis longtemps faire de la bande dessinée. Il a notamment réalisé les séries Diable au port
(éditions Hors-Collection), Hauteclaire (Proust) et Murel (EP éditions).

Historien de formation, Julien Moca signe en 2010 les trois premières bandes dessinées de la collection « Les Grandes Affaires Criminelles et Mystérieuses ».

Dans un rôle inhabituel pour lui, je me souviens d'un film des années 1960 où Roger Hanin jouait Charles le Téméraire. Je ne sais plus qui jouait Louis XI.
Je ne saurais dire si c'est le même film ou un autre de la même époque, avec Jean Marais, qui est une adaptation du roman " Le Miracle des loups " d'Henri Dupuy-Mazuel ( 1924 ), dont j'avais eu
connaissance en voyant une édition pour la jeunesse dans la Bibliothèque Verte, un livre cartonné imprimé vers 1960.
Dans cette histoire, une jeune fille est abandonnée dans une forêt par les méchants qui espèrent que les loups la dévoreront. Mais curieusement les loups la trouvent mais l'épargnent ( comme les
lions qui se sont couchés devant Sainte Blandine ).
Dupuy-Mazuel en écrivant avait en tête que Charles le Téméraire avait, lui, été dévoré par des loups, même s'il était sans doute déjà mort quand ils l'ont trouvé.

L'acteur Didier Bienaimé est malheureusement décédé d'une crise cardiaque en 2004 à l'âge de 43 ans.

Cordialement

Claude LE NOCHER 07/08/2012 16:41



Bonjour Philippe


En citant ce film de Chabrol, vous êtes pile-poil dans ce roman. En effet, pour se référer à des films inspirés de faits divers, le producteur cite "Mourir d'aimer",
"L'affaire Dominici" et... "Les noces rouges" (ce que ne souligne pas mon résumé). Qui a écrit la novélisation du film "Mourir d'aimer" ? Vous me répondrez Pierre Duchesne. Ce qui 'était le
pseudo (alimentaire) d'un futur grand nom du roman noir : Jean-Patrick Manchette.


C'est bien dans "Le miracle des loups" qu'on trouve Jean Marais et Roger Hanin, ce dernier en Charles Le Téméraire. Jean-Louis Barrault jouait le rôle de Louis
11.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/