Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 06:57

 

La collection Noir Rétro a réédité un des bons romans noirs d’André Héléna, Le demi-sel. Petit voyage dans le temps, retour dans le Paris des années 1950...

Balthazar est un marginal plutôt jeune, un voyou, buveur et peu courageux. Il est six heures du soir. Depuis neuf heures ce matin, son immeuble est surveillé. Pas par la police : [un flic] n’aurait pas hésité. Il aurait grimpé l’escalier, frappé à la porte et, une main sur son revolver, il aurait exhibé sa carte. Non, c’est un nommé Bob, complice du truand Scipioni, qui attend que Balthazar sorte. Ses adversaires ont donc retrouvé sa trace. Il n’a pas d’autre choix que d’éliminer Bob : Le jeune homme leva son automatique, visa soigneusement. HELENA-NoirRétroAu moment où l’autobus passait sous ses fenêtres, il tira. Il vit l’homme chanceler, porter les mains à sa poitrine, faire deux pas avant de s’écrouler dans le ruisseau. Balthazar s’enfuit vers le centre de Paris.

Depuis qu’il a tué à juste titre Moreno, c’est déjà un homme traqué. Pourtant, Balthazar n’a pas une âme de criminel, juste de mauvaises fréquentations. La bande de Scipioni est à ses trousses. La police aussi ne tardera sans doute pas à le suspecter, à le pourchasser, estime Balthazar. Le hasard fait que deux autres membres du gang Scipioni sont abattus cette nuit-là. Flics et truands en arrivent à la même conclusion, il n’y aurait qu’un seul tueur. Scipioni s’inquiète : Tout ce qu’il avait fait depuis deux ans avait été rasé en huit jours, même pas. Il avait eu six hommes sous la main, il lui en restait deux. Les quatre autres avaient été abattus par Balthazar (…) Un demi-sel, rien d’autre. Un petit paumé qui n’essayait même pas de jouer les gros bras. Et il les avait tous mis dans sa poche, cassé la baraque et démoli le gang.

Le commissaire Barral n’a pas tardé à faire le rapprochement entre Scipioni et cette série de meurtres. Pour le moment, l’Italien réussit encore à se dédouaner. Mais, tant que Balthazar est introuvable, il risque de gros ennuis. Balthazar poursuit sa cavale dans le Paris nocturne. Trouver de l’aide auprès de sa petite amie Gisèle ? Non seulement elle ne mesure pas la situation, mais elle pourrait encore aggraver les choses. D’ailleurs Gisèle ne rime pas avec fidèle. Il y a aussi Simone, cette jeune fille trop tendre que Balthazar protège dans ce bistrot mal famé. Quel miracle un homme aux abois tel que lui peut-il espérer ? Du côté de la bande de Scipioni, René et Nestor s’interrogent sur la suite. Risquer sa peau pour rattraper Balthazar, supposé extrêmement dangereux ? Ou plutôt se confier aux flics, négocier avec le commissaire Barral ? Le destin est en marche…

Le talent de romancier d’André Héléna (1919-1972) fut sous-estimé de son vivant. À l’époque, on le considère comme un besogneux, productif mais peu fiable. Jusqu’en 1955, il est exploité par des éditeurs douteux. Il écrit de nombreux romans, signés de son nom ou sous pseudonymes. Il s’agit d’histoires sombres, ayant pour héros des malfrats médiocres aux destinées fatales. La pègre y est présentée sans concession. Les intrigues sont simples et solides. La narration entraînante évite les fioritures, dans un langage direct. Le demi-sel est un des neufs romans de son cycle Les compagnons du destin (1952-53). Un des plus noirs de l’auteur, servi par une narration nerveuse. Son malheureux héros est placé sur une pente fatale jalonnée de cadavres. Il y a peu de chances que s’inverse le cours des évènements, même si l’auteur introduit un mince espoir. Un récit sombre à souhaits et une narration fluide, pour un roman qui méritait d’être réédité dans la collection Noir Rétro, aux éditions Plon.

Cliquez ici pour le portrait d'André Héléna.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Paul Maugendre 20/12/2010 17:03


Bonjour Claude
Ce roman n'est peut-être pas le meilleur d'André Héléna, mais il nous plonge incontestablement dans le Paris des années 50. Fanval et 10/18 avaient réédité certains ouvrages d'Héléna, mais d'autres
sont passés à la trappe. Et puis il ne faut pas oublier non plus ceux parus chez La Chouette sous le pseudo de Noël Wexin, qui n'étaient pas si mauvais que ça
Amicalement


Claude LE NOCHER 20/12/2010 18:13



Salut Paul,


J'avoue éprouver une grande tendresse pour André Héléna et la plupart de ses romans, aussi imparfaits soient certains d'entre eux. Encore qu'on ait parfois mésestimé
ses intrigues, alors qu'elles sont assez solides. Surtout, ce qu'il sait très bien faire passer, ce sont les ambiances nocturnes, un peu glauques, peuplées d'individus louches, rôdant dans les
bistrots ou au coeur de la nuit. Sous le pseudo de Noël Vexin, comme dans ses romans en Spécial Police, il fut plutôt bon (avec quelques facilités, quand même), c'est certain. Oui, un romancier
qu'il faut redécouvrir...


Amitiés.



Pierre FAVEROLLE 20/12/2010 09:40


Salut Claude, cette collection ne m'a pas fait faux bond jusqu'à maintenant, alors j'ai décidé de tous les lire. J'ai celui là, mais je ne l'ai pas encore lu ! La seule chose qui me manque dans
cette collection, c'est que les livres ne soient pas numérotés. ça pourrait faire une belle collection.


Claude LE NOCHER 20/12/2010 18:21



Salut Pierre,


Là, on remonte un peu plus loin dans le temps, qu'avec G.J.Arnaud, J.P.Ferrière ou Brice Pelman. Mais cette ambiance sombre des années 50 est, me semble-t-il, un des
atouts dans les romans d'André Héléna. J'ai toujours plaisir à lire ou relire cet auteur, je le reconnais.


La collection dure, au moins dans un premier temps, jusqu'à décembre 2010. On espère qu'elle se poursuivra (il y en a tant à redécouvrir). Ils ne sont pas
numérotés, mais je n'avancerai pas d'explication incertaine. En tout cas, l'initiative mérite d'être soutenue.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/