Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 05:40

 

André Picot fait partie de la grande famille des auteurs oubliés, bien qu’ayant publié une bonne quinzaine de romans policiers. Instituteur né en 1923, il commença à écrire des nouvelles dans les années 1950, avant de publier un premier roman en 1955, Le don de mort (Éd. Ciel du Nord). Avec son deuxième titre, In-Extremis, André Picot entre dans la collection Crime Parfait des Éditions Arabesque. De très bons auteurs populaires, tels Fred Kassak ou Georges-Jean Arnaud (sous le pseudo de Saint-Gilles) contribuèrent à cette collection. André Picot y produit huit titres (dont le dernier est signé Marc Noël). Puis il va publier six romans dans la collection Le Masque, certains co-écrits avec M.Roland. Sous le pseudo d’André Berger, il a encore écrit Ordonnance de non-lieu paru en 1977 au Fleuve Noir, dans la collection Spécial-Police. Retour sur deux titres de cet auteur.

 

In-Extremis (Éd. Arabesque, coll. Crime Parfait, 1957)

PICOT-1Joëlle est une institutrice âgée de 22 ans. Une nuit, elle est abordée à un arrêt de bus par un inconnu. Sans explication, il la conduit à l’hôpital le plus proche, à Créteil. Le banquier Pierre Rival est mourant, suite à un accident de voiture sans doute provoqué. Il demande à Joëlle de l’épouser, afin que son frère Jacques Rival n’hérite rien. Troublée, la jeune femme accepte. La voilà future héritière d’au moins un milliard. Ce qui n’est pas pour déplaire à tante Gertrude, qui l’a élevée et avec laquelle elle vit. Mais le détective Maurice Didier la met en garde. Probable assassin de son frère, Jacques Rival cherchera à lui emprunter de l’argent, par la menace ou en abusant de sa candeur.

Au lendemain d’une visite chez elles de Jacques Rival, la tante Gertrude est assassinée, étranglée. Le choc psychologique est pénible pour Joëlle, qui va s’installer dans l’hôtel particulier du défunt Pierre Rival, à Neuilly. Tout le monde se montre protecteur avec elle, surtout le vieux maître d’hôtel Joseph. Néanmoins, sa place est-elle là ? Elle a besoin d’un petit séjour de repos en clinique. Heureusement, Maurice Didier veille sur Joëlle. La culpabilité de Jacques Rival est bientôt prouvée. Ainsi, Joëlle peut épouser le détective. Maurice et Joëlle partent au soleil. Ce qu’ignore la jeune femme, c’est que son cynique mari est animé de mauvaises intentions. Les incidents qui jalonnent la suite risquent de rendre Joëlle à demi-folle, tandis que Maurice profite de sa fortune. L’inspecteur Truelle y mettra bon ordre…

 

Il faut mourir à point (Le Masque, Grand prix du Roman d’Aventures 1965)

PICOT-2Une petite ville de banlieue parisienne. Aujourd’hui retraité, l’ancien commissaire Rousseau observe ses concitoyens avec curiosité. Manière de passer le temps. Et de relever des comportements insolites. Par exemple, cet adolescent qui attend à la sortie de l’école. Que fait-il là, un appareil photo à la main ? Il semble suivre un des professeurs dans le bus, puis le métro, jusqu’à Paris. Intrigué, Rousseau parvient à les filer, lui aussi. Le professeur rencontre une jeune femme dans un hôtel. L’adolescent essaie de le prendre en photo, avant de rentrer en banlieue. Il se rend chez un certain Moutel. Renseignement pris, ce Moutel n’inspire guère la sympathie. Ancien inspecteur d’académie, il s’avéra sans pitié envers les enseignants, y compris concernant son fils Pascal. Il brisa la carrière de plusieurs personnes. En outre, c’est un féroce militant politique. Depuis vingt ans, au nom des valeurs morales, il prétend dénoncer ce qu’il estime être des combines. Possédant des dossiers sur tout le monde, il a détruit des gens, les poussant parfois au suicide.

Lorsqu’on retrouve Moutel assassiné chez lui, sa mort ne peine personne, pas même son épouse. Son fils Pascal a naguère subi ses excès de rigueur. Aurait-il, lors d’une explication violente, tué son père ? Le meurtrier peut aussi bien être Dubois, le professeur (marié) que l’adolescent Toni a pris en filature. Dubois est l’amant de la jeune enseignante Nelly. Celle-ci pourrait aussi figurer parmi les suspects. Vengeance politique, crime passionnel, meurtre pour éviter un scandale ? L’ancien policier mène une enquête parallèle auprès des relations de Moutel, investigations qui risquent de bientôt s’enliser. Sans doute la police soupçonne-t-elle en priorité Pascal Moutel, mais il faut retrouver l’arme du crime pour faire avancer l’affaire.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Suspense Story
commenter cet article

commentaires

Patrick 15/08/2012 16:48

Bonjour Claude
Je ne connais pas André Picot , j 'espère le trouver en brocantes prochainement ; c 'est génial de découvrir ces anciens auteurs..
Bonne fin de journée...
Pat.

Claude LE NOCHER 15/08/2012 17:01



Bonjour Patrick. Si André Picot est probablement un auteur oublié aujourd'hui, c'est bien à tort. Ses romans restent très plaisants à lire. Je viens de le vérifier à
nouveau en relisant ce titre.


Amitiés.



divorcer 19/07/2012 16:35

Je tiens à apporter mon témoignage de lectrice de triller et polar a suspense et cela depuis de nombreuses années. Pour ma part ce que je recherche dans un bon livre c’est avant tout, un style
d’écrivain qui aura le talent de m’emporter dans des lieux où je n’irais sûrement jamais, et me faire entrer dans la tête de personnages que je ne souhaiterais pour la plus part, ne pas rencontrer
dans la vraie vie. Je vous conseille de lire “Avant d’aller dormir“ de S.J. Watson. Intrigue et suspense assuré !!

Claude LE NOCHER 19/07/2012 20:01



Merci de votre visite.



Oncle Paul 28/05/2011 08:13


Bonjour Claude
Excellente initiative de remettre à l'honneur des écrivains oubliés, méconnus, mais qui ont publié de bons romans, je dirai sans prétention, alors qu'aujourd'hui tout tourne autour de la politique,
du terrorisme, de la drogue, comme s'il n'y avait que ça dans la vie
Amitiés


Claude LE NOCHER 28/05/2011 08:28



Salut Paul... Les scénarios de ces romans-là n'étaient pas moins "sociologiques" que ceux publiés depuis, soulignant la méchanceté ou le cynisme des uns, les
certitudes bourgeoises des autres, les faces cachées de certains, les hasards malencontreux de la vie, etc... Tout ça était autant inspiré de la réalité que le sont des thèmes actuels
sur-exploités, ceux que tu cites.


L'affaire Xavier Dupont de Ligonnès est, finalement, assez proche de ces romans d'hier. Ce serait le cas de bon nombre de faits divers, il n'a qu'à lire les
journaux. Le "spectaculaire" est-il plus facile quand on aborde des sujets du moment, politico-scandaleux ou terrorisme planant dans nos banlieues-ghetto ? Bof, pas toujours convaincant.


Par contre, ces intrigues bien ficelées, pleines de surprises, que savaient mettre en scène nos bons vieux romanciers, ça reste très excitant à lire.


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/