Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 06:05

 

Intitulé Le credo de la violence, le prochain suspense de Boston Teran sort le 25 août 2010 chez Le Masque. Il sera bientôt chroniqué ici. Voilà l’occasion de se remémorer le tout premier titre de cet auteur Méfiez-vous des morts, paru en 2002. Tout indiquait déjà la qualité supérieure de Boston Teran.

TERAN-2002John Victor Sully est shérif à Baker, Californie, en 1987. Âgé de vingt-cinq ans, il ne s’est jamais senti capable de quitter cette bourgade en bordure du désert Mojave. A la veille de témoigner contre Foreman, un dealer, Sully est victime d’un piège. Prétextant une panne de voiture, Shay (13 ans) l’entraîne dans le désert. Dee (28 ans), la mère de Shay, l’y attend pour le tuer – avant de l’enterrer. Mais Sully trouve la force de sortir du trou. Gravement blessé, il est hospitalisé. De forts soupçons pèsent sur son intégrité. Peu a peu, il devient presque une loque humaine. Pour ne pas toucher le fonds, il disparaît.

Dee – accro aux speeds – et sa fille Shay entretiennent des rapports conflictuels, partageant le même état d’esprit suicidaire. Si Dee a commis ce meurtre (raté), c’est pour aider Burgess Ridden, son amant. Foreman le dealer et Alicia Alvarez, sa copine Latino, faisaient chanter Burgess au sujet de magouilles immobilières. La mise hors circuit de Sully évite la prison à Foreman. En échange, celui-ci se tait. Et Burgess peut affirmer à son père que tout est en ordre pour l’école dont ils sont les promoteurs.

1998. Méconnaissable, Sully est devenu Vic Trey et vit à El Paso. Un certain Landshark (de son vrai nom William Worth) le contacte. Chroniqueur au "New Weekly", il souhaite réhabiliter Vic – dont il connaît le dossier. Cet agoraphobe possède de gros moyens financiers et techniques. Il dispose aussi d’une équipe solide, composée de Terry (son petit ami Noir), de Rog (son cousin maniaco-dépressif) et de Freek (un pirate informatique efficace). Magale, une fille de vingt ans enquêtant pour lui, a été supprimée par Dee – pour avoir pris des photos de Burgess Ridden avec deux complices de Foreman. Ces types, Pettyjohn et Hugh Englund, furent impliqués dans l’histoire de 1987.

Vic et Landshark ont pour point commun un épisode douloureux de leurs passés respectifs. Vic accepte l’offre de Landshark. Se présentant comme un marginal, Vic entre en contact avec Shay. TERAN-2010Celle-ci, à la demande de sa mère, se renseignait sur Magale. Tandis que Landshark et son équipe recueillent des infos sur elles, Foreman et sa bande font de nouveau chanter Burgess. Cette fois, c’est la Belmont School qui ne devrait pas être bâtie sur un site pollué. Foreman et sa Latino détiennent des documents le prouvant. Burgess ne sait que faire, mais Dee ne craint pas les solutions violentes. Elle envoie Shay et Vic dans le Nevada pour remettre l’argent à Foreman. La transaction vire à l’affrontement. Malgré tout, Shay et Vic s’en sortent vivants. Par contre, la série meurtrière n’est pas terminée…

Un remarquable suspense à l'intrigue particulièrement solide, peuplé de crapules en tous genres et de vengeurs mal dans leurs têtes. Vic, Shay et Landshark sont des héros attachants. En prime, visite guidée de la région de Los Angeles. Découpage scénique très cinématographique, construction de l’histoire fort bien pensée, rythme narratif très alerte, personnages idéalement dessinés : tous les ingrédients d’un excellent polar sombre.

Du même auteur, Le credo de la violence”.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

jeanjean 24/08/2010 15:35


Salut Claude,
Je viens de terminer "Le credo de la violence". Très déçu par rapport à ses précédents romans. Quand même un truc qui m'a sauté aux yeux : on a l'impression d'être dans un roman de B. Traven, et
les deux auteurs partagent d'ailleurs le même univers, si on y fait attention. Autre chose : ils ont les mêmes initiales. A défaut de démasquer l'auteur qui se cache derrière ce "Boston Teran", je
me dis que le choix de ce pseudo fait peut-être référence à cet autre mystérieux écrivain... @+


Claude LE NOCHER 24/08/2010 16:20



Salut Jeanjean,


Je suis en train de le lire. Il est trop tôt pour émettre un avis. Il est exact que l'on peut voir une analogie avec B.Traven, dans le climat de ce roman
"d'époque" (peut-être moins perceptible dans des titres précédents) comme dans le pseudo.


S'il est plus rarement cité (qu'Hemingway ou Kerouac, par exemple), on sait que B.Traven a influencé des générations d'auteurs parmi les Américains. Non seulement
son identité reste mystérieuse, mais il est toujours malaisé de qualifier son style : anti-conformisme ou décalage avec la société, noirceur ou fatalisme sans illusion, sont des notions trop
faibles. Encore un auteur qu'il faudrait "redécouvrir".


Quant à Boston Teran, peut-être refuse-t-il tout simplement ce système qui met à l'honneur le TOP 10 des romanciers les plus fortunés (J.Patterson, S.Meyer, Stephen
King, D.Steel, K.Follett, D.Koontz,  J.Evanovich, J.Grisham, J.Sparks, J.K.Rollins). Ce serait déjà une bonne raison...


Amitiés.



eskalion 23/08/2010 22:25


Je me suis délecté de " Satan dans le désert" cet été ! En plongeant dans l'univers de Teran Boston que je ne connaissais pas encore si ce n'est de nom, j'ai pris une baffe magistrale qui m'a fait
le plus grand bien, au sens littéraire du terme il va s'en dire ! du coup j'ai acheté " Méfiez vous des morts" que je n'ai pu trouver que d'occasion, mais il est sur mon étagère !!! C'est dire que
j'attends beaucoup de ce nouveau roman qui vient de sortir et que je vais sans tarder me procurer! Et à lire ta critique, j'en ai les papilles toutes émoustillées !


Claude LE NOCHER 24/08/2010 07:33



Salut Eskalion,


On peut effectivement lire ton article ici : http://passion-polar.over-blog.com/article-satan-dans-le-desert-boston-teran-54782934.html


Une confidence concernant "Méfiez-vous des morts" : j'avais commencé à lire ce roman sans grande conviction, un thriller californien de plus avec son jeune shérif
genre loser, bon bof. Mais très vite, la tonalité très sombre m'a agréablement surpris. Quand intervient, assez tôt, le retour de la vengeance, avec ses personnages insolites (ici nul n'est
totalement bon ou méchant), on se régale vraiment. Bonne lecture à toi...


Amitiés.



Bene 21/08/2010 21:02


J'ai lu dernièrement le Credo de la Violence et j'ai beaucoup aimé. Je ne connaissais pas du tout, et c'est donc une découverte plus qu'encourageante. Je vais sûrement me pencher sur d'autres
titres de cet auteur de grand talent!


Claude LE NOCHER 21/08/2010 21:26



Bonsoir Béné


Dans quelques jours, ma chronique sur "Le Credo de la violence" sera sur Action-Suspense. Oui, Boston Teran est un auteur aussi discret qu'intéressant.


Amitiés.


 



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/