Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 06:29

 

Coup de cœur pour Trash circus de Joseph Incardona (Éd.Parigramme, 2012), un pur roman noir exprimant le sombre reflet de notre monde…

Exhiber sans pudeur le malheur des gens, sous couvert de compassion exploiter la médiocrité pour faire de l’audience, tel est le concept hypocrite de l’émission-phare de Canal7. Auriol la présente; Thierry Muget la produit. Frédéric Haltier se charge de trouver victimes et bourreaux, prêts à témoigner en exclusivité pour du fric. INCARDONA-2012Trente-trois ans, sportif, veuf d’Hélène, père de jumelles de douze ans, Porsche, Rolex, appartement luxueux, vêtements coûteux, Frédéric Haltier a le profil du gagnant dans l’univers des médias. Son autre facette, ignorée de tous ses proches, est nettement plus sombre. Supporter du PSG, il fait partie de ceux qui pratiquent la baston en marge des matchs, la castagne sauvage mêlant skins fachos et hooligans sans pitié. Cette violence, il en a aussi besoin lors de ses rapports sexuels, traitant les femmes tels de simples objets de luxure.

Que son père soit hospitalisé dans le coma, il s’en fiche. Que ses filles, éduquées dans un collège huppé soient des gamines turbulentes, pas son problème. Que sa belle-famille bourgeoise fasse ou non semblant de l’accepter, qu’importe. Pour Frédéric Haltier, dopé aux excitants, seuls comptent les rapports de force, en particulier pour ses relations féminines. Généralement ça marche, comme avec la jeune Éléonore, qu’il entraîne dans une partouze "de libertins". Parfois ça dérape, comme avec sa collègue Jenny, pas consentante pour le sexe brutal. Il y a aussi le cas de Mourad, un employé de Canal7 qui estime avoir été humilié par Haltier. Ça pourrait finir par un duel, combat réglo. Mais Frédéric choisit de se montrer conciliant. En réalité, il va attirer Mourad dans un sale guet-apens. Dire qu’il ne peut même pas consoler la blonde et sensuelle épouse de celui-ci !

Tandis qu’arrive le mois de décembre, Frédéric Haltier est de plus en plus à cran. Son assistante Rebecca en fait les frais. Il lui semble impossible de renouer avec Jenny. Les soirées sexe en clubs avec de jeunes partenaires lui suffisent à peine pour évacuer le stress. Et voilà qu’un flic de la DCRI, l’ayant repéré parmi les amateurs de baston, lui propose un deal. Plus inquiétant, il reçoit des messages téléphoniques pouvant indiquer que l’on connaît sa vie cachée. Une personne de chez Canal7 en est l’auteur mais, perdu dans son rythme effréné, Haltier ne sait qui soupçonner. Un mystère qui augmente encore sa tension schizophrénique. Autour de la fête de fin d’année, destinée à célébrer les succès des productions de Canal7, l’anxiété violente de Frédéric Haltier est plus forte que jamais…

 

Dans les médias télévisuels où tout n’est qu’apparence, fric et sexe, nul doute que les intéressés s’y reconnaîtront. Pourquoi se priveraient-ils d’humilier leurs téléspectateurs, eux qui appartiennent à une caste supérieure ? Un univers bien plus superficiel ou précaire qu’il y parait, pourtant. Parmi les supporters ultras, pour lesquels le foot n’est que prétexte à libérer leurs bas instincts, ceux qui savent lire s’y retrouveront. Bizness du foot et comédie de l’admiration pour un club, combines qui masquent tant de haine. Quant aux femmes ambitieuses dont le principal talent réside dans leurs aptitudes sexuelles, celles qui sous couvert de relations libertines disent chercher le prince charmant, elles ont leur place dans cette histoire. Voilà donc un roman qui devrait faire l’unanimité chez ces divers publics.

Bienvenue dans la noire réalité des années 2010 ! C’est un portrait de notre époque, dans ses aspects les plus véreux, que dessine ici admirablement Joseph Incardona. Son personnage central est-il vraiment plus cynique que beaucoup de nos contemporains ayant une parcelle de pouvoir ? Plus égoïste, estimant que tout lui est dû ? On se le demande. Dans une société sans freins, Haltier fonce furieusement vers le gouffre. Cette fiction n’est pas seulement criante de vérité. Elle a le mérite d’être parfaitement bien écrite, car l’auteur veille à soigner le style. Quand les excès vont jusqu’à l’écœurement, il n’y a pas de raison d’atténuer le propos. Écriture mordante, ironique, diablement maîtrisée, qui ne peut laisser insensible. Après l‘excellent 220 Volts, Joseph Incardona frappe encore plus fort.

 

Les romans de J.Incardona : "220 Volts" - "Lonely Betty" et "Remington". Il a aussi répondu au Portrait Chinois.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Coups de Cœur Joseph_Incardona
commenter cet article

commentaires

BiblioMan(u) 06/02/2012 21:55

Salut Claude. Je viens de le terminer aujourd'hui (aouchhhh, j'ai envie de dire). Chronique à venir mais je suis conquis par ce bouquin là, dérangeant, mais qui vise juste et bien et, comme tu le
soulignes, avec un style très soigné, différent aussi de ce que j'avais lu jusqu'alors. Diablement maîtrisé.

Claude LE NOCHER 07/02/2012 06:57



Salut Manu


Comme tu sais, j'accorde peu souvent un label "Coup de coeur". Je n'ai jamais douté du réel talent de Joseph Incardona - et avec ce roman-là, il
démontre définitivement ses qualités. Certes, il faut aimer les histoires percutantes, mais c'est super bien écrit... ! Je passerai chez toi voir ce que tu vas écrire à son sujet.


Amitiés.



Pierre FAVEROLLE 03/02/2012 21:42

Salut Claude, coup de coeur = lecture prochaine. C'est comme ça que ça marche ? Je cours ! Amitiés

Claude LE NOCHER 04/02/2012 06:46



Salut Pierre


Je savais déjà que Joseph Incardona avait du talent. Cette fois, il m'épate encore davantage. Donc oui, tu cours à ton point de vente habituel, tu bouscules les
autres clients, tu exiges un exemplaire de "Trash circus", tu le lis dès que tu rentres chez toi !


Amitiés.


 



La petite souris 01/02/2012 16:03

Quand mon ami Claude dit " coup de coeur", je pourrai presque m'abstenir de lire sa chronique et d'acheter les yeux fermés ! Mais ce serait quand même dommage de ne pas savoir à l'avance pourquoi
on va tant aimer le livre: bon ben voici le livre sur ma liste de courses !! ^^ Merci mon compère d'aider ainsi au redressement économique de la France en favorisant la consommation intérieure!!!
^^

Claude LE NOCHER 01/02/2012 16:36



Salut Bruno


Je ne vais pas ruiner les portefeuilles, ni redresser économiquement la France, sur ce coup-là. Bien que nouveauté grand format, ce livre ne coûte que 14 Euros. Prix
raisonnable, mais sa valeur est beaucoup plus grande, à la mesure du talent de l'auteur ! J'aime recommander des livres un peu moins chers que la moyenne, quand c'est possible
évidemment.


Amitiés.  



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/