Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 06:38

 

INTERVIEWS-EXPRESSNos z’amis z’auteurs de polars ont accepté de répondre à l’interview express 2011 d’Action-Suspense, une nouvelle série dans l’esprit des Portraits Chinois. Ils nous donnent chacun leur version, amusée ou sérieuse, aux six questions décalées qui leur sont posées.

Aujourd’hui : David S.Khara

 

L’ambiance de vos romans, c’est plutôt : Soleil bruineux sur jungle urbaine, ou Grisaille radieuse sur cambrousse pittoresque ?

Soleil bruineux sur jungle urbaine. L’humour est la politesse du désespoir, et les héros de mes histoires en sont une illustration. Dans mes deux premiers romans, Manhattan jouait un rôle prépondérant, et s’il est bien une ville qui incarne à mes yeux la jungle urbaine, c’est bien New York. Et puis, au cœur des buildings se niche Central Park. J’aime plus que tout le calme au milieu de la ville.

Il est, du reste, amusant de constater que dans "Le Projet Shiro", une scène se déroule dans une véritable jungle industrielle, au sens le plus littéral du terme.

Vos héros sont plutôt : Beaujolais de comptoir, ou Double whisky sec ?

Cela dépend des héros (rires) ! Eytan Morg est plutôt Beaujolais au comptoir tandis que Werner von Lowinsky optera pour un double whisky sec dans un club pour gentlemen. Aucun d’eux ne me représente à ce niveau puisque je ne bois pas d’alcool (rires) ! Je suis plutôt du genre «déca en terrasse avec des potes».

KHARA-2010-pVos héros sont du genre : J’aime personne, ou Je me déteste ?

Là encore il n’y a pas de constante, et puis si mes héros se ressemblaient tous, cela deviendrait vite lassant, tant pour les lecteurs que pour moi. Ainsi Jeremy Corbin dans "Le Projet Bleiberg" se déteste et donne l’impression de n’aimer personne. Mais il va évoluer de façon radicale au fil du livre. Barry Donovan est du genre «j’aime tout le monde». Eytan et Werner possèdent des personnalités plus complexes.

Vos intrigues, c’est : J’ai tout inventé, ou Y a sûrement du vrai ?

Y sûrement du vrai ! Et pour cause, je fonde mes romans sur des éléments réels de l’Histoire dans laquelle j’intègre mes propres scénarios. J’ai besoin de cette accroche réaliste pour donner plus de poids à mes personnages, mais par-dessus tout, j’utilise les codes du thriller ou du polar, pour évoquer des événements historiques que nombre d’entre nous ignore. Ainsi, dans le Projet Shiro, je me base sur la réalité de l’Unité 731, et des répercussions de ses recherches durant la guerre froide.

Vos intrigues sont : Des torrents imprévisibles, ou Des fleuves canalisés?

Des torrents canalisés !

Je travaille beaucoup sur les émotions exacerbées, sur fond d’action débridée. Parfois je me laisse entraîner par les personnages et les situations. Quand j’entame un roman, je n’en connais pas la fin, mais seulement les idées que je souhaite développer. Après, l’écriture est du genre frénétique, au point qu’en ouvrant le livre imprimé, j’en lis certains passages en me disant : «j’ai raconté ça, moi ?».

Quel est votre propre état d’esprit : C’était mieux demain, ou Le futur c’est maintenant ?

Et si nous essayions plutôt de faire en sorte que ce soit mieux dès aujourd’hui ?

 

On peut lire ici le précedent entretien avec David S.Kara, où il évoque ses premiers romans: "Les vestiges de l'aube" (chez Michel Lafon, en version définitive) et "Le Projet Bleiberg" (désormais disponible en poche, chez 10-18). Ce roman a été chroniqué par Gridou (Les Gridouillis), par l'Oncle Paul (Mysère Jazz), par la librairie Soleil Vert, et bon nombre d'autres blogs de lecteurs.

 

KHARA-2011Quelques mots de présentation sur "Le Projet Shiro", disponible dès le 17 novembre, aux Éditions Critic : "1957. États-Unis, Maryland. Centre de recherches bactériologiques de l’armée américaine. Le professeur Jane Woodridge mène des expérimentations à haut risque. Soudain, l’alarme retentit… De nos jours, République tchèque. Fuyant ses problèmes conjugaux, Branislav Poborsky se rend chez ses parents. Sur la route, il découvre un village bouclé par la police et voit sa vie basculer…

Lorsque son mentor se fait enlever, l’agent du Mossad Eytan Morgenstern doit faire équipe avec sa rivale. Enrôlé de force dans un combat qui n’est pas le sien, il devra tout tenter pour mettre fin aux agissements d’un mystérieux groupuscule entré en possession d’armes de destruction massive. Quand vos ennemis d’hier deviennent vos meilleurs alliés, quand l’humanité semble prête à répéter les erreurs du passé, que peut bien faire un homme contre la folie qui ne va pas manquer de suivre. Le second opus des aventures d’Etan Morgenstern nous plonge une fois encore dans les horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Que s’est-il passé dans les camps japonais basés en Chine ? Qu’est-ce qui se tramait dans la mystérieuse unité 731 ?"

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Interviews Express
commenter cet article

commentaires

Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/