Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 05:58

 

Prix du premier roman du Festival de Beaune 2011, La mort des rêves de Do Raze est publié aux Éditions du Masque. Une intrigue véritablement insolite…

Dans un proche futur, la population subit un étrange phénomène collectif. Nuit après nuit, chacun rêve des circonstances précises de sa mort. Un sentiment oppressant pour tous, car rien n’indique quand elle se produira. Par contre, les faits confirment que les décès sont conformes aux rêves morbides. Il ne s’agit pas d’hallucinations, mais d’un grave problème de santé publique étudié par les chercheurs, et d’une question sensible pour les gouvernants. Certains profitent financièrement du mysticisme ambiant. Dans la police, on effectue pré-enquêtes et recensements sur les futures victimes de délits ou d’homicides. Ce genre de corvées est quotidien pour Samuel Ferret, jeune flic affecté aux nouveaux locaux sinistres de la brigade criminelle. Célibataire, motard, amant occasionnel de sa belle voisine Karen, Samuel est responsable de son frère Gabriel. Il rend régulièrement visite à ce trisomique, qui réside à la Fondation Koenig.

RAZE-2011Concernant le meurtre du scientifique Alexandre Grand, on connaît l’assassin. C’est sa frêle compagne Anna Joseph qui l’a abattu d’un coup de feu. Elle avoue sans hésiter son acte, mais n’en explique pas les raisons. Selon le registre des rêves, Alexandre Grand aurait dû mourir d’une embolie pulmonaire. Il n’avait aucune raison de mentir sur ce point. Au-delà du mystère, l’affaire est sensible car la victime faisait partie de l’unité de recherche RM22. Le Professeur Bihan, chef de ce service, résume pour Samuel les travaux de son équipe, sur les possibilités de mutation des rêves. Alexandre Grand étudiait l’aspect émotionnel du rêve, avec ses incidences. Quant à modifier les rêves morbides hantant la population, on n’en est pas encore là. Dans l’appartement du couple, Samuel trouve plusieurs types de contraceptifs, indiquant qu’ils ne voulaient pas faire d’enfant. Dans l’ordinateur de la victime, le policier note encore quelques pistes.

Le Dr Yves Jacquet, meilleur ami d’Alexandre Grand, confirme que le couple a connu une sérieuse crise quelques semaines plus tôt. Ce que confirment des collègues du défunt, évoquant ses disputes avec Anna. D’un milieu aisé, le frère de la victime ne cache pas sa froideur vis-à-vis du couple, ni son manque de sympathie envers Anna. Bien qu’il soit évincé de l’affaire, Samuel continue à enquêter. Le policier s’intéresse également à la Nouvelle Aube, une riche secte que fréquenta Alexandre Grand. Son gourou Martin Dieuleveult a développé des croyances illusoires. Malgré son discours idéaliste, il pourrait bien s’emparer de l’exemple d’Alexandre pour en tirer bénéfice. Samuel est contrarié quand il réalise que son frère Gabriel rêve lui aussi de sa propre mort. Alors que le policier enquête sur un incendie criminel, les services secrets sont avertis que Samuel a poursuivi ses investigations. Cette fois, il sent venir le danger…

 

On ne peut nier la belle originalité de cette histoire, récompensée par le Prix du premier roman du Festival de Beaune 2011. Si on aime les étiquettes, disons qu’il s’agit d’un polar futuriste. En effet, le contexte singulier se place dans un avenir pas vraiment radieux. Néanmoins, les lecteurs ne sont pas trop déroutés, car l’auteure conserve les repères du monde tel que nous le connaissons.

Plus préoccupé du sort de son frère (à la logique binaire) que du sien, Samuel est un héros en léger décalage avec l’époque : Le reste du temps, je me satisfaisais de mon insignifiance éphémère. J’avais l’impression d’être au zoo devant mes semblables. Et j’étais infoutu de dire de quel côté de la grille je me tenais. Son destin est de mourir en sautant d’un toit, tel est son cauchemar chaque nuit. Il sait avoir peu d’influence sur les évènements, mais cherche à comprendre. Sans doute est-ce le début de la désobéissance, ce qui le met en position difficile. Il nous entraîne avec lui dans un enquête agitée, riche en fortes péripéties et en suspense, mais en gardant un regard humain sur les protagonistes et sur leurs actes. Un excellent roman, c’est une évidence.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Claude LE NOCHER - dans Livres et auteurs
commenter cet article

commentaires

Bruno 06/04/2011 19:01


un polar futuriste....hum ça me tente! ça me tente ! j'aime bien le principe de l'histoire en tout cas ! Amitiés


Claude LE NOCHER 06/04/2011 20:14



Salut Bruno, je crois bien que ça fait partie des intrigues qui peuvent te séduire. Le côté société en proie aux cauchemars, oui. Mais également les raisons du
meurtre, qui donnent un peu à réfléchir sur... eh eh, je n'en dis pas plus. Bon, 6 Euros c'est un investissement rentable pour un lecteur dans le cas présent, je crois...Ben ouais, mais ça compte
aussi !


Amitiés.



Action-Suspense Contact

  • : Le blog de Claude LE NOCHER
  • Le blog de Claude LE NOCHER
  • : Chaque jour des infos sur la Littérature Policière dans toute sa diversité : polar, suspense, thriller, romans noirs et d'enquête, auteurs français et étrangers. Abonnez-vous, c'est gratuit !
  • Contact

Toutes mes chroniques

Plusieurs centaines de mes chroniques sur le polar sont chez ABC Polar (mon blog annexe) http://abcpolar.over-blog.com/

Mes chroniques polars sont toujours chez Rayon Polar http://www.rayonpolar.com/

Recherchez D'autres Infos Ici

Action-Suspense via Twitter

Pour suivre l'actualité d'Action-Suspense via Twitter. Il suffit de s'abonner ici

http://twitter.com/ClaudeLeNocher  Twitter-Logo 

Libres lectures

Petit rappel : Toutes mes chroniques, résumés et commentaires, sont des créations issues de lectures intégrales des romans analysés ici, choisis librement, sans influence des éditeurs. Le seul but est de partager nos plaisirs entre lecteurs.

Abonnez-vous à Action-Suspense, pour recevoir chaque jour mes chroniques et mes infos sur l'univers du polar. Facile et gratuit !

Spécial Roland Sadaune

Roland Sadaune est romancier, peintre de talent, et un ami fidèle.

http://www.polaroland-sadaune.com/

ClaudeBySadauneClaude Le Nocher, by R.Sadaune

 http://www.polaroland-sadaune.com/